LE DIRECT
Eric Tabarly lors de la "Route du Rhum" en 1982

Eric Tabarly (1931-1998), à la vie, à la mer

59 min
À retrouver dans l'émission

Mai 1989, 2ème étape de la Transat en double Lorient-Saint-Bart, mer cahoteuse. Le maître est à la barre du multicoque Bottin-entreprise. Et chavire dans une rafale. Vol plané. Le bateau est perdu. Mais l’équipage bientôt récupéré est sauf.

Eric Tabarly lors de la "Route du Rhum" en 1982
Eric Tabarly lors de la "Route du Rhum" en 1982 Crédits : Photo by Thierry RANNOU/Gamma-Rapho via Getty Images - Getty

Jean Le Cam, après avoir engueulé Tabarly qui s’est amoché l’épaule dans la valdingue,  fait une photo de "Pépé" pataugeant dans l’eau. Une "plaque" pour le Figaro Magazine. Mais s’aperçoit, après le sauvetage, qu’il n’y avait pas de pellicule dans le boitier !

Quand j’ai fait cette course transatlantique en 64, je pensais faire ça dans l’indifférence générale parce que jusqu’ici les Français ne s’étaient jamais intéressés aux compétitions en mer. Je pensais pas du tout que l’ensemble des Français auraient été au courant de cette course. Éric Tabarly

Eric Tabarly franchit la ligne d'arrivée à bord de son Pen Duick II à Newport (Rhode Island) le 18 juin 1964. Il remporte la 2ème édition de la Transat anglaise en solitaire entre Plymouth et Newport
Eric Tabarly franchit la ligne d'arrivée à bord de son Pen Duick II à Newport (Rhode Island) le 18 juin 1964. Il remporte la 2ème édition de la Transat anglaise en solitaire entre Plymouth et Newport Crédits : AFP - AFP

You are the first ! (1)

Il y a peu d’images d’Eric Tabarly en homme blessé. Tout juste un reportage en noir et blanc où, visage un peu cabossé dans un chuintement à l’anglais approximatif, il confie à un journaliste avoir pris un coup de bôme sur la tête. Dur au mal, l’homme n’était pas du genre à s’attendrir sur son sort et goûtait peu les interviews, à moins qu’on ne lui parle bateau, pureté des lignes, élégance des carènes… 

C’est ce marin pudique et passionné que j’ai rencontré un jour d’août 1989, à bord de Pen Duick sur les eaux calmes de l’Odet.

Mathieu Feurprier, chef d’équipage des Pen Duick, sur Pen Duick
Mathieu Feurprier, chef d’équipage des Pen Duick, sur Pen Duick Crédits : François Teste - Radio France

De manière contrastée, l’icône dessine la statue et la stature d’un monolithe de granit :  "le vengeur de Trafalgar" qui fait boire la tasse aux  Anglais lors de la Transat 1964 ; l’insubmersible symbole national décoré par De Gaulle et moqué par Reiser ; le corps glorieux, musculeux, tendu, torse nu, admiré par Bardot, le temps d’une sortie en mer, dans la lumière d’août de la baie de Saint-Raphaël, le "héros des houles" selon de le mot de Kersauson. 

Écouter
3 min
Archive INA : Eric Tabarly lors de l'émission "Radioscopie" de Jacques Chancel qui lui était consacrée (France Inter, 04.01.1973)

À cette première eau forte, s’ajoute la figure tutélaire et pionnière de tous les coureurs des mers qu’il a embarqués : Kersauson la grande gueule, Philippe Poupon, Alain Colas, Michel Desjoyaux, Jean-Louis Etienne, Titouan Lamazou vainqueur du premier Vendée Globe… Et celle du visionnaire précurseur des formes et des matériaux : le trimaran,  les ballasts, les foils, l’aluminium, l’uranium…

Comme le vent aux allures portantes, chacun s’engouffre dans la toile tendue par les silences du commandeur : Bretons nationalistes, politiques de tous bords, gardiens de la tradition…

À son corps défendant. 

Pen Duick VI en mer, le 1er juin 1998
Pen Duick VI en mer, le 1er juin 1998 Crédits : Photo de Bernard Annebicque/Sygma/Sygma via Getty Images - Getty

Il y a chez Tabarly, quoique conservateur, du bel indifférent à la chose politique, de l’officier de marine, certes un peu frondeur, mais fidèle à son corps d’armée jusqu’à la retraite, du taiseux élevé à la dure, du frère un peu distant, du père tardif, de l’entrepreneur pas vraiment doué pour les affaires qui sa vie durant va courir après l’argent. 

