LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Projection lors de l'exposition 'Jack l'éventreur et l'East End' au museum of London Docklands (Londres, 2008)

Gros plan sur les victimes

32 min

Onze meurtres, onze femmes, dont cinq victimes "canoniques" : Mary Ann Nichols, Annie Chapman, Elizabeth Stride, Catherine Eddowes et Mary Jane kelly.

Projection lors de l'exposition 'Jack l'éventreur et l'East End' au museum of London Docklands (Londres, 2008)
Projection lors de l'exposition 'Jack l'éventreur et l'East End' au museum of London Docklands (Londres, 2008) Crédits : AFP PHOTO / Carl de Souza - AFP

Jack l'éventreur est un tueur en série qui vécut à Londres à la fin du XIXe siècle, dont l'identité n'a jamais pu être établie... 1888 fut l'année de la terreur que fit régner celui qu'on considère comme le premier serial-killer (tueur en série) des temps modernes.

Épisode 2 : Gros plan sur les victimes

Le nombre élevé d'agressions contre des femmes dans l'East End à cette période ne permet pas d'établir avec certitude combien de personnes furent assassinées par un seul tueur. Onze meurtres, commis du 3 avril 1888 au 13 février 1891 ont fait l'objet d'une enquête de la police qui les regroupe dans un dossier appelé Whitechapel murders. Les meurtres de Mary Ann Nichols, Annie Chapman, Elizabeth Stride, Catherine Eddowes et Mary Jane Kelly forment un groupe de cinq victimes appelées aussi victimes canoniques. Des victimes tuées sur le même modus operandi. Qui étaient ces femmes ? Étaient-elles vraiment des prostituées ? Seraient-elles aussi victimes des préjugés machistes de l’époque ?

Couteau qui aurait été utilisé par Jack l'éventreur, montré lors de l'exposition "Jack l'éventreur et l'East End". Museum of London Docklands (Londres, 2008)
Couteau qui aurait été utilisé par Jack l'éventreur, montré lors de l'exposition "Jack l'éventreur et l'East End". Museum of London Docklands (Londres, 2008) Crédits : AFP PHOTO / Carl de Souza - AFP

Intervenants

Plaque commémorative, au cimetière de Newham, de Mary Ann Nichols, victime de Jack l'éventreur, le 31 août 1888 (Londres. Angleterre)
Plaque commémorative, au cimetière de Newham, de Mary Ann Nichols, victime de Jack l'éventreur, le 31 août 1888 (Londres. Angleterre) Crédits : Photo de Loop Images/Universal Images Group via Getty Images - Getty

Un documentaire de Michel Pomarède, réalisé par François Teste. Archives INA, Annie Lauzzana et Sabine Dahuron. Avec la collaboration d'Annelise Signoret, de la Bibliothèque de Radio France. Nouvelle page web, Sylvia Favre

Écouter
1 min
Archive Ina : Sarah Ghibaudo présente l'ouvrage "Jack l'Eventreur démasqué" de Russel Edwards

Bibliographie

Londres, 08.09.2014 : Rue proche du marché de Spitafileds où Jack l'éventreur a tué la plupart de ses victimes, en 1888
Londres, 08.09.2014 : Rue proche du marché de Spitafileds où Jack l'éventreur a tué la plupart de ses victimes, en 1888 Crédits : AFP PHOTO / Adrien Dennis - AFP

Pour aller plus loin

Le week-end prochain, retrouvez votre nouvelle UHP, Modeste Testas, une mémoire captive, un documentaire de Stéphane Bonnefoi, réalisé par Assia Khalid.

L'équipe
Coordination
Avec la collaboration de
Production déléguée
Réalisation
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......