LE DIRECT

Le chocolat, toute une histoire, avec Nikita Harwich (2/5) / Lamia Ziadé

28 min
À retrouver dans l'émission

Série : Le chocolat, toute une histoire Tête chercheuse de la semaine : Nikita Harwich Nikita Harwich est professeur à l’Université de Paris Ouest Nanterre La Défense et directeur du Centre de Recherches « Empires, Sociétés Nations » ESNA.

Deuxième épisode : Le cacao traverse l’Atlantique Le chocolat, toute une histoire, racontée par Nikita Harwich, auteur d'une première encyclopédie entièrement consacrée au chocolat -Histoire du chocolat (aux éditions Desjonquères)- ou l'histoire d'une boisson amère réservée aux nobles à l'époque des Mayas en Amérique du sud, qui, au fil du temps et des conquêtes, va se transformer en friandise sucrée et conquérir la planète entière. Histoire, géographie et géopolitiques du chocolat.

Claude Gellée dit Claude Lorrain, "Port de mer au soleil couchant", Musée du Louvre, Paris. Huile sur toile, 1639, 103 x 135 cm.
Claude Gellée dit Claude Lorrain, "Port de mer au soleil couchant", Musée du Louvre, Paris. Huile sur toile, 1639, 103 x 135 cm.

L'invitée culturelle : Lamia Ziadé pour son ouvrage Ô nuit, ô mes yeux , aux éditions P.O.L
Résumé de l'éditeur :Dans ce roman vrai et illustré (plus de 400 illustations sur 576 pages) il y a les cabarets du Caire, les studios, villas, casinos du Caire, les maris, les amants, l’alcool, les somnifères, l’argent, les suicides, les brownings, les scandales, les palaces, et même le chant, la musique, la voix, les ovations, les triomphes, la gloire. Il y a l'audace, le génie, l'aventure, la tragédie. Il y a des poètes et des émirs, des danseuses, des banquiers, des officiers, des imams, des cheikhs, des actrices, des khawagates, des musiciens, des vamps, des noctambules, des révoltés, des sultans, des pachas, des beys, des espionnes, des prodiges, des rois d'Égypte et la cour. D'éminents journalistes, de célèbres compositeurs, des patronnes de clubs, des grands chambellans, des joueurs de oud, des astres de l'Orient. Il y a la petite paysanne du delta et la princesse druze, le fils du muezzin et le chanteur solitaire, la star juive et le colonel héroïque. Il y a Asmahan, Oum Kalthoum, Abdelwahab, Farid el Atrache, Samia Gamal, Leila Mourad, Nour el Hoda, Sabah, Fayrouz. Il y a la classe, le glamour, la touche, le style. Il y a l'amour, la passion, la haine, la vengeance. Il y a des verres et des cigarettes, des cartes à jouer, des jetons, des dés, des bijoux, des drapeaux, des corans. Il y a les cinémas de Beyrouth, les palais de Damas, les quais d'Alexandrie, les rues de Jérusalem, la cour de Bagdad. Il y a la radio, les disques, les micros, les caméras, les génériques, les néons, le rideau, l'orchestre, le concert, le public, la transe. Il y a la voix des Arabes. Il y a les grands hôtels, le Saint-Georges, le King David, l'Orient Palace, le Mena House, Il y a la chute de l'empire ottoman et il y a la guerre en Palestine, il y a la prise du canal de Suez et la défaite de 1967, il y a un siècle au Proche-Orient.

Lamia Ziadé
Lamia Ziadé
Intervenants
  • professeur d’histoire et de civilisation d’Amérique latine à l’université Paris X – Nanterre et membre, depuis 2002, de l’Académie Française du Chocolat et de la Confiserie.
  • illustratrice
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
À venir dans ... secondes ...par......