LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Hope Hunt, avec Sandrine Lescourant (Oona Doherty)

Les corps nous parlent, de Kigali à Belfast

58 min
À retrouver dans l'émission

Carole Karemera depuis Kigali, nous parle de "Murs Murs", pièce à partir d'entretiens avec des femmes de différentes générations au Rwanda. Sandrine Lescourant aka Mufasa, interprète "Hope Hunt", le solo de la chorégraphe irlandaise de Belfast Oona Doherty. Live : Weya Viatora à Kigali.

Hope Hunt, avec Sandrine Lescourant (Oona Doherty)
Hope Hunt, avec Sandrine Lescourant (Oona Doherty) Crédits : Luca Trufarrelli

Des nouvelles du théâtre dans le monde : Pawit Mahasarinand, acteur et metteur en scène, depuis Bangkok (Thaïlande). 

Carole Karemera, metteure en scène. Sa pièce Murs-Murs, d’après Onions make us cry de Zainabu Jallo, devait être présentée au festival Impatience, dans le cadre de la saison Africa 2020, au Théâtre de Chelles les samedi 9 et dimanche 10 janvier... En attendant le report des représentations, elle nous parle de cette pièce pour laquelle elle partage la scène avec Cécilia Kankonda : entre savoirs alternatifs, voire subversifs, et relents obscurantistes, l’héritage que les femmes se transmettent de mères en filles suscite bien des fantasmes. Ces paroles secrètes, collectées au Rwanda, révèlent toute l’ambiguïté qui se joue entre les règles imposées par une société et la manière dont on se les approprie. 

Sandrine Lescourant alias Mufasa, danseuse et chorégraphe. Sa double formation, entre danse contemporaine et danse traditionnelle mandingue du Mali, s’enrichit aussi d’une expérience hip hop ; elle a monté sa compagnie Kilaï. Elle interprète Hope Hunt and the Ascension into Lazarus d'Oona Doherty : un solo que les deux artistes ont travaillé ensemble,qui devait être dansé par Mufasa le 16 janvier à l'occasion du festival DIRE#2, à La Rose des Vents (Villeneuve d’Ascq) : ce sera le 12 mars. Cette deuxième édition d'un festival pensé par et pour des femmes est reportée du 08 au 14 mars : on pourra y découvrir ce solo interprété cette fois par Oona Doherty, qui tournera aussi le 05 mars au Théâtre Louis Aragon (Tremblay-en-France), les 30 et 31 mars au Ballet National de Marseille (Marseille), du 02 au 05 avril au Théâtre du Châtelet (Paris). 

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

“Faux live” enregistré à domicile, à Kigali : Weya Viatora, chanteuse rwandaise. 

Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......