LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Table-ronde Spectacle vivant /Edouard Baer, Jacques Weber

30 min
À retrouver dans l'émission

Edouard Baer, Jacques Weber
Edouard Baer, Jacques Weber
Edouard Baer, Jacques Weber © RF / I. Pisani-Ferry Spectacle vivant aujourd'hui, avec un accent tout particulier mis sur les productions présentées actuellement au théâtre Marigny à Paris. La table-ronde discute d'abord des *Diablogues* de Roland Dubillard, mise en scène Jean-Michel Ribes au théâtre Marigny et de **Ur Asamlet** de Michel Jacquelin et Odile Darbelley à l'Echangeur de Bagnolet. "Ur Asamlet", c'est Hamlet expliqué (dans leur dialecte) par l'ethnie sibérienne des Asa, qu'on voit évoluer sur scène comme s'ils étaient sur leur banquise. Une mystification pince-sans-rire et poétique. Fourrures sur la banquise, fourrures également dans les **Diablogues** , sketches cocasses et légers qui manquent parfois de rythme mais qui sont d'une écriture toujours libre. Muriel Robin y est admirable. En deuxième partie, franche rigolade en compagnie d'**Edouard Baer** et de **Jacques Weber** . Tous deux jouent à la même heure dans le même théâtre Marigny, mais pas dans la même salle et pas la même pièce : pour le premier c'est *Miam Miam* , et pour le second c'est *Seul en scène* . **Tout Arrive !** abat donc les murs et les fait se retrouver à une même table, au micro d'Arnaud Laporte. Très sérieusement, ils nous parlent des artistes qu'ils admirent, reviennent sur leur carrière respective, Jacques Weber nous parle de la peur qu'il a surmontée pour écrire son premier ouvrage, *Des petits coins de paradis* ; et puis, le sérieux oublié, ils déclament des tirades impromptues, imitent des voix d'un autre temps, Jacques Weber déclare que son spectacle *"sent le coup de coude au mari"* , Edouard Baer explique qu'il serait bien devenu chanteur, mais que *"Las Vegas n'est plus ce qu'il était* ... Une émission qui met de bonne humeur !
Intervenants
L'équipe
Production
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......