LE DIRECT
Port de la Cotinière
Épisode 1 :

Les cicatrices d'un port

30 min

Le 11 août 1996, sur la côte Atlantique, l’ile d’Oléron et son port la Cotinière sont frappés d’un drame. Le bateau de pêche L’Essor fait naufrage, emportant dix personnes : des marins, leur famille, des vacanciers.

Port de la Cotinière
Port de la Cotinière Crédits : Clémence Mary - Radio France

« Il y a trois sortes d'hommes: les vivants, les morts, et ceux qui vont sur la mer. » (Aristote)

Écouter
4 min
Complainte chantée une fille relatant le naufrage de son père dans le Golfe de Gascogne sur un langoustinier sur l’île de Sein en 1959

Le 11 août 1996, sur la côte Atlantique, l’ile d’Oléron et son port la Cotinière sont frappés d’un drame. Le bateau de pêche L’Essor fait naufrage, emportant dix personnes : des marins, leur famille, des vacanciers. L’accident survient lors des Fêtes de la mer, une tradition historique célébrant la vie maritime ici comme ailleurs ; des célébrations qui sont stoppées par la suite pendant vingt ans à la Cotinière. A travers l’histoire de cette résilience difficile se révèle la condition des hommes de mer, qu’ils soient marins, pêcheurs ou sauveteurs, pour qui l’océan apparait tour à tour comme ami ou ennemi, allié nourricier ou adversaire meurtrier… Naufrage, sauvetage : deux récits pour éclairer les deux faces d’une même médaille.

Les pêcheurs de la Cotinière
Les pêcheurs de la Cotinière Crédits : Clémence Mary - Radio France

1e épisode : Naufrage : Les cicatrices d’un port

Sur l’ile d’Oléron, chaque « Cotinard » a une histoire particulière avec la mer et ses dangers. Les drames sont nombreux, mais celui de l’Essor reste un cas à part : il a lieu lors d’une cérémonie pour les « péris en mer » et non pas dans l’exercice du métier. Depuis 20 ans, même après un lourd procès qui voit la relaxe du capitaine du bateau et de la directrice du comité des fêtes, le chagrin et la question de la responsabilité ne sont pas effacés : météo imprévisible, bateau surchargé, mauvaise gestion des autorités locales… Le temps et le silence ont peu à peu éteint les discussions ; le drame est dû à la fatalité de la mer. De l’avis de tous, cette histoire aurait pu se produire dans n’importe quel autre port. Et d’une manière ou d’une autre il faut apprendre à vivre avec ce risque toujours présent, et faire preuve de solidarité. Vingt ans après, la reprise de ces fêtes, même différentes, ne fait pas l’unanimité pour ceux qui ont vécu ce drame de près ou de loin. Car lorsqu’on nait et qu’on travaille ici, la mer, le deuil et la vie ne peuvent être séparés.

Une Histoire particulière : Duels en mer : Les sirènes de la SNSM (2nd épisode)

Un documentaire de Clémence Mary, réalisé par Rafik Zenine. Prises de son Eric Boisset. Mixage : Olivier Dupré. Lecture : Romain Romain de Becdelièvre. Archives INA : Manuela Dubessy

BIBLIOGRAPHIE ET LIENS

La SNSM de Loïc Nivet - Marines Edition

La grande histoire du sauvetage en mer de Michel Giard - Edition Le Télégramme

Les marins de la Seudre aux XVIIIème et XIXème siècles de Thierry Sauzeau - Geste Editions

Petite histoire d'Oléron de Thierry Sauzeau - Geste Editions

Naufrages et pilleurs d'épaves sur les côtes charentaises aux XVIIème et XVIIIème siècles de Jacques Péret - Etude poche

Arte
Arte Crédits : Arte

Arte : Fait divers L'histoire à la Une

L'équipe
Coordination
À venir dans ... secondes ...par......