LE DIRECT
Gilles Bertin en 1982
Épisode 1 :

Les années punk, drogue and Brink's

29 min

Eté 1981, trois jeunes bordelais créent un groupe de musique qui rivalise avec Noir Désir. Gilles Bertin est le chanteur et parolier du groupe, son parcours ne sera pas que musical.

Gilles Bertin en 1982
Gilles Bertin en 1982 Crédits : Gilles Bertin Collection privée

C'est dans une « zone » de Bordeaux que le groupe Camera Silens nait.  Le groupe enregistre un album et participe aux Enfants du rock. 

Camera Silens hurle la misère de son temps sur un rythme binaire violent. Concerts. Tournées. Défonce. Gilles tâte de la prison. 

Groupe Camera silens (Gilles Bertin à gauche)
Groupe Camera silens (Gilles Bertin à gauche) Crédits : Gilles Bertin Collection privée

1er épisode : Les années punk, drogue and Brink's

Au cours de l'été 1981, trois jeunes punks créent Camera Silens dans un squat de Bordeaux. Le groupe rivalise avec Noir Désir, participe aux Enfants du rock puis enregistre un premier album, Réalité, en 1985. Mais les concerts et l'héroïne ne comblent plus le chanteur et parolier du groupe, Gilles Bertin. Après un séjour en prison pour un délit mineur et la rencontre d'anarchistes basques, il décide de passer à la vitesse supérieure...

Nantes, Barcelone... Gilles Bertin multiplie les braquages pour fuir la drogue mais garder son adrénaline. Jusqu'au coup ultime : l'attaque du dépôt de la Brink's de Toulouse le 27 avril 1988.

Comment une bande de musiciens toxicos a t-elle pu réaliser un tel coup ? 

Et pourquoi ? "Ils pensaient tous mourir du sida, ils avaient organisé ce casse pour vivre intensément avant de mourir", témoigne aujourd'hui l'avocat de Gilles Bertin. En effet, certains sont morts depuis. D'autres ont été inculpés et seul Gilles a réussi à semer les enquêteurs du côté de Barcelone...

Avec Gilles Bertin et Benoît Destriau (ancien du groupe Camera Silens)

Un documentaire de Stéphane Bonnefoi réalisé par Delphine Lemer ; Mixage Alain Joubert ; Archives INA : Marine Decaens

Écouter
2 min
Interview de Bruno FULIGNI pour son livre "Le musée secret de la police" : la Bande à Bonnot, premier hold up en automobile Secrets d'Info France Inter 01/01/2016

Pour aller plus loin :

* Gilles Bertin, Trente ans de cavale Robert Laffont (à paraître février 2019)

Albums de Camera Silens :

* Réalité, 1985, Euthanasie Records (réédition 2003)

* Rien qu'en traînant, 1987, Euthanasie Records, (réédition 2003)

Écouter
55 sec
Témoignage de Pierre Brasseur : le premier hold up de la Bande à Bonnot. Les feux de la rampe 25 mars 1972
Écouter
2 min
Interview de Bruno FULIGNI pour son livre "Le musée secret de la police" : la Bande à Bonnot, premier hold up en automobile Secrets d'Info France Inter 01/01/2016

Gilles Bertin, enfant du punk bordelais et ex-braqueur de la Brink : portrait et archives vidéos sur le site du journal Sud-Ouest.

Portrait de Gilles Bertin sur le site du photographe militant Ben Art Core.

La cavale..., être et durer : article de Gérard Desmaretz, spécialiste du renseignement, à lire sur Agoravox.

Toute la discographie de Camera Silent est sur le site du label Euthanasie Records.

Camera Silens dans l’Encyclopédie du rock made in France.

L'équipe
Production
Coordination
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......