LE DIRECT
Rugby, Athlétisme, Boxe, Cyclisme
Épisode 7 :

Fémina sport, premier âge d'or

58 min

Pendant la première guerre mondiale, les femmes ne se contentent pas de "tenir la maison France" en allant travailler dans les usines, elles conquièrent un autre bastion traditionnellement masculin : le football.

Equipe Fémina Sport, section football féminin (1921)
Equipe Fémina Sport, section football féminin (1921) Crédits : Agence Rol - BNF

Le premier match de football féminin a lieu en 1917 et réunit 10 000 personnes dans les tribunes et 22 joueuses sur le terrain, toutes appartiennent à une même association sportive : Fémina sport, fondé 5 ans plus tôt par 4 joueuses, les sœurs Brulé et les sœurs Liébrard et l'ancien athlète Pierre Payssé.

Écouter
4 min
Archive INA : Jane BIRKIN, comédienne, exprime son amusement devant cette pratique sportive - 04/05/1975 France Inter

Episode 1 : Fémina sport, premier âge d’or.

Fémina Sport contre Académia, 1920
Fémina Sport contre Académia, 1920 Crédits : Agence Rol / BNF

À l'arrivée d'Alice Milliat, grande figure du mouvement sportif féminin, le club se lance dans les sports de compétition dont le football, fief de la virilité. Le football des femmes connait son premier âge d'or. 

C’est grâce à son zèle militant et aux performances des joueuses que la pratique par les femmes de ce sport se développe sur le sol français. De Paris à Marseille en passant par "La Gascogne", de nombreux clubs sont fondés, si bien qu’une Fédération des sociétés féminines sportives voit le jour en 1917 sous la présidence d’Alice Milliat, toujours. En avril 1918,  la fédération organise ainsi le premier championnat de France de foot dit féminin, c’est alors une première mondiale.

Alice Millat en 1920
Alice Millat en 1920 Crédits : Agence Rol / BNF

J’étais secrétaire chez Renault. .Je n’avais pas de parents, et c’est le sport qui m’a pris. J’y suis resté, il n’y a que ça de vrai. Mais il faut du courage, ne pas écouter les uns, ne pas écouter les autres. Paulette Leblond, ancienne joueuse du Fémina Sport. 

Fémina sport remporte le premier titre national face à "En Avant", autre club parisien phare, et c’est le premier titre d’une longue liste : les pionnières du foot seront 11 fois victorieuses et ramèneront trois fois la Coupe La française autre compétition footballistique, porte d’Orléans. 

L'En Avant face au Fémina Sport en 1920
L'En Avant face au Fémina Sport en 1920 Crédits : Le Miroir des sports

Porte d'Orléans, l'association sportive Fémina sport existe toujours, mais il n'y a plus de football. Face à la contre-offensive morale qui débute dès le milieu des années 1920, sous l'influence des thèses hygiénistes de l'époque notamment, critiquant la virilisation des femmes, le fait que la pratique les détourneraient de leur destinée procréatrice et favoriserait le lesbianisme, les subventions seront progressivement coupées et le football officiellement interdit aux femmes sous Vichy en 1941. Les footballeuses sont forcées de quitter les crampons. Il y fera une brève réapparition après la guerre mondiale, mais c'est surtout ailleurs et dans les années 1970 qu'il renaîtra.

Annie Fortems, pionnière du football féminin français dans les années 1970.
Annie Fortems, pionnière du football féminin français dans les années 1970. Crédits : Collection personnelle d’Annie Fortems.

Les féministes voient dans le sport et dans le football une manière de présenter la femme de manière active et moderne, de montrer des qualités physiques et psychologiques qu’on leur nie régulièrement à cette période-là, et qui d’ailleurs servent d’argument pour leur nier le droit au suffrage. Florys Castan-Vicente, doctorante en histoire à l'Université Paris I Panthéon Sorbonne.

Les équipes Fémina Sport en 1921
Les équipes Fémina Sport en 1921 Crédits : Agence Rol / BNF

En 1970, la Fédération Française de Football autorise le foot féminin. Dans le sillage du mouvement des droits des femmes, et dans le sillage de clubs alsaciens, ou encore des Rémoises, des clubs se dotent de sections féminines.

