LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Lydie Salvayre 4/5

59 min
À retrouver dans l'émission

Une semaine durant, une heure autour de Lydie Salvayre, entretiens et fictions. Chaque jour à 20h, la rediffusion de ses entretiens "A voix nue", suivis à 20h30 par la série des lectures de ses textes. Les deux ont déjà été diffusés à l'antenne en janvier 2015.
A voix nue : Episode 4 "La colère "

En novembre 2014, Lydie Salvayre recevait le Prix Goncourt pour Pas Pleurer , un roman écrit à partir de la biographie de ses parents, des Espagnols exilés en France en 1939. La langue ou l’âme espagnoles, et la colère contre l’humiliation sont présentes dans tous les romans de Lydie Salvayre. L’auteure de La Compagnie des spectres , rencontrée pour "A voix nue" chez elle, dans sa petite maison du 20ème arrondissement à l’abri de l’agitation, n’est pas le moins du monde en colère. La vitupération, c’est pour la fiction. Psychiatre avant d’être écrivaine, Lydie Salvayre parle de son enfance dans la communauté espagnole d’une ville du sud-ouest. Elle explique quelle influence a, sur l’écriture, l’exercice de la médecine, l’habitude de toucher les corps et de les voir nus. On découvre aussi au cours de ces entretiens que dans Pas pleurer , présenté comme le plus autobiographie de ses romans, la part d’invention est plus forte qu’on ne l’imagine.

Production et réalisation : Virginie Bloch-Lainé, Anne-Pascale Desvignes

Le Feuilleton : Episode 4 "Sylvia Plath"

Lydie Salvayre brosse sept portraits intimistes et enlevés des plus grandes figures littéraires et féminines du début du XXe siècle. Emily Brontë, Djuna Barnes, Sylvia Plath, Colette, Marina Tsvetaïeva, Virginia Woolf et Ingeborg Bachmann. Dérangeantes, scandaleuses, elles ont témoigné, chacune à leur façon, du monde dont elles ont autant souffert qu’elles ont contribué à le façonner. Sept « folles » pour qui l’écriture n’est pas un supplément d’existence mais l’existence même. Sept œuvres, qui sont désormais des monuments littéraires, dont la force et la beauté ont marqué Lydie Salvayre et décidé pour beaucoup de sa vie. Sept parcours, douloureux pour la plupart, dont elle suit les élans, les angoisses, les trébuchements et les fragiles victoires. Au cours de la semaine, nous découvrons comment cinq d’entre elles l’ont nourrie et accompagnée, dans l’écriture comme dans la vie : Emily Brönte, Sylvia Plath, Marina Tsvetaïeva, Virginia Woolf, Ingeborg Bachmann.

Lydie Salvayre est née en 1948 à Autainville d’un couple de républicains espagnols exilés dans le sud de la France depuis la fin de la Guerre civile espagnole. Elle commence à écrire à la fin des années 70. Elle a obtenu le prix Hermès du premier roman en 1997 pour La Déclaration (éditions Julliard), le prix Novembre en 1997 pour La Compagnie des spectres (éditions du Seuil) et le prix François Billetdoux en 2009 pour BW (éditions du seuil). Elle vient de recevoir le prix Goncourt 2014 pour son dernier livre Faire Pleurer (éditions du Seuil). Ses livres sont traduits dans une vingtaine de langues et certains ont fait l’objet d’adaptations théâtrales.

Texte dit par Lydie Salvayre et Hélène Lausseur

Avec les voix de Juliette Roudet et Slimane Yefsah.

Assistance technique et montage : Jean Ducimetière

Prise de son et mixage : Pierre Minne

Assistante à la réalisation : Clémence Gross

L'équipe
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......