LE DIRECT
Dominique Schnapper

Les ressources de la démocratie

32 min
À retrouver dans l'émission

...

Dominique Schnapper
Dominique Schnapper Crédits : DR - Radio France

Nous vivons un temps de crise politique qui est l’occasion d’une nouvelle interrogation sur les institutions politiques et les formes de gouvernement qui sont les nôtres aujourd’hui. « Crise de la démocratie », l’expression est sur toutes les lèvres et répétée à l’envie dans les différents médias et dans les analyses de tous les commentateurs politiques, économiques et autres.

Mais savons-nous les uns et les autres de quoi nous parlons exactement ?

Déjà à la fin des années 90, l’historien du droit Léon-Robert Ménager écrivait :

« Lorsque des millions d’individus dans certains lieux d’Europe et d’Asie peuplaient les places et les rues pour désacraliser une certaine religion de l’État, dénoncer la falsification du discours officiel sur la source réelle et la pratique du pouvoir, pour exiger paisiblement mais avec résolution le libre exercice de la critique, et enfin pour couronner l’ensemble, réclamer la liberté tout court et son indissociable corrélation, la dignité, tout cela, souvent et un peu partout se résumait en un mot presque magique : démocratie »

Léon-Robert Ménager posait alors cette question simple et importante :

« De quel espoir, ce mot démocratie était-il donc porteur ? ». 

La question a gardé toute son actualité et la remarque qui l’accompagnait également !

« Démocratie, écrivait-il, est un mot entouré d’une aura qui l’éloigne de toute explication sérieuse, comme s’il s’agissait d’une sorte de modèle politique idéal irrationnel resté haut dans le ciel des projets inaccessibles. »

Et pourtant ce mot, comme la réalité qu’il recouvre, a une histoire qui commence dans la Grèce du VIIIe siècle avant notre ère. Un faisceau de faits, politiques, philosophiques, économiques, religieux, artistiques et culturels sont à l’origine et au cœur de son évolution. Le mot a une histoire, et on lui a accolé de très nombreux adjectifs : libérale, directe, semi-directe, participative, représentative, sociale, populaire. 

Mais ce mot « démocratie » n’appartient-il à la liste très fermée des termes qui ne supportent aucun adjectif ? 

« La démocratie c’est comme la virginité, écrivait, Léon-Robert Ménager, elle est ou elle n’est pas ! » 

Dès lors, l’urgence n’est-elle pas, pour pouvoir entrer dans les débats, pour débattre de ces débats eux-mêmes, de revenir à la signification ou aux différentes significations du mot « démocratie » lui-même ?

Sans ce savoir, qui demande un temps certain, celui de l’étude, la démocratie ne risque-t-elle pas de se retourner contre-elle-même ? La démocratie ne court-elle pas aussi le risque, par cette ignorance, d’ouvrir la porte à des régimes politiques d’une violence dont notre modernité pensait s’être débarrassé ?

Tout comme on pensait s’être débarrassé de l’antisémitisme que l’on voit cependant réapparaître à chaque temps de crise. Antisémitisme qui était pour Hannah Arendt l’une des dimensions essentielles du totalitarisme. 

Mais le rapport des juifs et de la démocratie se réduit-il à l’antisémitisme qui naît dans ces temps de crise ? 

Ne faut-il, aujourd’hui, aborder ce rapport des juifs et de la démocratie, sous un autre angle, qui permettrait peut-être, et c’est un « peut-être » d’espoir, de trouver des clefs, en tout cas d'ouvrir des pistes, pour mieux comprendre le sens de la démocratie et sortir de la crise qu'elle traverse actuellement ?

L'invitée

Dominique Schnapper est sociologue et politologue. Elle est  professeur et directrice d'études à l'École des Hautes Études en Sciences Sociales (EHESS). 

Elle a été membre du conseil constitutionnel de 2001 à 2010. 

Elle est présidente de l'Institut d'études avancées de Paris.

Depuis février 2016, elle est présidente du conseil scientifique de la Délégation interministérielle à la lutte contre le racisme et l'antisémitisme (DILCRA) 

Et en décembre 2017, Jean-Michel Blanquer l’a désignée pour devenir la présidente du Conseil des Sages de la Laïcité.

Dominique Schnapper est également présidente du Musée d'art et d'histoire du judaïsme (Mahj)

Transition sonore

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Le livre de l'invitée

Editions Gallimard
Editions Gallimard Crédits : . - Radio France

Quatrième de couverture 

"Les nations démocratiques se sont constituées en agrégeant des  groupes divers, pré-nationaux, et en élaborant un espace public commun à  tous - la communauté des citoyens. Pour ce faire, il convenait de  transcender par le civisme les affiliations historiques, religieuses et  culturelles - qu'on regroupe sous le terme d'«ethniques» - des individus  et des groupes réunis dans la nation. 

Pour autant, les fidélités  particulières qui caractérisent les individus historiques ne disparurent  pas. S'agit-il d'une faiblesse ou d'une vertu de la démocratie ? 

Le  destin des juifs, minoritaires, nous éclaire sur la construction de la  nation moderne et sur le projet démocratique, ses vertus, ses  contraintes et ses dévoiements. 

C'est l'histoire de la sortie du monde  traditionnel par l'émancipation et la promesse de la modernité  citoyenne, puis de la trahison de cette promesse. 

Elle révèle la tension  entre un monde nouveau, tourné vers l'avenir et fondé sur l'innovation  scientifique et politique, d'une part, et la transmission et la  réinterprétation de la tradition, de l'autre. 

S'affichent alors les  limites de l'intériorisation du civisme et de ses exigences par les  individus, ainsi que la fragilité intrinsèque du projet démocratique." [Présentation de l'éditeur]

Émissions "Talmudiques" en relation avec cette émission

Philanthrope, mécène et collectionneur: une certaine idée de la France1/1

Avec Dominique Jarassé

https://www.franceculture.fr/emissions/talmudiques/une-certaine-idee-de-la-france

Philanthropes, mécènes et collectionneurs : une certaine idée de la France 2/2

Avec Dominique Jarassé

https://www.franceculture.fr/emissions/talmudiques/philanthrope-mecene-et-collectionneur-une-certaine-idee-de-la-france

L'équipe
Production
Réalisation

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......