LE DIRECT
Portrait de Claude Cahun : L'artiste se trouve sur le mur du jardin de la Rocquaise à Jersey, dos à la mer. (1938-1954)
Épisode 1 :

Le soldat sans nom

28 min

En 1940, sur l’île de Jersey, deux artistes, Claude Cahun et Marcel Moore entrent en résistance. À deux, elles vont devenir "le soldat sans nom", cauchemar de la Gestapo.

Portrait de Claude Cahun, assise sur le mur du jardin à la Rocquaise, Jersey, vers 1947
Portrait de Claude Cahun, assise sur le mur du jardin à la Rocquaise, Jersey, vers 1947 Crédits : Ms 3581/I/11.DR. Ville de Nantes - Bibliothèque municipale : Frank Pellois

Lucy Schwob dite Claude Cahun (1894-1954) et Suzanne Malherbe dite Marcel Moore (1892-1972) sont deux artistes liées aux mouvements avant-gardistes de l’entre-deux guerres. Écrivaines, dessinatrices, actrices, décoratrices et photographes, elles sont ouvertement lesbiennes et en couple depuis leur jeunesse. Elles ont réalisé ensemble de nombreuses œuvres mêlant photomontage et écriture. Depuis le début et tout au long de leur longue collaboration / relation amoureuse fusionnelle, elles ont exploré les mises en scène de soi à travers les motifs du double, du masque, du miroir… 

1er épisode : Le soldat sans nom

En 1940, les troupes allemandes débarquent sur l'île de Jersey. Les deux artistes qui habitent depuis 1937, à l'extrémité de l'île, décident d'entrer en résistance.

Elles commencent à écrire et à déposer des tracts sur toute l’île en s’adressant directement aux soldats allemands.

Elles en rédigent dans de nombreuses langues, afin de laisser croire qu’une organisation internationale est à l’origine des papiers. Il s’agit de démoraliser les troupes en martelant les horreurs de la guerre et la proximité de la défaite allemande. Sur le premier tract, Claude Cahun écrit : KRIEG : ohne Ende : GUERRE‐SANS‐FIN, signé : DER SOLDAT OHNE NAMEN

L’idée, la bonne, était là : leur dire dans leur langage ce que je sentais – qu’ils sentaient tout comme moi, j’en étais sûre. Mon désespoir était ou serait le leur. Celui d’un des leurs en tout cas. Je le créais à mon image. Dès cette nuit-là, je lui donnais un nom : "der Soldat ohne Namen". Claude Cahun

Un tract en Tchèque
Un tract en Tchèque Crédits : Ms 3412/2/25. DR. Ville de Nantes - Bibliothèque municipale : Frank Pellois

Les tracts se multiplient, incitant les soldats allemands à se rebeller et à lâcher les armes. Les deux artistes travaillent sur leur machine à écrire, inventent des faux codes, annoncent de fausses nouvelles, glissent des documents dans des magazines, paquets de cigarettes, bouteilles de champagne, voitures et parfois jusque dans les habits des soldats allemands. 

Le soldat sans nom devient rapidement l'ennemi numéro 1 de la Gestapo. Celle-ci est persuadée qu’une bande de résistants agit sur l’île sans se douter qu’il s’agit de deux femmes isolées.

À deux, en quatre ans, Claude et Marcel fabriquent plus de 6 000 documents de contre propagande.

Le soldat sans nom gribouille sur les murs : finissons-en !

Une page de "Les Paris sont ouverts"
Une page de "Les Paris sont ouverts" Crédits : Ms 3412/2. DR. Ville de Nantes - Bibliothèque municipale : Frank Pellois

Intervenantes

  • Tirza True Latimer : Historienne de l’art, professeur émérite au California college of the arts, San Francisco. Elle a déposé sa thèse de doctorat sur Claude Cahun et Marcel Moore a l’Université de Stanford, Californie, en 2001. Depuis, elle a organisé plusieurs expositions et publié multiples livres et articles sur la collaboration Cahun-Moore dans les domaines artistique et politique.
  • Isabelle Sentis : Co-fondatrice de Queer Code, performeuse et chercheuse citoyenne. Elle anime des projets participatifs et coopératifs autour des archives LGBTQI en Europe.
  • Marion Chaigne : Archiviste paléographe et conservatrice des bibliothèques, responsable du service Patrimoine de la Bibliothèque municipale de Nantes
  • Andrea Oberhuber : Professeure titulaire à l’Université de Montréal où elle enseigne la littérature, notamment l’écriture des femmes (XIX e -XXI e siècles), les avant-gardes historiques et la photo-littérature.

Lectures de textes par Juliette Plumecocq-Mech et Isabelle Gazonnois, extraits d'ouvrages, lettres et journaux intimes de Claude Cahun :

  • Jersey political prisoners (1946)
  • Lettre à Marianne (1948)
  • Le muet dans la mêlée (1948) 
  • Aveux non avenus (éditions du Carrefour, 1930. Illustré d'héliogravures composées par Marcel Moore d'après les projets de l'auteur. Préface de Pierre Mac Orlan)
  • Vues et visions (recueil de poèmes. Mercure de France, 1914 ; réédité en 1919 par  Georges Crès, avec des illustrations de Marcel Moore)
Une page de la "lettre à Marianne" (1948)
Une page de la "lettre à Marianne" (1948) Crédits : Ms 3412/3/01. DR. Ville de Nantes - Bibliothèque municipale : Frank Pellois

Avec les voix de : Hannah Barron, Faustine Besançon, Véronique Lamendour, Philippe Boses, Elise Amchin, Marion Hetzel, Ulrike Wurfel, Gisela Chiaramonti, Karine Hanssen, Clémence Pesnot.

Remerciements à : Louise Downie et Val Nelson du Jersey Heritage, Caroline Flahaut de la bibliothèque nationale de Nantes et à Peggy Préau du Centre audiovisuel Simone de Beauvoir. 

Archives diffusées : Lover Other - The Story of Claude Cahun and Marcel Moore, un film documentaire de Barbara Hammer (2006) 

Un documentaire de Lila Boses, réalisé par Véronique Lamendour. Prise de son, Thibault Nascimben et Jean Louis Deloncle. Mixage, Valérie Lavallart. Documentation musicale, Antoine Wuilloz. Avec la collaboration d'Annelise Signoret de la Bibliothèque de Radio France.

Bibliographie :

Mais...Le chemin des chats II, vers 1953
Mais...Le chemin des chats II, vers 1953 Crédits : Ms 3581/III:3. DR. Ville de Nantes - Bibliothèque municipale : Frank Pellois

Musique

Pencil Stick de Clogs - Au bord de l'eau de Joëlle Léandre - The oblong bass de Joëlle Léandre - Duetto die due gatti de Gioacchino Rossini par Felicy Lott et Ann Murray - Crack and proing opus 58 de Joëlle Léandre - Improvised piece I de David Holland and Barre Phillips - Part 4 de Joëlle Léandre et Mat Maneri - Stripsody, arrangement pour 3 voix de femmes a cappella de Cathy Berberian - Circles pour voix de femmes, harpe et 2 percussionnistes de Luciano Berio par Cathy Berberian - Sonate, andante pour 2 clarinettes de Francis Poulenc - Duo bouffon des chats de Rossini par Mady Mesplé et Jane Berbie - Duo pour 2 violons Sz 98 BB 104 n°22 de Bela Bartok - Stuck 17 de Luigi Archetti - Duo pour 2 violons Pizzicato Sz 98 BB 104 n°43 de Bela Bartok

Pour aller plus loin

Demain, épisode 2, L'incroyable vérité

L'équipe
Coordination
Production déléguée
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......