LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Hervé Di Rosa dans son atelier

Le flâneur des arts modestes

30 min
À retrouver dans l'émission

Hervé Di Rosa, peintre, artiste pluriel, acteur majeur du courant de la Figuration Libre , collectionneur fou, voyageur perpétuel, s’est engagé à partir des années 1980 dans la reconnaissance de l’ "Art Modeste"...

Hervé Di Rosa dans son atelier
Hervé Di Rosa dans son atelier Crédits : Victoire Di Rosa

Un art qu’il définit lui-même comme "proche de l’art populaire, de l’art primitif, de l’art brut" sans s'y réduire. Il a créé à Sète un musée où voisinent objets manufacturés et objets uniques, "pour la plupart sans grande valeur marchande mais à forte plus-value émotionnelle, par-delà la notion du bon ou du mauvais goût, la rigueur esthétique, dans un sentiment de bonheur éphémère et spontané, aux parfums de souvenirs d’enfance et de plaisirs simples et non théorisés".

Chez Hervé Di Rosa la pratique artistique est indissociable du voyage et des collectes d'oeuvres qu'il fait, des savoir-faire qu’il rencontre. Il s’en nourrit, élabore de nouvelles techniques et produit de nouvelles formes : peinture à la tempera et à la feuille d’or à Sofia en Bulgarie, bas-reliefs en bois et bronze à la cire perdue à Foumban au Cameroun, peintures sur bois à Kumasi au Ghana, arbres de vie au Mexique, laque au Vietnam…

expo à la Maison Rouge à Paris: "Plus jamais seul"
expo à la Maison Rouge à Paris: "Plus jamais seul"

Invité:

Hervé Di Rosa, à l'occasion de l'exposition de cet artiste à la Maison Rouge à Paris: "Plus jamais seul" du 22 octobre 2016 au 22 janvier 2017

Hervé Di Rosa, Dirosapocalypse, 1984, 400 x 800 cm, acrylique sur toile
Hervé Di Rosa, Dirosapocalypse, 1984, 400 x 800 cm, acrylique sur toile Crédits : Adagp / Pierre Schwartz
Anonyme, têtes en plastique, Espagne. Collection Hervé Di Rosa
Anonyme, têtes en plastique, Espagne. Collection Hervé Di Rosa Crédits : Pierre Schwartz
Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

EXPOSITION Libye : plaque tournante du trafic humain

Libye : plaque tournante du trafic humain
Libye : plaque tournante du trafic humain Crédits : © Narciso Contreras pour la Fondation Carmignac

Aux confins de la Libye post-Kadhafi, Narciso Contreras met en lumière une nouvelle crise humanitaire qui voit les migrants, réfugiés et demandeurs d’asile se retrouver à la merci de milices qui les exploitent à des fins commerciales et économiques. Retenus dans des centres de détention, ces populations sont soumises à des conditions de vie inhumaines liées à la surpopulation carcérale, l’absence d’infrastructures sanitaires et les violents passages à tabac.

Avec ce reportage, Narciso Contreras nous offre un aperçu de la situation complexe et de l’horreur auxquels font face ces migrants anonymes.

Jusqu'au 13 Novembre 2016 au 4 place Saint-Germain-des-Près - Paris VI -

Bibliographie

Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......