LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Le bunker de la plate forme des interceptions judiciaires

3 min

C'est devenu une opération à part entière dans les enquêtes judiciaires. En 2012, 650.000 réquisitions ont été adressées aux opérateurs de télécommunications. Un chiffre qui a pratiquement doublé en l'espace de six ans pour ces demandes officielles.

Jusqu'à présent, ce sont six sociétés privées qui se partageaient un marché estimé à plus de 36 millions d'euros (2012). D'où l'idée d'installer, sous l'égide de la Chancellerie, une plate-forme nationale des interceptions judiciaires , la PNIJ , qui devrait commencer à fonctionner ce mois-ci, depuis un centre classé "confidentiel défense" chez Thalès à Elancourt (Yvelines).

Visite guidée avec Florence Sturm qui a pu se rendre sur place.

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......