LE DIRECT
Edward Hopper en 1955
Épisode 5 :

Two comedians, ou quitter la scène

28 min
À retrouver dans l'émission

Pour ce 5e et dernier épisode, Karin Muller commente "Two comedians", le dernier tableau de Edward Hopper, peint en 1966, un an avant sa mort.

Courtesy of www.EdwardHopper.net
Courtesy of www.EdwardHopper.net

Edward Hopper peint Two comedians en 1966, alors qu'il souffre d’un glaucome et d'une affection de la cataracte, problèmes dont il sait qu'ils l'empêcheront à court terme de peindre. Karin Müller évoque le caractère particulièrement bouleversant que cette œuvre testamentaire revêt pour elle.

Karin Müller : Hopper sait qu’il ne pourra plus peindre alors il décidé de faire ses adieux, mais sur scène. Il se représente avec sa femme Jo en Pierrot et Colombine, chacun la main dirigé vers l’autre, dans un moment d’intimité. Paradoxalement, ce n’est pas un tableau triste, il a un côté joyeux. C’est un tableau d’adieu, mais après une longue vie. Pour moi, Hopper a terminé sa vie par un chef-d’œuvre. Et bouclé la boucle avec un tableau plus ancien, "Soir bleu", dans lequel figurait déjà un Pierrot. Ici, si le Pierrot n’est plus grimé, on décèle toujours la référence au Gilles de Watteau, aux fêtes du XVIIIe siècle. Hopper a théâtralisé sa fin comme il avait théâtralisé sa vie.

Mais Edward Hopper est aussi un homme nourri de culture française dès son enfance et c’est une référence cinématographique très française qui se cache dans ce tableau et que révèle Karin Müller...

Karin Müller : _Two comedians fait référence aux "_Enfants du paradis" de Marcel Carné tourné pendant la Seconde Guerre mondiale et que Hopper a beaucoup aimé. Le film raconte une histoire inspirée de la vie du mime Jean-Gaspard Deburau, c’est-à-dire d’un clown triste. A l’image de l’histoire de Pierrot et Colombine, ou de celle de Debureau, le monde de Hopper est également un monde triste.

Bibliographie

Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......