LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Table-ronde Essais /spéciale Georges Balandier

30 min
À retrouver dans l'émission

Georges Balandier
Georges Balandier
Georges Balandier © RF / F. Coupry Ailleurs, dépaysement dans ce **Tout arrive !** qui commence bien sûr avec sa table-ronde où deux ouvrages sont à notre menu. Et l'après-guerre est à l'honneur, avec d'abord le *Tout connaître du monde* , récits de voyage de Simone de Beauvoir en discussion ; suivi de *Boroboudour, voyage à Bali, Java et autres îles* , ensemble de textes de Roger Vailland. Puis, après le journal, l'émission a ensuite la chance de recevoir un homme de près de 90 ans, alerte, résistant toujours. Il s'agit de l'anthropologue **Georges Balandier** , fin connaisseur de l'Afrique, qui vient tout juste de publier un livre d'entretiens sur son itinéraire. Entre autre, il y raconte quelques moments de son vaste parcours au cours duquel, très jeune chercheur, il s'est battu pour faire accepter l'idée que les peuples africains ont une histoire (dans une France des années 1950 où domine encore le colonialisme). Dans cet entretien, il revient sur les premières découvertes dans le grenier de sa grand-mère, à la frontière des Vosges et de la Haute-Saône ; la publication d'un roman intitulé *Tous comptes faits* , presque un peu trop leste (ainsi que le disait Camus) ; et surtout les premiers séjours en Afrique, à Conakry notamment, comme une prise de conscience du réel qui le conduira à inventer l'expression "tiers-monde". "*Comment voulez-vous que je n'ai pas eu le sens de ce qu'a pu être la détresse, la misère, la souffrance africaine ?* ". Bref, des enseignements des années 1950 jusqu'à ses colères toutes récentes - le discours prononcé par le chef de l'Etat à Dakar en juillet 2007 -, l'homme qui publiait "le noir est un homme" pour ouvrir *Présence africaine* en 1947 expose ici sa pensée indépendante, en lien étroit, toujours, avec le présent.
Intervenants
L'équipe
Production
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......