LE DIRECT
Abbaye du Lys de Dammarie-les-Lys

Kilomètre 210 : l’abbaye du Lys (Dammarie-les-Lys)

9 min
À retrouver dans l'émission

Au cours de notre descente de la Seine, nous faisons une pause à Dammarie-les-Lys pour contempler son abbaye, quoiqu'en ruine depuis 1797. Le peintre Agram Bagramko qui nous accompagne de ses mânes durant ce voyage aimait venir y peindre. Goûtons au calme inspirant des lieux.

Abbaye du Lys de Dammarie-les-Lys
Abbaye du Lys de Dammarie-les-Lys Crédits : Remi Mathis, via Wikimedia Commons

Avant d’aborder la banlieue parisienne, François Sureau et son réalisateur Vincent Decque nous font découvrir Dammarie-les-Lys. Au kilomètre 210 de notre descente de la Seine, il eût été étonnant de ne pas s’intéresser aux ruines de l’abbaye du Lys – abbaye de moniales cisterciennes qui avait été édifiée par ordre de Saint-Louis. Depuis 1797, elle n’existe plus qu’à l’état de ruine : elle fut d’abord ravagée par les locaux de Dammarie-les-Lys à la Révolution, avant d’être transformée en enclos à bœufs. Drôle de destinée pour cet édifice que sauva Prosper Mérimée d’une destruction intégrale. C’est que l’écrivain fut le premier inspecteur des monuments historiques, dont la tâche était de restaurer les édifices de l’ancienne France, détruits ou abîmés par la tourmente révolutionnaire.

Le peintre Agram Bagramko nous accompagne depuis le départ de Source-Seine, lui qui écrivit le livre Ma source la Seine. Et nous le retrouvons justement aujourd’hui, puisqu’il aimait venir peindre à l’abbaye du Lys…

Bibliographie

Couverture de "L'Or du temps" de François Sureau

L'Or du tempsFrançois Sureaued. Gallimard, 2020

L'équipe
Production
Réalisation

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......