LE DIRECT
En route vers le collège - Tournage du film "Au revoir les enfants"

Au revoir les enfants : des mots qu'on n'oublie pas

29 min

C’est l’histoire d’un tournage… le tournage d’un film de Louis Malle, réalisé à Provins, en 1987.

En route vers le collège - Tournage du film "Au revoir les enfants"
En route vers le collège - Tournage du film "Au revoir les enfants" Crédits : Alain Clément
Louis Malle et son équipe
Louis Malle et son équipe Crédits : Archive personnelle Alain Clément

2nd épisode : les résistants d’Avon

Le « Père Jean » du film de Louis Malle, qui accueille dans son institution les enfants juifs, s’appelait en réalité « Père Jacques de Jésus ». C’est à Avon, au petit collège des Carmes qu’il exerçait et non à Provins où a été tourné le film pour des raisons de décor.

Le bureau du Père Jacques
Le bureau du Père Jacques Crédits : Anna Szmuc - Radio France

Dénoncé en Janvier 1944, le Père Jacques sera déporté à Güsen où il mourra d’épuisement à la libération du camp tandis que les 3 enfants juifs disparaîtront, immédiatement gazés à Auschwitz. Agent de renseignement clandestin (tout comme le maire et le secrétaire de mairie) et véritable héros de la résistance au nazisme, le Père Jacques reste aujourd’hui un exemple pour les enfants d’Avon, qui lui ont consacré, à plusieurs reprises, des travaux mémoriels et éducatifs. 

Au collège des Carmes, le Père Jacques pratiquait une pédagogie nouvelle : les exercices physiques dans la forêt de Fontainebleau, les cours de dessin dans le parc du Château. Tous les élèves partageaient les temps faibles et les temps forts et pouvaient rêver d'un avenir meilleur sans discrimination, un avenir de liberté et de responsabilité."

La salle de classe à l'époque
La salle de classe à l'époque Crédits : Anna Szmuc - Radio France

Une façon ludique de transmettre, aux jeunes générations, le courage et l’abnégation d’un homme qui a reçu le titre de « Juste » parmi les nations en 1985. Et surtout de connaître la suite de l’histoire que le film Au revoir les enfants n’a pas eu le temps de nous raconter.

Avec :

  • Père Didier-Joseph Caullery (ordre des Carmes)
  • Père Robert Arcas (ordre des Carmes)
  • Philippe Morier-Genoud (comédien)
  • Maryvonne Braunschweig (professeur d’histoire)
  • François Négret (acteur)
  • et les élèves de l’école Paul Mathéry

Un documentaire de Dominique Prusak, réalisé par Anna Szmuc. Prise de son : Laurent Macchietti. Mixage : Claude Niort. Archives INA : Nathalie Durand. (1ère diffusion : 29 mai 2017)

Pour aller plus loin

Un dossier sur le film proposé par le site Transmettre le cinéma

Une fiche complète du film sur le site de Gaumont

L'équipe
Coordination

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......