LE DIRECT
Planche de la BD "Le bleu est une couleur chaude"
Épisode 5 :

La BD à la rescousse du cinéma ? / Deuxième partie : Thierry Van Hasselt

28 min
À retrouver dans l'émission

"La Vie d’Adèle" d’Abdellatif Kechiche est adaptée d’une BD de Julie Maroh, "Le bleu est une couleur chaude". Cette palme d'or vient confirmer que le renouveau du 9ème art français profite au cinéma. Autres exemples : Joann Sfar, Riad Sattouf et Bastien Vivès... 2ème partie : Thierry Van Hasselt.

Planche de la BD "Le bleu est une couleur chaude"
Planche de la BD "Le bleu est une couleur chaude" Crédits : Glénat / Julie Maroh

Première partie / Série : Cinéma et littérature : des liaisons fructueuses

Episode 5 : La BD à la rescousse du cinéma ?

Avec notre tête chercheuse : Frédéric Mercier

Frédéric Mercier est critique de cinéma. Après avoir travaillé plusieurs années pour la chaîne de cinéma classique TCM Cinéma et collaboré avec les Cahiers du Cinéma, il est aujourd'hui membre de la rédaction de la revue Transfuge.
Il est l'auteur des Ecrivains du 7e art, aux éditions Séguier.

Deuxième partie / L’actualité de la BD :

Thierry Van Hasselt, auteur de Vivre à FranDisco, aux éditions Frémok

Résumé de l'éditeur :
Dans une caserne d’un autre temps, dans la cantine des cantines, Marcel Schmitz achève son déjeuner. Après cet essentiel moment de pause, il retourne à la mère de ses obsessions : une cité céleste descendue sur terre, formée de morceaux de carton dessinés et de bouts de scotch qui s’assemblent sous ses doigts. Cette ville mythique et magique, c’est FranDisco.
Grâce à la haute précision des stylos de Thierry Van Hasselt, nous allons pouvoir nous y aventurer pour la première fois. Comme les victimes d’une hallucination collective, illuminés par une utopie intime, nous serons enfants de chœur, madone éclectique ou démiurge trisomique. Nous ferons l’expérience totale d’une ville fictive et l’expérience fictive d’une ville totale. Nous vivrons à FranDisco.

Marcel Schmitz est né en 1966 à Bastogne. Il travaille à La « S » Grand Atelier depuis 2007. Son travail repose essentiellement sur une recomposition personnelle d‘environnements architecturaux tels qu'immeubles et villes parfois sillonnés par des engins de son cru. D’abord limitée à la peinture, son œuvre s’est étendue au volume avant de se lancer, grâce à la collaboration avec Thierry Van Hasselt, à la conquête du temps.

Membre fondateur des éditions Fréon et du Frémok, éditeur, scénographe, installateur, graphiste, Thierry Van Hasselt est né en 1969. Il a rencontré une importante reconnaissance critique à la sortie de son premier livre : Gloria Lopez, enquête obsessionnelle sur les traces d’une « vertueuse Justine ». Séduite par l’atmosphère et les matières de ces images, Karine Ponties, danseuse et chorégraphe de la compagnie Dame de pic, l’enrôle pour une création commune qui prendra la forme d’un livre et d’un spectacle. Pour leur seconde collaboration, Holeulone, il réalise un film d’animation, intégré au spectacle et aux mouvements des danseurs. Les travaux de Van Hasselt font l’éloge de la matière, triturée, étalée, diluée, que ce soit les noirceurs veloutées du crayon aquarelle, de l’encre du monotype, ou l’acidité colorée de la peinture à l’huile dans son projet : La petite main.

Planche de "Frandisco", aux éditions Frémok
Planche de "Frandisco", aux éditions Frémok Crédits : Thierry Van Hasselt / Editions Frémok
Planche de "Frandisco", aux éditions Frémok
Planche de "Frandisco", aux éditions Frémok Crédits : Thierry Van Hasselt / Editions Frémok
Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......