LE DIRECT
Dominique Bourel

La communauté selon Martin Buber.

32 min
À retrouver dans l'émission

.

Dominique Bourel
Dominique Bourel Crédits : DR - Radio France
Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Martin Buber, philosophe juif d’origine allemande (1878-1965), est  surtout connu par le premier et le principal ouvrage qu’il a publié : Ich und Du, paru à Francfort en 1923 et traduit en français en 1938, sous le titre _Le Je et le Tu e_t dont Gaston Bachelard a fait la préface.

Par ses écrits sur Rabbi Nahman de Braslav  et le Baal Chem Tov, il a renouvelé la pensée hassidique et ses Contes hassidiques ont un monument de la littérature mondiale. Son Chemin de l'homme selon la voie du hassidisme est sans doute l'un des plus textes jamais écrits sur le judaïsme.

Pour  Buber, « au commencement est la relation ». Ce n’est que dans la  relation, rendue possible par la rencontre, qu’apparaît la vraie vie.  Cette rencontre se réalise à trois niveaux : l’homme dans sa relation à  la nature, l’homme dans sa relation avec les autres hommes, l’homme dans  sa relation avec les « existences spirituelles » (Geistige Wesenheiten).

C'est donc tout naturellement que la "communauté" est au centre de sa pensée.

"La relation « Je-Tu » instaure une unité qui est une communion de  personnes. Celle-ci constitue la base et la source de la communauté  véritable. La communauté s’oppose à la collectivité. Une collectivité  pour Buber, c’est un ensemble d’individus poussés à former un groupe,  avec comme seule unité la totalité du groupe. Alors qu’une communauté  résulte de la volonté d’une multitude d’hommes d’être les uns avec  les autres, la collectivité, elle, est fondée sur une organisation  extérieure de la vie personnelle. L’industrie, par exemple, réduit les  hommes à leurs strictes capacités corporelles. La relation « Je-Tu » y  manque, ainsi que le Nous qui en découle. C’est le dialogue véritable  qui constitue la communauté véritable." (Catherine-Marie Leroy, Martin Buber, précurseur du personnalisme.)

Réflexions que Buber a développées dans de très nombreux textes dont les Éditions de l'éclat ont eu la judicieuse idée d'en rassembler quelques-uns, inédits en français, dans un petit livre intitulé sobrement "Communauté", traduit par Gaël Cheptou et préfacé par Dominique Bourel qui a consacré une monumentale biographie à Martin Buber intitulée Martin Buber, sentinelle de l'humanité.

Buber par Andy Wahrol
Buber par Andy Wahrol Crédits : DR - Radio France

L'invité

Passionné des grandes figures intellectuelles du judaïsme allemand du XVIIIe et du XIXe siècle, Dominique Bourel (CNRS) est né en 1952 à Offenburg. 

Directeur du Centre de recherche français de  Jérusalem de 1996 à 2004, il est professeur invité à l université Humboldt de  Berlin en 2012-2013.

Il enseigne aujourd'hui à Paris et Berlin. On écoutera avec intérêt et plaisir l'émission Hors Champs de Laure Adler du 30/05/2016. 

Transition sonore.

Le livre présenté dans l'émission.

Martin Buber, Communauté, édition de l'éclat 2018.

Traduction de Gaël Cheptou et préface de Dominique Bourel

Editions de L'écalt
Editions de L'écalt Crédits : DR - Radio France

Un livre essentiel pour aujourd'hui, dont les réflexions sur la communauté sont aussi un chemin d'espoir pour penser les possibilités d'une paix dans le conflit israélo-arabe, dont Buber fut très tôt l'un des chefs de file du dialogue et de la promotion d'un état binational, un thème qui sera d'ailleurs aussi abordé la semaine prochaine dans l'émission avec Denis Charbit qui en sera l'invité.

"Talmudiques" à réécouter en lien avec l'émission d'aujourd'hui.

Le chemin de l'homme selon Martin Buber avec Dominique Bourel

L'espérance du Kibboutz avec Michel Valensi

L'équipe
Production
Réalisation

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......