Juste un homme d’équipages qui savait les mener en silence, en confiance. Et qui n’aimait rien tant que de faire marcher les bateaux, encore plus quand il sont beaux. 

Mais aussi loin du "chêne massif", une manière de timide, et d’une certaine façon, silencieuse et blessée, un romantique un peu secret, un peu gauche, émouvant, d’une humanité confiante qui trouvera sur les bords de l’Odet la sérénité d’un époux et d’un père de famille.

Une affiche représentant Eric Tabarly face au "Musée de la voile-Eric Tabarly" à Lorient (Morbihan, Bretagne)
Une affiche représentant Eric Tabarly face au "Musée de la voile-Eric Tabarly" à Lorient (Morbihan, Bretagne) Crédits : François Teste - Radio France
Écouter
2 min
Archive INA : Eric Tabarly dans le numéro de "Radioscopie", de Jacques Chancel, qui lui était consacré (France Inter, 04.01.1973)

Né à Nantes comme tout le monde - comme disait Aragon à propos de Pierre Roy - Eric Tabarly y a découvert son grand amour Pen Duick dans une vasière des bords de Loire et l’a sauvé, avant de quitter définitivement son bord en mer d’Irlande le 13 juin 1998. 

Il rejoignait en équipage le berceau du voilier pour un rassemblement de plans Fyfe. C’était une nuit d’encre du côté de Land’s End, une manœuvre par vent fort. Un coup de bôme qui le déséquilibre. Et le marin qui n’a jamais perdu un homme en mer disparaissait dans les eaux glacées. 

(1) "Vous êtes le premier", une simple phrase lancée par un marin du bateau feu de Nantucket le 19 juin 1964 qui scellera à jamais le destin de Tabarly  

A côté des "Trente glorieuses", il fallait trente glorieux, et en effet Tabarly a fait partie de ces trente glorieux, peut-être est-ce un dernier, ou le dernier des trente glorieux. Pierre Bazantay

NB : En 2021, on commémore le 90 anniversaire de la naissance d’Eric Tabarly

Les anciens coéquipiers d’Eric Tabarly et sa fille Marie (G) posent à bord de son premier monocoque "Pen Duick I", à l'ouverture de la "Cité de la voile-Eric Tabarly" à Lorient, pour  le 10ème anniversaire de sa mort (17.05.2008)
Les anciens coéquipiers d’Eric Tabarly et sa fille Marie (G) posent à bord de son premier monocoque "Pen Duick I", à l'ouverture de la "Cité de la voile-Eric Tabarly" à Lorient, pour le 10ème anniversaire de sa mort (17.05.2008) Crédits : AFP Photo Marcel Mochet - AFP

Intervenants

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Merci à Jean-Pierre Couteleau de l’association Eric Tabarly et Jean-Marc Beaumier,  directeur de la Cité de la voile - Éric Tabarly à Lorient (Morbihan, Bretagne)

Un documentaire d'Yves Aumont, réalisé par François Teste. Archives Ina, Camille Vigneaux. Avec la collaboration d'Annelise Signoret de la Bibliothèque de Radio France et Mewen de Maqueville, stagiaire.

Eric Tabarly, sur son "Pen Duick", avec Johnny Hallyday, Sylvie Vartan et le roi de l'évasion Henri Charrière dit "Papillon" en août 1969 à Saint-Raphaël (France)
Eric Tabarly, sur son "Pen Duick", avec Johnny Hallyday, Sylvie Vartan et le roi de l'évasion Henri Charrière dit "Papillon" en août 1969 à Saint-Raphaël (France) Crédits : Photo by REPORTERS ASSOCIES/Gamma-Rapho via Getty Images - Getty

Bibliographie :

Ouvrages d’Eric Tabarly

Ouvrages sur Eric Tabarly

  • À Eric, Jacqueline Tabarly et Daniel Gilles (éditions du Chêne, 2008)
  • Frères de mer, Patrick Tabarly (Stock, 2018)
  • Tabarly, Benoît Heimermann (Grasset, 2003)
  • Tabarly, Pierre Bazantay (François Bourin - Gallimard, 2019)
  • Tabarly de mémoire, Jean Guichard, Vincent Guigueno (La Martinière, 2018)
  • Tabarly, Yann Queffélec (L’Archipel, 2008)

Ouvrages génériques

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Filmographie :

Musique

  • Extraits de Tabarly, film de Pierre Marcel (Galatée Films, 2008). Musique originale de Yann Tiersen

Pour aller plus loin :

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

L'équipe
Coordination
Production déléguée
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......