LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Jean d'Ormesson 5/5

58 min
À retrouver dans l'émission

Une semaine durant, une heure autour de Jean d'Ormesson, entretiens et fictions. Chaque jour à 20h, ses entretiens "A voix nue", suivis à 20h30 par la série des lectures de ses textes.
A voix nue : Episode 5, Presque rien sur presque tout. Il porte l'étiquette d'"écrivain de bonheur". Jean d'Orlesson propose son regard sur la littérature française et étrangères d'aujourd'hui. Il parle de sa discrétion quant à ses bleus à l'âme, sa longue maladie, son admiration pour le système hospitalier français, son rapport à la mort, sa foi, son admiration pour les gens qui se disent athée et qui font du bien aux autres.

Jean d'Ormesson se définit comme gaulliste européen, de droite mais qui croit en l'égalité des gens, catholique agnostique, de droite mais proche des gens de gauche. Ses hallucinations à l'hôpital ; le scénario idéal pour sa mort ; sa période mondaine, ses voyages en Italie, son amour pour Rome. Il nous confie ses quelques réflexions sur la vérité, sur l'idée de progrès. Même s'il déplore l'absence de mémoire longue et d'espérance en l'avenir des Français, il croit en l'amour, le "ciment du monde".

Par Sébastien Le Fol .

Réalisation : Anne Depelchin .

Attachée de production : Claire Poinsignon .

Le Feuilleton : Episode 5 Dieu

Extraits de Comme un chant d'espérance paru aux éditions Gallimard

Jean d’Ormesson a eu 90 ans en juin dernier. Pour fêter cet anniversaire, quoi de mieux que de l’entendre ? Lui, sa voix facétieuse et sa faconde inimitable, insatiable raconteur d’histoires (dans l’émission "A voix nue" qui lui a été consacrée en 2014) et son œuvre, à travers un feuilleton construit autour de cinq grandes thématiques qui la traversent : l’enfance le bonheur d’être au monde ; l’écriture l’amour et Dieu.

"C’est pour tromper le temps et la peur de la mort qu’on raconte des histoires", avouait Jean d’Ormesson . Celui qui allait entrer à l’Académie française en 1973 et être publié dans la mythique collection de "La Pléiade" chez Gallimard en 2015, n’aura de cesse de prouver à ses lecteurs qu’aimer et écrire restent les meilleurs ferments du bonheur, y compris dans ses contradictions. Et ses lecteurs le suivront d’un pas allègre… comme nous vous proposons de le faire.

Pages arrachées à Jean d’Ormesson

Choix des textes Sylvie Ballul

Feuilleton en cinq épisodes

Réalisation Baptiste Guiton

Conseillère littéraire Emmanuelle Chevrière

Lecture par Philippe Morier-Genoud

Musique originale : Sébastien Quencez

Prise de son, Montage et Mixage : Eric Boisset , Martin Delafosse

Assistant à la réalisation : Lélio Plotton

L'équipe
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......