Episode 2 : Les Juvisiennes, légendes d’hier et d’aujourd’hui

C'est surtout grâce à la pugnacité d'une poignée de femmes bien décidées à jouer au foot en compétition, comme les hommes, que la pratique du football par les femmes commence sa lente reconnaissance malgré l'inertie institutionnelle et les critiques bien souvent misogynes. Les Juvisiennes sont de celles-ci.

J’ai compris ce qu’était le sexisme intériorisé, le « je suis une fille, je n’ai pas le droit », l’autocensure de tous ses désirs, de toutes ses capacités, de toutes ses possibilités. Je l’ai vu, j’ai vu des filles partir de Juvisy. Annie Fortems, pionnière du football féminin français dans les années 1970.

Les pionnières des années 70, parmi l'équipe féminine de Juvisy.
Les pionnières des années 70, parmi l'équipe féminine de Juvisy. Crédits : Collection personnelle d’Annie Fortems.

L'histoire de l'Étoile sportive de Juvisy se confond avec l'histoire du football féminin, le club qui a fusionné avec le Paris Football club en 2017, n'est jamais redescendu de la 1ere division depuis 1977, depuis que les pionnières telles qu'Annie Fortems, Florence Maréchal, Martine Micalaudis l'y ont hissé et ont défendu haut ses couleurs.

Fort d'une politique de formation, le club a depuis compté dans ses rangs parmi les meilleures joueuses françaises et internationales : Marinette Pichon, Sandrine Soubeyrand, ou encore aujourd'hui Gaétane Thiney et Charlotte Bilbault, toutes deux sélectionnées en équipe de France pour la Coupe du monde.

Equipe 1 du Paris FC Féminines (ancienne Etoile Sportive de Juvisy)
Equipe 1 du Paris FC Féminines (ancienne Etoile Sportive de Juvisy) Crédits : Clémence Allezard - Radio France

Dans les années 2000, il y a eu un courant de « féminisation » des joueuses par la FFF, qui s’est pour moi apparenté à de la lesbophobie. Il n’y a avait pas un reportage sans le « regardez comme on est bien hétéro, comme on est bien féminine, comme on est bien genrée. Il y avait donc un discours contradictoire. Annie Fortems.

Avec Florys Castan-Vicente, doctorante en histoire à l'Université Paris I Panthéon Sorbonne, sa thèse porte sur les activités physiques des femmes et féminismes en France de la fin du XIXe siècle aux années 30, Annie Fortems, ancienne capitaine de l'équipe de Juvisy, pionnière des années 70, Fatia Terfous, sociologue du sport et Laurence Prudhomme-Poncet, ancienne joueuse de football à Caluire, historienne, Marie-Christine Terroni, présidente du Paris FC, Anaig Butel, défenseure du Paris Football Club, Elisa de Almeida, défenseure du Paris Football Club, Sandrine Soubeyrand, ancienne internationale, coach du Paris FC.

Écouter
5 min
Archive INA : Pénalty: Le football féminin en France France Inter 24/12/1983: Interviews de Michel Platini, joueuse Martine Puentes, femme entraîneur, Francis Pierre Coché entraîneur de l'équipe de France féminine; joueuse Stade de Reims Nicole ABAR,

Merci à Laurence Prudhomme-Poncet pour les précieux conseils et le temps consacré, et à Philippe Pezet et Dorothée Costonoble de nous avoir ouvert les locaux de Fémina Sport.

Un documentaire de Clémence Allezard. Réalisé par Anna Szmuc. Prise de son : Ollivia Granger. Mixage : Manuel Couturier. Archive INA : Clary Monaque et Manuela Dubessy et Anne Delaveau. Documentation musicale : Romain Couturier.  Documentation et recherche internet : Annelise Signoret. Collaboration de Thibaut Téranian.

Bibliographie :

Laurence Prudhomme-Poncet : Histoire du football féminin au XXème siècle. Editions L'Harmattan, 2003.

