LE DIRECT

« Indiens d'Amérique du Nord » avec Marie-Hélène Fraïssé (4/5) / Denys Arcand pour l'exposition "Les Bourgeois de Vancouver"

28 min
À retrouver dans l'émission

Les Têtes chercheuses
Avec Marie-Hélène Fraïssé , journaliste, écrivain, productrice à France Culture. Elle est l'auteur de L'impensable rencontre : chroniques des Sauvages de l'Amérique du Nord (récits des premiers contacts) paru aux éditions Albin Michel et de Indiens aux éditions du Chêne.

Série « Indiens d'Amérique du Nord : premiers contacts, choc des mondes ».

Episode 4 : « Traversée du continent : MacKenzie le précurseur, Lewis et Clark les envoyés de Jefferson ».

Grand reporter (Géo ), écrivain, productrice radio à France Culture , Marie Hélène Fraïssé y a créé les magazines « L’Echappée Belle », « L’Usage du Monde », « Appel d’Air »… et aujourd'hui « Tout un monde », diffusé le mardi à 15h.

La première traversée du continent est faite par un responsable de la North West Company, MacKenzie, qui va mener une expédition depuis Montréal jusqu'à la rive du Pacifique, on est en 1793...

Ces traiteurs de fourrures se voyaient souvent proposer des femmes. En terre amérindienne, on estimait qu'une femme était un gage d'un lien approfondi avec l'étranger.

Le Nouveau Monde, continent « imprévu » ne figurant sur aucune carte, a longtemps troublé les visiteurs venus d'Europe. La radicale étrangeté de ceux qu'ils nommaient « Indiens » par erreur suscitait en effet leur étonnement. Ils admiraient leur hospitalité mais critiquaient leur sexualité débridée, leur cruauté, se demandant si ces êtres étaient des humains à part entière. Le « bon Sauvage » n'était-il pas plutôt un « affreux Barbare » ?

De Christophe Colomb et Samuel de Champlain à George Catlin et Edward S. Curtis, en passant par Cabeza de Vaca, Francisco Vasquez de Coronado, Henry Hudson et Vitus Behring, c'est à un formidable voyage à travers l'histoire de l'Amérique et des mondes indiens que nous convie Marie Hélène Fraïssé. Carnets de route, rapports d'expédition, ethnographies sommaires, relevés topographiques et naturalistes : les textes des « découvreurs » recueillis ici expriment à la fois la fascination et la crainte suscitées par cette « impensable rencontre » entre Européens et Amérindiens. Ils permettent aussi de saisir les sociétés indiennes dans leur singularité, à la veille d'une destruction de très grande ampleur, tout comme la perplexité des Européens en Amérique du Nord, confrontés pendant quatre siècles d'expansion à diverses populations de « Sauvages »... ainsi qu'on les appelait encore il y a peu.

Panorama de l'histoire et du devenir des Indiens d'Amérique du Nord.

L'invité culturel
Nous recevons aujourd'hui le cinéaste Denys Arcand pour l'exposition Les Bourgeois de Vancouver au Centre culturel canadien jusqu'au 16 mai.

Denys Arcand
Denys Arcand Crédits : Radio France

Quand je change de métier, c'est pour me reposer du cinéma.

Le cinéma a maintenant une tyrannie du box-office qui est assomante, il y a cette espèce d'obligation de réussir.

Les Bourgeois de Vancouver
Les Bourgeois de Vancouver

À deux pas du Musée Rodin, le Centre culturel canadien présente une exposition entièrement dédiée au plus célèbre des sculpteurs français, et en particulier à son monument Les Bourgeois de Calais (1885).

Intitulée Les Bourgeois de Vancouver , l’exposition est conçue par Adad Hannah , artiste photographe et vidéaste de Vancouver, et le cinéaste québécois Denys Arcand . Le cœur de l’exposition est une installation vidéographique inédite qui réélabore l’idée du monument urbain en décomposant et recomposant le groupe sculpté, avec des acteurs d’aujourd’hui. La pièce raconte l’histoire de six acteurs engagés par un mystérieux mécène afin de « jouer » l’œuvre de Rodin dans les rues de Vancouver.

L’exposition réunit également d’autres créations de Adad Hannah intimement liées à l’œuvre de Rodin : : la série photographique Unwrapping Rodin (2010), qui transpose en studio et avec la mémoire des décompositions photographiques réalisées à la fin du 19e siècle par Muybridge et Marey, le déballage d’un exemplaire de la statue de l’un des six bourgeois de Calais, Pierre de Wissant ; une composition d’écrans, Les Bourgeois de Calais : Crated and Displaced (2010), qui nous confronte à notre rapport à l’image d’un monument connu par la médiation de la reproduction ainsi que Age of Bronze , une série de trois tableaux vivants réalisés en 2004 dans une salle du Musée des Beaux-Arts du Canada, réflexion sur le genre (sexuel et artistique), la hiérarchie (des rôles au sein d’une institution), et plus généralement sur la relation entre regard et pouvoir, le tout se jouant autour de L’Âge d’airain , ce nu masculin anti-académique, œuvre majeure de 1877, qui suscita la controverse tout à contribuant à l’affirmation de la gloire de Rodin.

En partenariat avec le Musée Rodin, le Musée des beaux-arts de Montréal et le Toronto International Film Festival

Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......