LE DIRECT

Beaumarchais, l’imprévu, avec Christian Wasselin (5/5)

28 min
À retrouver dans l'émission

Série : Beaumarchais, l’imprévu Tête chercheuse de la semaine : Christian Wasselin Christian Wasselin se partage entre la fiction et la musicographie. On lui doit plusieurs livres consacrés à Berlioz (Berlioz, les deux ailes de l'âme chez Gallimard en 1989 - Berlioz ou le Voyage d'Orphée chez Le Rocher en 2003), des dramatiques radiophoniques (La Ville inoubliée , France Culture en 1998), des romans (Rue du bois de la lune chez Aléas en 2001 - Clara ou le soleil noir de Robert Schumann chez Scali en 2007). Il a également écrit le livret de l'opéra de Gérard Condé Les Orages désirés (2003, création scénique en 2009). Par ailleurs, Christian Wasselin collabore à Opéra international puis à Opéra magazine depuis 1982 et a codirigé avec Pierre-René Serna le " Cahier de L'Herne " consacré à Berlioz. Il est enfin rédacteur en chef de Fantastique , le journal en ligne des concerts de Radio France.

Cinquième et dernier épisode : Beaumarchais et la politique On connaît l'homme de lettres, le musicien et le dramaturge, on sait qu'on lui doit Le Mariage de Figaro et Le Barbier de Séville , mais Pierre-Augustin Caron de Beaumarchais a eu plusieurs vies, il était aussi un intrigant homme d'affaires, un espion au service du roi et un marchand d'armes. « Sans la liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur » avait écrit ce précuseur de la Révolution française. Notre tête chercheuse, Christian Wasselin, applique cette maxime pour résumer la vie trépidante de son illustre auteur.

L’actualité de la BD : Frédéric Bezian pour le livre Le courant d’art, de Mondrian à Byrne paru aux éditions Soleil, collection Noctambule

Bézian
Bézian

**Le courant d’art, de Mondrian à Byrne ** Résumé de l'éditeur :

Le Courant d’Art de Frédéric Bezian, une union sublime entre l’art et la bande dessinée.

Aux prémices de ce projet, un livre The Elements of Euclid par Oliver Byrne, mathématicien du XIXe siècle qui entreprit d’illustrer la géométrie d’Euclide avec des formes géométriques : des ronds, des triangles, des

carrés... rouges, jaunes, bleus... Une théorie évoque la possibilité que Mondrian aurait pu s’en inspirer.Ainsi, Le Courant d’Art raconte – au gré de spectaculaires envolées graphiques – De Byrne à Mondrian et De Mondrian à Byrne . Un livre accordéon qui se lit d’un côté puis de l’autre et inversement, un mariage sublime entre l’art et la bande dessinée.

courant d'art
courant d'art
Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......