LE DIRECT

Une maison pour la vie

32 min
À retrouver dans l'émission

2/2 : A l'abri des lettres

Si l’expression « lieux de mémoire » nous est devenue familière, celle de « mémoire des lieux » l’est moins et pourtant tous les lieux ont une mémoire, dont la charge historique est plus ou moins grande, mais toujours riche et passionnante.

Apprendre à comprendre la mémoire d’un lieu est peut-être un chemin privilégié pour le partager, pour faire l’expérience commune d’une histoire qui nous a précédé, qui nous transcende, un bien commun à découvrir, à questionner, à interroger et dès lors à réinvestir de manière différente et nouvelle dans la rencontre et la compréhension mutuelle.

C’est l’aventure dans laquelle s’est engagé, David Stoleru, un jeune architecte depuis 2011 par la création d’un projet intitulé The Beit project, une formule signifiant à la fois « projet de la maison », « projet du deux », « projet de partager le même espace », d’être à l’intérieur d’une même histoire, « projet d’être capable de recommencer une histoire commune sur d’autres bases », projet d’apprendre à lire l’histoire, le temps et l’espace, tout cela en effet, puisque beit ou bayit signifie en hébreu « maison », , mais aussi le nombre « deux », l’« intérieur », l’intime, le féminin , la femme, un mot qui a donné en hébreu la belle expression Chalom bayit, la paix de la maison, sérénité au cœur du couple et de la famille, élargie aussi en beit chalom, en « maison de paix ».

Marc-Alain Ouaknin poursuit son entretien avec David Stoleru pour nous faire découvrir de nouveaux aspects de ce projet passionnant avec lequel nous avions commencé à faire connaissance dans l’émission de la semaine dernière.

L'invité

David Stoleru est architecte DPLG (Paris, 1999) et éducateur diplômé par le Mandel Leadership Institute (Jérusalem, 2010). Après avoir travaillé 10 ans sur différents projets architecturaux, entre autres sur la préservation du patrimoine, il décide de fusionner ses passions pour l'architecture, l'éducation et les études talmudiques et fonde en 2011 The Beit Project : Une école nomade permettant de transformer les sites de patrimoine urbain dans toute l’Europe en véritables outils pédagogiques pour travailler sur la diversité, le vivre ensemble et la lutte contre les discriminations (thebeitproject.org).

Depuis 5 ans, ce projet s’est développé entre Paris, Barcelone, Rome, Bruxelles, Berlin, Londres, Lodz et Marseille. Ses prochaines étapes en 2017 incluent également Sofia et, pour la première fois un projet hors d’Europe à Tanger (Maroc).

Il vit avec sa famille à Barcelone (Espagne)

Programmation musicale

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Adresse du site de Beit Project

thebeitproject.org

Pour les éducateurs ou toute personne intéressée à contacter The Beit Project : info@thebeitproject.org

Adresse Facebook : https://www.facebook.com/The\-Beit\-Project\-351285958259479/

Photos du Projet

Enquête dans la ville
Enquête dans la ville
Enquête dans la ville
Enquête dans la ville
Etude, enquête et plaisr de la rencontre
Etude, enquête et plaisr de la rencontre

Émission en lien

Une maison pour la vie, 1/2 avec David Stoleru.

https://www.franceculture.fr/emissions/talmudiques/une-maison-pour-la-vie

L'équipe
Production
Réalisation

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......