LE DIRECT
Le Lake Powell et la Colorado River se sont asséchés de 50%

EL NORTE – le versant hispanique des Etats-Unis

31 min
À retrouver dans l'émission

Obsédés par les tragédies quotidiennes qui se déroulent sous nos yeux de part et d’autre de la Frontera Mexique/USA, nous oublions que ladite frontière est récente et souvent vécue comme illégitime, vu qu’un énorme morceau des Etats-Unis est de fondation hispanique.

Le Lake Powell et la Colorado River se sont asséchés de 50%
Le Lake Powell et la Colorado River se sont asséchés de 50% Crédits : Rick Wilking - Reuters

Il s’agit là d’une histoire vieille de près de 500 ans, antérieure au fameux Mayflower, mais dont l’ombre portée reste actuelle.

La Californie, l’Arizona, le Texas, le Nouveau Mexique, la Floride, ces « suds »…sont bel et bien le « nord » d’une Nouvelle Espagne qui a fini – au bout de 3 siècles – par lâcher prise. Revenir sur les origines de cette présence latino pluriséculaire aux Etats Unis c’est rappeler un pan oublié de l’histoire globale, à l’horizon des élections présidentielles américaines qui se tiendront cet automne…

Des dunes de Gypse aux alentours de Alamogordo, dans l'état de New Mexico
Des dunes de Gypse aux alentours de Alamogordo, dans l'état de New Mexico Crédits : Shannon Stapleton - Reuters

C’est un fait statistique: aux États-Unis, il naît aujourd’hui moins de bébés blancs que de petits garçons ou petites filles hispaniques, asiatiques et afro-américains. Certaines études estiment que l’actuelle majorité blanche représentera moins de 50% de la population américaine dès le début des années 2040. Mais au-delà de ces faits et projections, l’évolution de la démographie américaine a déjà un impact sur l’élection présidentielle de novembre 2016. La communauté hispanique compte près de 60 millions d’âmes faisant des États-Unis le deuxième pays en nombre d’hispanophones derrière le Mexique... mais devant l’Espagne !

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Notre invité est aujourd'hui Jean-Michel Sallmann, professeur d’histoire moderne à l’Université Paris X-Nanterre et auteur de « Indiens et conquistadores en Amérique du Nord : vers un autre Eldorado » (éd.Payot).  Il est également l'auteur d'un des livres qui a le plus inspiré le scénario du film sur les Ambassadeurs : Nouvelle histoire des relations internationales, tome 1 :-Géopolitique du XVIe siècle 1490-1618, que nous avons référencé en bas de cette page :

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Après la découverte des Antilles par Christophe Colomb, l’Espagne et le Portugal s'étaient partagées l’Amérique grâce au Traité de Tordesillas, signé  en 1494. Dans ce traité, il est convenu que le Portugal se limiterait à coloniser les terres jusqu’à 2 000 km à l’Ouest des îles du Cap-Vert, laissant à l’Espagne tout le reste de terres américaines. Personne ne sait à l'époque que l'Amérique du Sud forme une saillie à l'est du méridien ainsi décidé, et l'on pensait donc l'accord équitable. C'est ce traité qui explique pourquoi l'immigration espagnole fut bien plus importante aux États-Unis, au Mexique et en Amérique en général que ne le fut l'immigration Portugaise

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Les Hispaniques et Latino-Américains représentent près de 17 % de la population totale des États-Unis et environ 26 % des naissances. Ils sont aujourd'hui la première minorité ethnique, devant les Afro-Américains. Les États mexicains d’Alta California et de Santa Fe de Nuevo México ont été conquis et achetés entre 1830 et 1856. Nombre de leurs habitants mexicains sont restés sur place et sont devenus plus tard des citoyens de nationalité américaine. Aujourd'hui les Mexicains immigrés représentent presque les deux tiers de la population hispanique des Etats-Unis.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......