LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Autoportrait de Félix Nadar (1820-1910) entre 1900 et 1910. Collection Bibliothèque nationale de France. Département Estampes et photographie, FOL-EO-15

Félix Nadar (1820-1910), photographe de la Terre à la Lune

58 min
À retrouver dans l'émission

Connu dans tout Paris pour sa silhouette aux longues jambes, sa chevelure rouge et son incroyable énergie, Félix Tournachon, dit Nadar, reste dans l’histoire de la photographie, celui qui inventa un nouvel art du portrait.

Autoportrait de Félix Nadar (1820-1910) entre 1900 et 1910. Collection Bibliothèque nationale de France. Département Estampes et photographie, FOL-EO-15
Autoportrait de Félix Nadar (1820-1910) entre 1900 et 1910. Collection Bibliothèque nationale de France. Département Estampes et photographie, FOL-EO-15 Crédits : Félix Nadar

Celui par qui nous découvrons les visages des personnalités du second Empire qui furent, pour la plupart, ses amis : Dumas, Daumier, Doré, Victor Hugo, Manet, Offenbach, George Sand, et tant d’autres. 

Aujourd’hui, on connait le photographe, mais qui connait l’homme de gauche, l’opposant politique à l’empire, le promoteur de l’aviation et surtout le formidable écrivain engagé ? Roger Greaves, écrivain

La photographie connaît alors un essor extraordinaire, en particulier à travers la mode de la carte d’identité avec photo. Sur les boulevards, les clichés commerciaux se font à tour de bras : photos de familles, portraits. Baudelaire, dans son Salon de 1859, oppose photographie et art. Mais Nadar invente tout autre chose : Un portrait sans décor, qui livre "la ressemblance intime du sujet." Nadar élève la photographie à hauteur de l’art disait Daumier. De Baudelaire, son ami, Nadar a laissé des portraits rares que n’a pas désavoués le poète.

Vers 1862, "Nadar élevant la photographie à la hauteur de l'art", lithographie d'Honoré Daumier (1808-1879) parue dans "Le Boulevard" (25.05.1863)
Vers 1862, "Nadar élevant la photographie à la hauteur de l'art", lithographie d'Honoré Daumier (1808-1879) parue dans "Le Boulevard" (25.05.1863) Crédits : Honoré Daumier - Collection d'art européen au Brooklyn Museum - Wikipédia

Ce qui ne s'apprend pas, je vais vous le dire. C'est le sentiment de la lumière. (…) C'est l'intelligence morale de votre sujet. C'est ce tact rapide qui vous met en communion avec le modèle, vous le fait juger et diriger vers ses habitudes, dans ses idées selon son caractère, et vous permet de donner, non pas banalement et au hasard, une indifférente reproduction plastique à la portée du dernier savant de laboratoire, mais la ressemblance la plus familière et la plus favorable. La ressemblance intime. Félix Nadar, "Exposé des motifs pour la revendication de la propriété exclusive du pseudonyme Nadar" (13 avril 1856)

Intervenants et bibliographie

Illustration du magazine "Harper's Weekly" montrant "Le Geant", abattu par des vents violents dans la campagne près de Neinburg (Allemagne, 19.10.1863)
Illustration du magazine "Harper's Weekly" montrant "Le Geant", abattu par des vents violents dans la campagne près de Neinburg (Allemagne, 19.10.1863) Crédits : Photo by Stock Montage/Getty Images - Getty

On pense toujours que c’est avec un appareil que l’on fait des photos. On vous demande : "Quel appareil avez-vous ?" En réalité, on photographie avec son intelligence. On photographie avec toute l’expérience de la vie, et Nadar, c’est ça qu’il avait Nadar ! L’ami de Baudelaire, de Delacroix, des grands esprits de l’époque. C’était un personnage absolument remuant et entreprenant qui se jetait dans la vie. Brassaï (1899-1984), photographe hongrois

Un documentaire de Laetitia Le Guay, réalisé par Nathalie Salles. Prise de son, Nicolas Matthias et Gilles Gallinaro. Mixage, Claude Niort. Archives INA, Inès Barja. Page web, Sylvia Favre.

Charles Baudelaire (1821 - 1867) par Félix Nadar (Gaspard-Félix Tournachon), vers 1855
Charles Baudelaire (1821 - 1867) par Félix Nadar (Gaspard-Félix Tournachon), vers 1855 Crédits : Photo by George Eastman House/Archive Photos/Getty Images - Getty

Remerciements à la Bibliothèque nationale de France (BnF) et au Musée d'Orsay.

Écouter
2 min
Archive INA : Extrait de "NADAR et Paris", dans "Un homme une ville", Nadar raconte sa 1ère plaque photo depuis un ballon (France Culture, 01.08.1980)

C'est un homme de 42 ans, grand, mais un peu voûté déjà, comme ces cariatides qui portent des balcons sur leurs épaules. Sa tête forte (…), secouait par instants une chevelure ardente, qui lui faisait une véritable crinière. Une face courte, large aux tempes, agrémentée d'une moustache hérissée comme les barbes d'un chat et de petits bouquets un peu égarés, un regard myope, complémentaient cette physionomie éminemment féline. Jules Verne, "De la Terre à la Lune"

La façade de l'atelier de Nadar (1820-1910) à Paris, 35 boulevard des Capucines, vers 1860
La façade de l'atelier de Nadar (1820-1910) à Paris, 35 boulevard des Capucines, vers 1860 Crédits : Photo by Apic/Getty Images - Getty

Lecture de textes : Laetitia Le Guay. Extraits de L’hermaphrodite de Nadar de Magali Le Mens et Jean-Luc Nancy (Creaphis éditions, 2009)

Archives INA :

  • Brassai sur Nadar dans L’art vivant : Magazine des arts (France Culture, 19.03.1965)
  • Souvenirs de Charles Dolfuss, aéronaute, dans L’invité de France Culture, La légende d’Icare (France Culture, 1971)
  • Michel Polacco, l’économie de l’aviation (France Culture, 09.04.2019)
  • La tête au carré, Le centenaire de la traversée de la Manche par Louis Blériot, les pionniers de l’aviation (France Inter, 01.09.2009)

Musique

Invitation à la danse d'Eugen d'Albert - La truite de Frantz Schubert - La bohème de Puccini - Le roi des Aulnes de Frantz Schubert - Symphonie n°4  OP281 de Darius Milhaud - Feu sacré de Chopin et Sand - Les Misérables de Jean-Claude Petit - Clair de lune de Debussy - Le mariage de la feuille et du cliché de Darius Milhaud - Comme une symphonie envoi à Jules Verne : de la terre à la lune - Les gabiers de Jules Verne et Aristide Hignard - Le voyage dans la lune de AIR - Ma mère l’oye de Ravel - Zed Van Traumat, Nadar (Chandelle Productions, 2010).

L'équipe
Production déléguée
Coordination
Avec la collaboration de
Réalisation
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......