LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Chantal Stoman et l'affichiste Bankan

Se retrouver à Ômé

32 min
À retrouver dans l'émission

.

Chantal Stoman et l'affichiste Bankan
Chantal Stoman et l'affichiste Bankan Crédits : DR - Radio France

Toute l'équipe de "Talmudiques" vous souhaite un bel été.

A l'occasion de cette première rediffusion de la grille d'été de l'émission "Talmudiques", la BNF donne accès au film Ōmecittà de Chantal Stoman pendant une semaine à l'adresse suivante : https://vimeo.com/483127345

.
. Crédits : . - Radio France

Je me souviens de cet exercice en classe de 4e quand nous dûmes deviner à quoi faisaient allusion les mots que le professeur de français avait écrit au tableau : cœur, artère, circulation rouge, bouche, palais, droite, gauche, et enceinte. 

Toutes les mains s’étaient levées en même temps. L’exercice était facile d’autant plus que le prof avait accroché au tableau l’affiche du corps humain avec toutes les explications du circuit du sang. Et donc tous les élèves donnèrent la même réponse. Il s’agissait de la respiration et du voyage du sang dans le corps ! Chez une femme enceinte ajouta mon ami Jean-Yves qui avait été attentif à tous les mots. 

Vous êtes sûr ? demanda le professeur. Tout le monde hocha la tête de manière affirmative. Alors le professeur, avec un grand sourire, enleva l’affiche et derrière apparut le plan de la ville de Paris, qu’aujourd’hui je sais avoir été une carte Vidal Lablache, un nom qui avec bonheur nourrit toujours ma nostalgie. Non, dit le professeur, il ne s’agit pas du corps humain, ni de la respiration, ni du voyage du sang, mais de la ville ! 

Voyez, dit-il en se servant de la grande règle en bois, cette grande artère c’est la rue de Rivoli. Malgré les nombreux feux rouges, ou à cause deux, elle est toujours pleine de circulation ! Elle traverse le cœur de Paris du côté de la rive droite, et si vous descendez dans cette bouche de métro place du Palais Royal vous pourrez prendre la ligne 7 et vous retrouver rive gauche. Et si vous aimez marcher, vous pouvez faire tout le tour de la ville le longs des boulevards extérieurs qui dessinent l’enceinte de la ville !

50 ans plus tard je me souviens encore de ce jour où je compris que le corps humain et le corps de la ville entretiennent une relation privilégiée ce que confirma le fait que j’appris bien après qu’en hébreu le mot ‘or, la « peau », et le mot ‘Ir, la « ville », appartenaient à une même racine qui signifie selon un commentaire de Rabbi Samson Raphaël Hirsch, "ce qui éveille les sens", nous offrant cette idée de la ville comme une deuxième peau, et plus qu’une idée, cette sensation, que :

ce n’est pas seulement l’homme qui habite dans la ville mais la ville dans l’homme

La littérature est riche de ce témoignage ! Et dès lors marcher, se promener, flâner, c’est toujours explorer et découvrir un peu de sa propre intériorité, d’où souvent le désir de retourner sur les lieux de son enfance, ou encore de découvrir d’autres lieux, inattendus, inespérés, qui seront la porte de la découverte heureuse de parties, voire de patries, de nous-même que nous ne connaissions pas encore ! 

Et sans doute est-ce là l’une des raisons, qu’en hébreu, le verbe « marcher », achar, et le « bonheur », ochèr dérivent exactement de la même racine ! 

Mais, se demande Walter Benjamin, savons-nous encore flâner ? Savons encore « risquer la promenade sans but précis et rechercher l’aventure imprévue de l’œil » ? 

Affiches de cinéma à Ômé
Affiches de cinéma à Ômé Crédits : Chantal Stoman - Radio France

L'invitée

Chantal Stoman est une photographe française qui vit à Paris.  Son travail s’inscrit dans une démarche qui repose sur une observation approfondie des rapports entre l’Homme, son intimité, et la Ville.  

Après une décennie consacrée à la photographie de mode, Chantal Stoman aborde son premier projet au long cours A WOMAN’S OBSESSION, observation de la relation particulière que les femmes japonaises entretiennent avec le luxe et la mode : sa première rencontre avec le Japon. 

Avec LOST HIGHWAY, A PHOTO PROJECT, la ville devient le personnage central de son travail. Réalisé sur les fyovers des mégalopoles c’est un voyage dans l’intimité furtive de l’humanité qui se cache au cœur des grandes cités.  

Son travail révèle les différentes couches de temporalités qui composent les mégapoles. La ville y est comparable à un organisme vivant en perpétuelle mutation.

Le projet que Chantal Stoman a ensuite réalisé à Rome avec L’IMAGE CULTE puis à Jérusalem, avec WALKING DISTANCE témoigne de son tropisme vers les « villes mythes ». Ces villes qui racontent, dans le profond, une histoire et qui font l’Histoire. L’attention au détail, introduit une interrogation, une réflexion, ajoutant à la photographie la promesse d’une suite.  

En 2016, invitée en résidence au Cambodge elle se plonge avec VIEWS dans l’histoire de Phnom Penh. Un paysage travaillé par l’occupation humaine, offre des strates mémorielles, des vestiges rendus à une vie propre dont elle scrute la surface du visible. 

Ce sont avant tout les lieux qui exercent sur elle une véritable fascination. Par leur beauté, parfois un peu défraîchie, mais aussi parce qu’ils concentrent tout ce qu’elle explore dans son travail : l’architecture, l’humain, et à la façon dont le lieu raconte l’histoire. 

Depuis plus de quinze ans, le Japon occupe une place particulière dans le travail de Chantal Stoman. C’est en 2017 qu’elle découvre  Ōme, petite ville oubliée du Japon, où le temps semble s’être arrêté. Ōmecittà est le récit de la rencontre entre une artiste et une ville éblouissante, la cinecitta nippone. 

Le livre Ōmecittà est publié en 2020 aux Éditions de l'Oeil. Ce projet, d’abord photographique, s’impose ensuite à elle comme un récit filmé et elle réalise son premier film, Ōmecittà, un documentaire de création diffusé depuis 2020 sur Ciné et exceptionnellement à l'occasion de son passage dans "Talmudiques" sur France Culture diffusé en libre accès sur le site de la BNF  du 24 au 31 janvier. 

Archive sonore

Musique de Nicolas Judelewicz

https://soundcloud.com/bretzel-lab

Le Lab de Nicolas Judelewicz
Le Lab de Nicolas Judelewicz Crédits : NJ - Radio France

Voir le Film diffusé sur le site de la BNF en libre accès

BNF
BNF Crédits : . - Radio France

https://vimeo.com/483127345

https://www.bnf.fr/fr/agenda/omecitta-de-chantal-stoman

Le livre de l'invitée aux Éditions de l’œil

https://www.editionsdeloeil.com/product-page/ōmecittà-chantal-stoman

Le livre
Le livre Crédits : Chantal Stoman - Radio France

Site de Chantal Stoman

https://www.chantalstoman.com/

Chantal Stoman
Chantal Stoman Crédits : DR - Maxppp
L'équipe
Production
Réalisation
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......