LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

L'arbre et la forêt

30 min
À retrouver dans l'émission

Olivier Ducastel, Catherine Mouchet et Jacques Martineau
Olivier Ducastel, Catherine Mouchet et Jacques Martineau
Olivier Ducastel, Catherine Mouchet et Jacques Martineau © RF/ A. Fargier Aujourd'hui mercredi, en public et en direct du Forum des images à Paris, nous écoutons: - notre invité, le réalisateur **Radu Mihaileanu** , à l'occasion de la sortie en dvd de son film "Le Concert", récompensé aux Césars cette année. -**Marta Gili** , directrice du Jeu de Paume, nous présente l'exposition "Lisette Model" qui s'y déroule jusqu'au 6 juin. - et enfin l'agenda et le disque du jour "Le bon dieu entre nous" par François Morel, album "Le soir, des lions" (Polydor). Nous ouvrons la deuxième partie de l'émission par un instant critique autour du nouveau film de **Roman Polanski** ,"Ghost Writer", que nos chroniqueurs trouvent "admirable". Puis, les réalisateurs **Olivier Ducastel** et **Jacques Martineau** ainsi que leur comédienne **Catherine Mouchet** nous parlent de "L'arbre et la forêt", le long-métrage sur lequel ils ont travaillé ensemble et qui sort aujourd'hui dans les salles. Arnaud Laporte donne son mot d'ordre : « Interdiction de révéler le secret du film !». Motus mais langues déliées, les critiques et les créateurs de ce bel objet cinématographique s'attellent à évoquer le paysage de ce non-dit sans nous le donner en pâture. A ce propos, Jacques Martineau exprime son mécontentement à l'égard des journalistes parisiens qui « ne se sont pas gênés pour divulguer ce que le spectateur attend pendant les quarante premières minutes du film ». Recommandation : Allez voir « L'arbre et la forêt » et lisez les papiers après ! Catherine Mouchet évoque elle son expérience du rôle et du tournage durant lequel « les réalisateurs lui ont laissé une grande liberté ». Lesquels, eux, reviennent sur le début de leur travail à deux : l'écriture du film et sa construction dramatique qui a généré de nombreuses tergiversations... ils nous confient comment ils les ont surmontées et ils remercient au passage leur producteur Gilles Sandoz, qui a su finement les guider. Michel Boujut nous dit quelques mots sur la présence de Wagner, du vent, de la forêt, des présences fantômatiques, ce qui fait demander par Arnaud Laporte à ses interlocuteurs : le cinéma est-il le meilleur moyen pour faire apparaître les fantômes ? Une occasion pour les réalisateurs de nous faire part de leurs références et de leurs points de vue de cinéma.
Intervenants
L'équipe
Production
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......