LE DIRECT
Un portrait de Tex Avery, au travail, aux studios MGM

Tex Avery (1908-1980), l'ouragan loufoque

58 min
À retrouver dans l'émission

La transgression et la liberté sont la marque de fabrique de Tex Avery, réalisateur d’une centaine de courts-métrages d’animation (cartoons) entre le milieu des années 30 et le milieu des années 50.

Un portrait de Tex Avery, au travail, aux studios MGM
Un portrait de Tex Avery, au travail, aux studios MGM Crédits : MGM

Une de ses principales qualités, c’est qu’il ne se bridait pas. Il ne s’imposait aucune limite, cela donnait des dessins et des scènes d’une folie que personne ne s’était permise auparavant. Si c’était drôle pour lui, c’était bon. L’exagération et la répétition des prises, c’est ça qui le distingue. Michael Lah, animateur, membre de l’unité d’animation de Tex Avery au studio MGM

Modèle de personnages de "Slap Happy Lion" (1947) réalisé par Tex Avery
Modèle de personnages de "Slap Happy Lion" (1947) réalisé par Tex Avery Crédits : Collection Pierre Lambert © MGM

Sa parodie du Petit Chaperon Rouge (Red Hot Riding Hood, 1943) illustre bien la folie qu'il a insufflé dans l’univers de l’animation pendant deux décennies. Alors que le spectateur croit voir démarrer le traditionnel conte pour enfants, le loup s’arrête pour s’adresser directement au réalisateur : 

J’en ai marre de ces histoires à l’eau de rose, c’est toujours la même rengaine. Si t’es pas capable de la raconter autrement, j’me casse, ce à quoi le petit chaperon rouge ajoute :  Moi aussi, tous les studios d’Hollywood ont déjà tourné cette version.
Le cartoon peut alors démarrer : Le petit chaperon rouge devient une chanteuse de cabaret incendiaire, et mère-grand une riche nymphomane courant derrière le loup ! 

Tout au long de sa carrière, Tex Avery multiplie la création de personnages plutôt que de s’attacher à développer une seule et longue série. On lui doit Bugs Bunny et Daffy Duck qu’il créé au studio Warner Bros où il travaille de 1935 à 1942, construisant son style à l’opposé des conventions de l’époque imposées par Walt Disney : 

On ne pouvait pas faire mieux que Disney, et nous savions qu’il avait les enfants avec lui. On était plutôt destinés aux adultes et adolescents. C’est pourquoi je me suis éloigné des petits lapins en peluche. Tex Avery 

Modèle de personnages de "Señor Droopy" (1949) réalisé par Tex Avery
Modèle de personnages de "Señor Droopy" (1949) réalisé par Tex Avery Crédits : Collection Pierre Lambert © MGM

Mais c’est au studio Metro-Goldwyn-Meyer (MGM) qu’il donnera la pleine mesure de son génie créatif entre 1942 et 1955, en inventant des personnages encore plus décalés, comme ce chien neurasthénique qui gagne toujours (Droopy), cet écureuil barjot et sadique (Screwball "Screwy" Squirrel -Casse-noisettes-) ou ce loup libidineux (Wolfie).  

Le loup (Wolfie) en smoking, de Tex Avery, en statue devant "Animazing Gallery", Grand Street à Soho, ville de New York
Le loup (Wolfie) en smoking, de Tex Avery, en statue devant "Animazing Gallery", Grand Street à Soho, ville de New York Crédits : CC BY 2.0 - Wikipédia- krispy

Mort en 1980, Tex Avery fut un homme discret qui s’est effacé devant une œuvre exubérante qui a marqué de son empreinte l’âge d’Or des cartoons avec à son actif 6 nominations aux Oscars dans la catégorie du Meilleur court-métrage d’animation.      

Écouter
1 min
Archive INA : Paul GRIMAULT reçoit le prix Louis DELLUC pour "Le Roi et l'oiseau" et nous donne sa vision du dessin animée. Le rôle de Jacques Prévert. Inter actualités du 14/12/1979

INTERVENANTS

Affiche de "Blitz Wolf" (1942), 1er film réalisé par Tex Avery à la MGM
Affiche de "Blitz Wolf" (1942), 1er film réalisé par Tex Avery à la MGM Crédits : Collection Pierre Lambert © MGM
Écouter
2 min
Archive INA : Hayao MIYAZAKI est interviewé par Ilan NGUYEN (spécialiste des films d'animations japonais et traducteur) : sur la réalisation d'un film d'animation et sa relation avec ses élèves. France Culture Surpris par la nuit 24/05/2006

BIBLIOGRAPHIE

Archives diffusées : 

Magical Maestro - Steamboat Willie de Walt Disney et Ub Iwerks - The Blitz Wolf - Cross Country Detours - Slap Happy Lion - Red Hot Riding Hood - The Shooting of Dan McGoo - King Size Canary - Screwball Squirrel - Dumb Hounded - A Wild Hare - Qui veut la peau de Roger Rabbit ? de Robert Zemeckis. Toutes les œuvres sont de Tex Avery, sauf indication contraire.

Un documentaire de Sacha Corso, réalisé par François Teste. Prise de son, Cédric Chatelus. Archives INA, Anne Brulant et Sandra Escamez. Avec la collaboration d'Annelise Signoret de la Bibliothèque de Radio France.

POUR ALLER PLUS LOIN

  • Dossier du Centre National du Cinéma et de l’Image Animée (CNC) sur Tex Avery 
  • Coffret DVD avec l’intégralité des cartoons de Tex Avery réalisés entre 1942 et 1955 (10.12.2003)
  • Biographie, filmographie de Tex Avery sur le site Transmettre le cinéma.
  • Tex Avery Tribute : site dédié à Tex Avery et ses cartoons. 
  • “Hello All You Happy Tax Payers”: Tex Avery’s Voice Stock Company. Article de Keith Scott à lire sur le site Cartoon Research (2020).
Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

L'équipe
Coordination
Production déléguée
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......