LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Tim Etchells, néon

Le théâtre de Tim Etchells réinvente la place du spectateur

59 min
À retrouver dans l'émission

Tim Etchells et son collectif "Forced Entertainment" sont à Paris tout l'automne avec six spectacles. Ce pionnier du théâtre contemporain anglais réinvente le lien entre public et spectateurs, avec force et humour. Catherine Hargreaves met en scène et traduit "Moi, Malvolio" de l'auteur Tim Crouch.

Tim Etchells, néon
Tim Etchells, néon Crédits : Hervé Véronèse

Tim Etchells, directeur artistique du collectif Forced Entertainment. A l’occasion du portrait que consacre le Festival d’Automne au collectif britannique, Tim Etchells revient sur près de quarante années de création et de performances, depuis sa formation à Sheffield en 1984 jusqu’aux six évènements programmés par le Festival d’Automne à Paris, répartis sur 4 lieux de la capitale : Théâtre de la Ville – Abbesses, Théâtre de la Ville – Espace Cardin, Théâtre de la Bastille, Centre Pompidou. Pionnier du théâtre contemporain, nourri autant de pop culture que du dialogue avec les autres arts, le collectif manifeste un humour à toute épreuve et opère une critique subtile de la société du spectacle. Jusqu'au 16 octobre au Théâtre de la Ville - Espace Cardin, "Complete works : Table top Shakespeare", chaque pièce de Shakespeare résumée en 1h, un comédien assis à table avec des objets du quotidien jouant les personnages. 

Sur la façade du Centre Pompidou, on peut lire une phrase de 43 m. de long en néons, par Tim Etchells : "Qu'y a-t-il entre nous ? "

Catherine Hargreaves, metteuse en scène, comédienne, traductrice. Elle présente Moi, Malvolio du 12 au 23 octobre au Théâtre 14 (Paris). Le texte fait partie du recueil Moi, Shakespeare, cinq monologues écrits par Tim Crouch, traduits par Catherine Hargreaves et Adèle Gascuel (éditions L’Avant-ScèneThéâtre). L’auteur y donne la parole aux personnages secondaires de cinq pièces de Shakespeare (La Nuit des rois, Macbeth, La Tempête, Le Songe d’une Nuit d’été et Jules César) qui viennent rejouer l’intrigue, en livrer d’autres enjeux. Grotesque, caricatural, narcissique, Malvolio veut se venger : personnage secondaire de La Nuit des rois, il revient pour nous donner sa version des faits, celle du harcelé, la vision du looser, un homme outragé, blessé, prônant le retour à un ordre moral, contre les fêtards de La nuit des rois mais surtout contre son principal ennemi : le public de théâtre.

On écoute la voix de Peter Brook, celle de Sarah de Roo du collectif TGStan, celle du traducteur François Laroque. Et le morceau  "Unperfect Actor (Sonnet 23)" de l'album "Take All My Loves - 9 Shakespeare Sonnets" de Rufus Wainwright. 

Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......