LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Couverture de livre de Megan Abbott
Épisode 3 :

Évolutions des codes, libération du genre / Deuxième partie : Michel Samson et Philippe Pujol

28 min
À retrouver dans l'émission

Genre littéraire qui ausculte les évolutions de la société, le polar a longtemps imposé des points de vue masculins. Hélène Amalric analyse comment les femmes écrivains se sont emparées du genre pour poser un autre regard sur la société. 2ème partie : Marseille avec Michel Samson et Philippe Pujol

Couverture de livre de Megan Abbott
Couverture de livre de Megan Abbott

Première partie / Série : Des femmes fondues au noir

Episode 3 : Évolutions des codes, libération du genre

Avec notre tête chercheuse : Hélène Amalric

Née en 1957, après une enfance passée à l’étranger, Hélène Amalric est traductrice, agent littéraire puis éditeur. Longtemps aux Editions du Masque - où elle a notamment publié Patricia Cornwell, Andrea Japp, Val Mc Dermid et Philip Kerr - elle a successivement connu J’ai Lu et Le Livre de Poche, puis a dirigé les Editions Phébus. Toujours éditeur freelance et traductrice, elle conjugue également depuis quelques années son amour du policier, de l’histoire et du cinéma dans l’écriture, notamment avec Les cent polars incontournables (Librio), L’inconnue de la tranchée (Marabout) et un Hitchcock de A à Z à paraître.

Deuxième partie / Les invités culturels :

  • Michel Samson, co-réalisateur avec Jean-Louis Comolli du film documentaire Marseille entre deux tours, en salles le 30 mars

Synopsis :

Un documentaire dans la continuité de la série démarrée en 1988 par Jean-Louis Comolli et Michel Samson sur la vie politique à Marseille ; série qui a fait l’objet d’une édition DVD.
Après ces films, devenus cultes et objets d’étude pour de nombreux universitaires, Jean-Louis Comolli, Michel Samson et Jean-Louis Porte se sont attaqués à la dernière élection municipale en 2014. Avec un regard décalé et en allant rencontrer d’autres personnages, d’autres acteurs de la ville, le film nous emmène dans des territoires que nous connaissons peu.

  • Et Philippe Pujol, auteur de La fabrique du monstre, dix ans d’immersion dans les quartiers nord de Marseille, la zone la plus pauvre d’Europe, aux éditions Les Arènes

Résumé du livre :
L’économie de survie pousse le marché noir.
Qui alimente les trafics d’armes et de drogue.
Qui nourrissent la corruption immobilière.
Qui vit du clientélisme électoral.
Qui fabrique les petits malfrats, des minots de vingt ans, qui vont s’entretuer ensuite...
Au bout du compte, ces facteurs ouvrent un boulevard au Front National.
Depuis dix ans, Philippe Pujol, prix Albert-Londres 2014, plonge chaque jour dans un entrelacs d’HLM immondes, de crimes répétitifs, de drogues trafiquées, de règlements de comptes, de favoritisme et surtout d’humanité piétinée. Personne ne peut sortir de ces zones, dont les enfants ne connaissent même pas la mer. Personne ne veut y entrer. D’une délinquance à l’autre, à chaque nouvelle strate de populations immigrées, cette situation fabrique un monstre.

Image extraite de Marseille entre deux tours
Image extraite de Marseille entre deux tours Crédits : © Seconde Vague Productions
Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......