LE DIRECT
Edward Hopper, Morning Sun, 1952
Épisode 4 :

Le silence et la science / Deuxième partie : Hejer Charf

28 min
À retrouver dans l'émission

Le silence n'est pas la «simple absence de bruit», mais une multitude de textures... Aujourd'hui, nous nous penchons sur les relations entre silence et science, toujours en compagnie de l'historien Alain Corbin. En 2ème partie : cinéma documentaire avec la réalisatrice Hejer Charf.

Edward Hopper, Morning Sun, 1952
Edward Hopper, Morning Sun, 1952 Crédits : Wiki Commons

Première partie / Série : Écouter le silence

Episode 4 : Le silence des prophètes

Avec notre tête chercheuse : Alain Corbin

Biographie de l'éditeur Albin Michel :
Alain Corbin est un des plus grands historiens français, une référence. Il est l'auteur de nombreux livres à succès comme Le miasme et la jonquille et La douceur de l'ombre dont certains viennent d'être repris dans la collection « Bouquins » sous le titre Histoire des sens et quête de l'intime. Avec Histoire du silence, le maître explore un nouveau pan de l'histoire des émotions, le grand œuvre de sa vie. Il a été professeur à l'université de Limoges puis à la Sorbonne.

Deuxième partie / L'invitée culturelle :

La réalisatrice Hejer Charf pour son film-documentaire Autour de Maïr, en salles le 8 juin au cinéma Saint-André des Arts à Paris.
Projections : Tous les jours du 8 juin au 22 juin 2016 à 13 h sauf le mardi et les mardis 28 juin et 5 juillet à 13h.

Synopsis :
Cofondatrice et première directrice de l’Institut Simone de Beauvoir (Université Concordia, Montréal 1978-1983), Maïr Verthuy a ouvert la voie pour que les écrits des femmes soient enseignés à l’université, publiés, lus, traduits.
Pendant longtemps, la littérature des femmes a été confinée au privé, au ménager, aux correspondances. L’on prétendait qu’elles ne savaient écrire que des lettres et tenir des journaux intimes.
Autour de Maïr, accompagnées des chansons d’Anne Sylvestre, des féministes, des poètes, des professeures, des écrivaines québécoises, françaises, disent le long et ardu chemin de l’écriture au féminin vers la reconnaissance.
Interviennent dans le documentaire, entre autres : Madeleine Gagnon, Jeanne Hyvrard, Martine Delvaux qui évoque la mémoire de Nelly Arcan, Wassyla Tamzali, Liliane Kandel, la regrettée Hélène Monette, Gloria Escomel, Benoîte Groult, Arpi Hamalian, Lucie Lequin, Francoise Naudillon, Saliha Béroual, Celita Lamar, Jeanne Maranda et Howard Scott traducteur de littérature féministe.

J’accédais à la littérature en parfaite sauvage
Jeanne Hyvrard

Hejer Charf est réalisatrice et productrice canadienne d’origine tunisienne. Elle a fondé Nadja Productions inc. à Montréal, en 1996, une compagnie indépendante qui produit des films et des spectacles. Elle a réalisé plusieurs courts et moyens métrages, des documentaires et des installations visuelles. Son long métrage LES PASSEURS a reçu le Sceau de la Paix de la ville de Florence, Italie. Elle a produit VICTORIA, une fiction écrite, réalisée et interprétée par Anna Karina. Elle a produit les concerts d’Anna Karina et Philippe Katerine au Québec.
Hejer Charf publie régulièrement des articles portant sur la culture, le cinéma et la société. Elle tient un blog dans Mediapart.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......