LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Les Abeilles ou le sens des choses, de la nature et de la pensée par Pierre Henri Tavoillot (1/5) et Claro

28 min
À retrouver dans l'émission

.

Tête Chercheuse. Les Abeilles ou le sens des choses, de la nature et de la pensée par Pierre Henri Tavoillot
Si leur disparition nous inquiète c'est parce qu'elles sont en quelque sorte "le miroir" de l'humanité. Les abeilles où le sens des choses, de la nature et de la pensée pour accompagner une semaine consacrée au climat. Auteur d'un ouvrage co-écrit avec son frère apiculteur, le philosophe Pierre-Henri Tavoillot analyse les similtudes entre la société des hommes et celles des abeilles, et leurs évolutions. 

****1er épisode : *Le modèle politique et l’ordre social : tous les régimes politiques et l’organisation sociale (Unité d’une diversité)*

t
t Crédits : Radio France

ÉTONNANT VOYAGE DANS LA RUCHE DES SAGES

Ed.Odile Jacob

Pierre-Henri Tavoillot  est maître de conférences en philosophie à l’université Paris-Sorbonne.

François Tavoillot  est apiculteur professionnel en Haute-Loire.

Pour qui se pique de philosophie, l’abeille est un sujet de choix. Aucun animal n’a davantage fasciné les hommes. Les penseurs de toutes les époques et de toutes les civilisations ont cherché dans la ruche les secrets de la nature et les mystères de la culture, comme si elle était le miroir idéal de l’humanité et le baromètre de son destin.

C’est à une extraordinaire histoire de la culture occidentale que convie ce livre : en suivant le vol délicat de l’abeille, on rencontre le génie d’Aristote, l’avènement d’Auguste, la naissance du christianisme. On la retrouve à l’âge moderne accompagnant les premiers pas du retour des humanités antiques comme la découverte de la science expérimentale.

Aujourd’hui que les menaces sur la disparition de cet insecte passionnent le public, le symbole n’a pas fini de fonctionner.

c
c Crédits : Radio France

"Crash-test" Editions Actes Sud

Un employé affecté aux crash-tests chez un constructeur automobile, une strip-teaseuse se jouant de ses voyeurs mâles, un adolescent qui échappe à la cellule familiale en découvrant l’autoérotisme dans des bd pour adultes : trois personnages en quête d’un point de rupture, d’une forme d’accident, et qui dansent sur le fil du rasoir au centre du sanctuaire que Claro édifie ici à Éros et Thanatos.

“ J’aime qu’un livre s’impose à moi dans la violence de ses divergences.Un jour, au détour d’une conversation, une amie m’a parlé des crash-tests, de ces accidents soigneusement chorégraphiés qui permettent aux constructeurs automobiles d’améliorer les conditions de sécurité des conducteurs. On installait des cadavres derrière le volant et on provoquait des accidents. Oui, c’est ainsi que ça se passait dans les années 1970, et même longtemps après, avant que des mannequins électroniques remplacent les délicats défunts. J’ai essayé d’imaginer le quotidien d’un homme qui, tous les jours, doit transformer des morts anonymes en conducteurs. Une vie ayant en son centre la notion d’accident. Une vie-accident.Éros n’est jamais loin de Thanatos. Je me suis intéressé à l’actrice Linda Lovelace, au film Gorge profonde, à l’invention du porno en pleine libération des moeurs, mais aussi au phénomène du strip-tease, à ses codes, ses transformations, bref, aux stratégies de dévoilement/obscurcissement du corps féminin. À l’obscénité masculine.Entre l’accident et le strip-tease, entre la mort brutale et le sexe violent, quelque chose s’est tissé, a grandi. Et de cette valse entre des univers apparemment exotiques l’un à l’autre est né ce livre, que j’ai voulu frappé du sceau de la scansion, écrit à même la partition des corps, dans leur urgence, leur attente.Trois personnages sont conviés à cette danse de l’accident. Un homme dans l’horreur des crash-tests. Une strip-teaseuse sous le regard des hommes. Un adolescent ivre de luxure. Le lien qui les unit ? C’est un lien indécidable, une déflagration, une aventure. Qu’éprouvent les corps ? Qui les viole ? Qui les révèle ?Au commencement était l’accident. Ou la poésie.’’

Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......