LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Portrait de Georges Arnaud (pseudonyme d'Henri Girard, 1917-1987). Fichier sans date
Épisode 1 :

Le triple crime du château d’Escoire

28 min

En 1950, l'écrivain Georges Arnaud a publié le plus célèbre de ses romans, "Le salaire de la peur", vendu à deux millions d'exemplaires, et porté à l'écran en 1953 par Henri-Georges Clouzot dans un film culte.

Le château d'Escoire où a été perpétré, dans la nuit du 24 au 25 octobre 1941, un triple meutre. C'est Henri Girard, fils du propriétaire des lieux et seul rescapé, qui sera le principal suspect.
Le château d'Escoire où a été perpétré, dans la nuit du 24 au 25 octobre 1941, un triple meutre. C'est Henri Girard, fils du propriétaire des lieux et seul rescapé, qui sera le principal suspect. Crédits : PHOTOPQR/SUD OUEST - Arnaud Loth - - Maxppp

Georges Arnaud de son vrai nom, Henri Girard, reste mêlé à l'une des affaires criminelles et judiciaires les plus célèbres et mystérieuses du XX° siècle.

Premier épisode : Le triple crime du château d’Escoire

Il a vingt-quatre ans, lorsqu'au cours de la nuit du 24 au 25 octobre 1941, son père, sa tante et leur bonne furent tués à coup de serpe dans leur propriété, le château d'Escoire en Périgord. Pas d'effraction visible. Pas de témoin du drame. Pas de mobile apparent. Mais du sang partout. Henri Girard était présent cette nuit-là, à Escoire. Le matin venu, il avait donné l'alerte. Tout l'accuse alors. Les présomptions sont accablantes. Mais Henri Girard ne passe pas aux aveux. Le fils, jugé "instable et fantasque", a la rumeur publique contre lui. 

Écouter
2 min
Archive INA : Extrait de "La librairie francophone" d'Emmanuel Kherad, sur France Inter, le 16.12.2017, avec Philippe Jaenada et Gérard de Villiers

En dehors des aveux du présumé coupable, toutes les charges susceptibles d'emporter la conviction des jurés sont réunies à l'ouverture du procès le 27 mai 1943 après dix-neuf mois d'incarcération. Des charges, mais aucune preuve. Malgré cela, l'acte d'accusation le promet à l'échafaud. 

Jeanne Desvard (née Valade), 1ère arrivée sur les lieux du triple homicide au château d'Escoire, perpétré la nuit du 24 au 25 octobre 1941. Photo en date du 18.08.2003.
Jeanne Desvard (née Valade), 1ère arrivée sur les lieux du triple homicide au château d'Escoire, perpétré la nuit du 24 au 25 octobre 1941. Photo en date du 18.08.2003. Crédits : PHOTOPQR/SUD OUEST - Jean Christophe Sounalet - Maxppp

Un documentaire d'Alexandre Héraud, réalisé par Yvon Croizier. Archives INA, Sophie Hénocq.

Tout est cassé à la mort de la mère et il y a, à côté de lui (Henri Girard), la sœur de son père, (la tante Amélie), célibataire endurcie qui veut absolument remplacer le rôle de la mère. Et la tante Amélie aura, dans la formation du caractère du jeune Henri, une influence colossale. Et il en souffre beaucoup... Il la méprise un petit peu. Roger Martin, romancier et biographe de Georges Arnaud (pseudonyme d'Henri Girard)

Couverture de l'ouvrage de Philippe Jaenada, "La serpe" (Julliard, 2017), Prix Femina 2017
Couverture de l'ouvrage de Philippe Jaenada, "La serpe" (Julliard, 2017), Prix Femina 2017 Crédits : Éditions Julliard, 2017

Intervenants

  • Guy Penaud, ancien commissaire de police, auteur de Le triple crime du château d'Escoire (éditions La Lauze) 
  • Jacques Lagrange, auteur de Du crime d'Escoire au Salaire de la peur (éditions Pilote 24) 
  • Maître Michel Labroue, avocat, ancien bâtonnier de l'ordre à Périgueux. Il a publié ses mémoires, en 2019, dans un roman intitulé Le lac du merle (éditions Arka)
  • Maître Monique Labroue-Lacombe, fille de Michel Labroue
  • Jeanne Desvard née Valade, 1ère arrivée sur les lieux du triple homicide 
  • Dominique Richard, journaliste, auteur de Le roman noir du Périgord : histoires vraies (éditions Fanlac)

Quand les trois gendarmes sont arrivés, ils sont surpris car ils entendent de la musique dans le château. Tiens, c'est bizarre, qu'est-ce qui se passe ? C'était le fils Girard qui était en train de jouer du piano... Au procès, on lui a dit "écoutez, vous jouez du piano, quand même, alors qu'il y a trois cadavres"... "C'est Tristesse de Chopin, c'est logique que je joue ça !" (Henri Girard). Enfin, c'était assez extraordinaire. Guy Penaud, ancien commissaire de police

Bibliographie

  • La serpe (Julliard, 2017) de Philippe Jaenada, Prix Femina 2017
  • Georges Arnaud, Vie d'un rebelle, de Roger Martin (Calmann-Lévy, 1993. Réédition À plus d'un titre, 2009)
  • Le triple crime du château d'Escoire de Guy Penaud (éditions La Lauze, collection Mémoires, 2002). Épuisé
  • Du crime d'Escoire au Salaire de la peur de Jacques Lagrange (éditions Pilote 24, 1987 et 1999). Épuisé
  • Le roman noir du Périgord : histoires vraies de Dominique Richard et Anne-Marie Siméon (éditions Fanlac, 2001)

Archives : L'annonce du décès de Georges Arnaud et la voix de Georges Arnaud.
Extraits : Impossible Innocence, un documentaire de Ramon Maranon (Les Films Jack Fébus, 2004).
Musique (extraits) : Créations originales d'Yvon Croizier (non commercialisées) - Étude Op. 10 N° 3, Tristesse, de Frédéric Chopin.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Pour aller plus loin

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Rediffusion du 24 janvier 2004

Demain, le second épisode : La seconde vie d’Henri Girard

L'équipe
Coordination
Production déléguée
Réalisation
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......