Pierre Arnaud et Thierry Terret : Histoire du sport féminin (2 tomes). Editions L’Harmattan, 1996.

Florys Castan Vicente : Marie-Thérèse Eyquem. Du sport à la politique. Parcours d’une féministe.L’Ours, 2009.

Xavier Breuil : Histoire du football féminin en Europe. Editions Nouveau Monde, 2011.

Audrey Keysers et Maguy Nestoret Ontanon : Football féminin. La femme est l’avenir du foot. Editions Le Bord de l’Eau, 2012.

Lucie Brasseur : #MEFOOT Edition du Rêve 2019 

Derniers livres paru sur le football :

- Olivier Margot : "L'homme qui n'est jamais mort" aux Editions Lattès.

-Mickaël Correia : "Une histoire populaire du football" Edition La Découverte Poche.

Pour aller plus loin :

Footoféminin, un site 100% foot féminin.

Portrait de Marinette Pichon, la Zidane du foot féminin, et ancienne de l’Etoile sportive de Juvisy. Arte.

Mixité et non-mixité : l’exemple du football féminin. Article de Laurence Prudhomme-Poncet, à lire dans la revue Clio, Histoire‚ femmes et sociétés n° 18, 2003.

Une passion féminine pour une pratique masculine : le football. Article de Maxime Travert & Hélène Soto publié dans Sociétés, (n° 103, 2009).

Honey Thaljieh : Le foot féminin ? Une révolution. Portrait de la cofondatrice et ancienne capitaine de l’équipe nationale palestinienne de football féminin, aujourd’hui directrice de la communication entreprise de la Fifa, Honey Thaljieh. A lire sur le blog de l’Institut du Monde Arabe.

Site de l’association féministe et équipe de foot, les Dégommeuses.

Propagande : éditorial d’Alice Milliat paru dans La Femme sportive, mensuel de la fédération des sociétés féminines sportives de France, n°11, 1er mars 1922.

Madame Alice Milliat ou le sport et la femme : portrait suivi d’un entretien avec Alice Milliat publié dans les Cahiers de la République des lettres le  15 mai 1927. A lire sur Gallica.

Alice Milliat et le premier « sport féminin » dans l’entre-deux-guerres. Article de Florence Carpentier paru dans 20 & 21, Revue d'histoire, n°142, 2019.

Histoire du football féminin en Europe de la Grande Guerre jusqu'à nos jours. Tome 1, Entre combats et clandestinité 1916-1971. Thèse de doctorat de Xavier Breuil, en ligne sur le site de l’université de Lorraine.

Une série sur l’histoire du foot féminin en ligne sur le site de l’Etoile Sportive de La Ciotat :
Histoire du foot au féminin (1) : Les pionnièresHistoire du foot au féminin (2) : le déclinHistoire du foot au féminin (3) : La renaissance (années 60)Histoire du football au féminin (4) : Naissance du Championnat de France

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Liens :

A l'Institut du Monde Arabe : Soirée spécial football féminin le 6 juin 2019, veille de l’ouverture de la coupe du monde. Organisée en partenariat avec l’association Little Miss Soccer, dont le but est de promouvoir le football comme vecteur d’émancipation pour toutes les femmes à travers le monde. Soirée dans le cadre de l'exposition Football et monde arabe : la révolution du ballon rond.

Festival Foot d’Elles du 21 mai au 6 juillet 2019 : A l’ occasion de la Coupe du monde féminine de football, Foot d’Elles – Dribbler la différence - crée un festival de films qui se veut à la fois un espace de divertissement et de dialogue autour des femmes et du sport. Le festival prend ses quartiers dans les neuf villes hôtes de la Coupe : Paris, Lyon, Grenoble, Rennes, Valenciennes, Le Havre, Nice, Montpellier et Reims. 

Intervenants
  • Chercheuse au laboratoire sociologie, histoire, éducation, représentations pratiques et activités sportives de l'université d'Artois.
L'équipe
Coordination
Avec la collaboration de
Production déléguée
Réalisation

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......