LE DIRECT
Association © sens de l'humus

Dans mon jardin

58 min

La parole est aux jardiniers. Qu'importe le terrain, pourvu qu'on ait la terre !

Association © sens de l'humus
Association © sens de l'humus Crédits : Frédéric Géral

Un documentaire de Nedjma Bouakra. Réalisé par Julie Beressi. Prises de son Yves le Hors et Jacquez Hubert. Mixage Olivier Dupré. Recherche d'archives INA : Haude Vassent et Christelle Rousseau

Écouter
3 min
L'Art des jardins : Causerie de 1948 sur la sensibilité esthétique

En écho à l’exposition « Jardins » au Grand Palais du 15 mars au 19 juillet 2017

Du potager miniature à celui vertical : les jardins font peau neuve et nous avec… Le jardin se conjugue à l’idée de futur, de renaissance, car le jardinier penché sur l’avenir de ses plantes est attentif aux moindres signes de la vie biologique.

Episode 1 – Un maraîcher trois étoiles

Asafumi Yamashita
Asafumi Yamashita Crédits : Alexandre Petzold

Il a trouvé « la voie » du potager. L’homme sait parler aux oreilles des légumes. Asafumi Yamashita cultive depuis une dizaine d’années navets kabu et daikon, épinards, carottes rouges, tomates groseilles, potimarrons kabodjian, et aubergines dans un village des Yvelines. Il cisèle ses plantes et légumes comme d’autres des pierres précieuses, car l’homme fut un spécialiste des bonsaïs.

"Quand les légumes ne sont pas contents, ils ont un goût un peu excitant. Si je ressens la vivacité du légume, c'est qu'il y a quelque chose. C'est comme les gens, il y a des gens pleins d'énergie mais qui ne savent pas qu'ils vivent."

L’homme a plusieurs vies. Il fut étudiant à l’École du Louvre, boxeur, vendeur, avant de se spécialiser dans le bonsaï. Mais ses minuscules arbres furent dérobés, un à un. Le jour où il se trouva nez à nez avec son voleur, il laissa retomber son poing serré au fond de sa poche et se détourna de ces arbres bien trop précieux. Il se lança dans une toute nouvelle passion : le maraîchage. L’homme ne produit que dix melons par an. Ses légumes s’arrachent à prix fous pour leurs qualités culinaires. Les grands chefs se rendent sur ses terres et dans son salon japonais pour goûter directement ses œuvres savoureuses. Son surnom : le maraîcher trois étoiles.

Asafumi Yamashita
Asafumi Yamashita Crédits : Alexandre Petzold

"Je ne mets pas d'amour dans les légumes. Pour moi, l'amour est un sentiment très instable et l'amour peut déformer, comme la jalousie; ça change tout le temps. Pour cultiver les légumes, c'est déjà le temps qui change à chaque instant. Il vaut mieux donner quelque chose de stable pour qu'ils soient calmes. Pour moi, prier, c'est de l'amour qui est concentré, qui est tassé depuis des années. Qui est stable."

Nous le rencontrons devant la gare de Vernouillet-Verneuil dans les Yvelines. Le sol est en pente, la terre argileuse, orienté Nord, mais cela n’a pas découragé Monsieur Yamashita, il a le goût des pionniers et un grand amour de la terre, telle qu’elle est.

Episode 2 – A chacun son jardin idéal.

Le premier jardin de poche est peut être l’herbier de l’écolier, il est à l’image des chemins empruntés par l’enfant. Le jardin est une composition, une affaire d’interprétation. En chacun sommeille un jardinier idéal. Du potager à celui vertical : les jardins font peau neuve et nous avec…

Murs à pêches
Murs à pêches Crédits : collection SRHM

Sur le plateau de Montreuil, depuis le XVIIème siècle on cultive en famille pêches et pommes. Les arbres sont palissés sur des murs, les fameux « murs à pêches ». Ces fruits ont régalé la Cour de France et Paris, bien avant que le train n’apporte les pêches du sud du pays.

Montreuil sous Bois le clos des pêches
Montreuil sous Bois le clos des pêches Crédits : collection SRHM

Entre ces murs qui protègent les cultures et préservent la chaleur, on trouve des potagers et des fleurs. Aucun m2 n’est perdu, culture verticale et horizontale sont associées. Fin XIXème, ces murs couvrent 500 hectares sur les 900 hectares de la ville , 600 kilomètres de murs encadrent ces parcelles. Aujourd’hui 17 kms de murs demeurent, mais entre ces murs et parcours continuent de battre le cœur des jardiniers.

le Clos des pêches Montreuil sous Bois
le Clos des pêches Montreuil sous Bois Crédits : collection SRHM

Avec Asafumi Yamaschita, Philippe Schuller, Frédéric Géral

Site de l'Association Murs à pêches

Société d'Horticulture de Montreuil

Le sens de l'humus : association d'agriculture biologique et de permaculture

Bibliographie

Livre collectif

Jardins de jardiniersEd : Phaidon, 2017

L'équipe
Coordination

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......