LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Une histoire particulière documentaire 1 : Dimanche 18 décembre 2016

29 min

Un documentaire de Franck Cuveillier Réalisation Rafik Zenine

Au mois de juillet 2016, Adèle Hlar a eu son bac. Bien-sûr, ce n'est pas la seule dans son cas. Mais si je vous dis que son grand-père est Bahnar, minorité des Hauts-Plateaux du Vietnam et que, lui, n'a jamais été à l'école, qu'il n'a appris qu'à chasser dans la forêt, cueillir dans les plaines, pêcher dans la rivière ? Que son père, à Adèle, est arrivé en plein hiver en France, un jour de neige, lui qui n'avait jamais mis de chaussure ni de vêtement autre qu'un pagne ? Qu'il ne connaissait ni seulement la langue, ni l'usage d'une fourchette, d'un lavabo, d'un interrupteur, d'une brosse à dent, d'un lit… ?

Mais qui connaît Adèle Hlar ? Son père, Hlar tout court, son grand-père Hle ? Qui connaît l'histoire des Bahnars de France, tous issus d'une formidable machination humanitaire ? Pas grand monde, tant ils s'ingénient à se couler dans la population de souche… à vouloir disparaître des radars de l'Histoire. Hlar m'a déjà raconté cette histoire que je vais vous raconter à mon tour. Mais il l'a toujours fait par petits bouts, en oubliant des épisodes, en restant flou sur tel personnage, imprécis sur des dates. Depuis 25 ans que je le connais, il lui arrive d'ajouter un épisode à ce récit, que je ne lui connaissais pas. Cette fois encore, je risque d'en apprendre de nouveau.

1er épisode : Hlar : Une histoire tant de fois racontée. Hlar habite entre Val-Thorens et Vincennes. Il est né " montagnard des Hauts-Plateaux " du Vietnam. Il en est parti à l'âge de 12 ans et est devenu bien plus tard " montagnard de France ", moniteur de ski ESF. Naturellement. En station, on l'appelle " le Chinois ". Ou François-Xavier, son nom de baptême. Moi, je l'appelle Hlar, parfois pour le taquiner, parce qu'il m'a raconté son histoire. Val-Thorens est une station des Alpes, située à 2200 m d'altitude. Hlar est maintenant un des anciens de l'Ecole de Ski Français. Un moniteur de ski connu de tous. Froide, rude, la station a attiré tous les moniteurs " décalés " des massifs français. C'est le début de la saison. Nous accompagnons Hlar dans son quotidien, donner des cours, aider à l'entretien des pistes, etc…. Nous rencontrons ses amis qu'il réunit pour leur faire à manger des plats de sa composition. Il y a Thierry, le jockey Suisse devenu moniteur, Bernard, le Vosgien, moniteur l'hiver, garde du corps en Afrique du Sud, l'été. Hlar avec son allure de chef Indien d'Amérique suscite des questions de ses clients, forcément. Son accent, son approche. Nous le suivons à l'église de la station où il ne manque pas une messe dominicale. Une foi qui a été transmise, ou greffée par les missionnaires des Missions Étrangères de Paris venu convertir son village, il y a 150 ans. Nous sommes avec lui. Là où notre rencontre a eu lieu, où l'histoire de sa vie a commencé à se dire. Comme un secret.

Chroniques
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......