LE DIRECT
Bobby Fischer (right), an eight-time U.S. chess champion, ponders his next move against world champion Boris Spassky in the sixth round of the 19th chess Olympiad Sept. 20. Fischer lost to Spassky.
Épisode 1 :

Les tractations

29 min

En cet été 1972, Reykjavik doit être le théâtre d’un épisode majeur de la Guerre Froide : le Championnat du Monde des échecs qui opposera le Soviétique Boris Spassky à l’Américain Bobby Fischer.

Échec et mat
Échec et mat Crédits : Pattanaphong Khuankaew / EyeEm - Getty

Mais le jour de la cérémonie d’ouverture, alors que les caméras du monde entier sont braquées sur ce petit pays, le fauteuil de Fischer reste vide. Ce n’est que le début d’une série d’incartades et d’exigences qui suscitent encore aujourd’hui des hypothèses contradictoires : Fischer a-t-il peur ? A-t-il besoin de se sentir désiré ? Est-il paranoïaque ? Se livre-t-il à une perfide manipulation psychologique à l’encontre de son adversaire ?

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Face à lui, le champion du monde Boris Spassky a la réputation d’être un gentleman – trop sans doute, au goût des autorités soviétiques. S’il n’ignore pas la portée symbolique du match (c’est la première fois qu’un Américain est en position de menacer la suprématie soviétique), il tient à gagner à la loyale. Ce qui l’incite à céder aux caprices de Fischer. 

Écouter
2 min
Archive INA : L’agressivité, la folie chez les joueurs d’échecs par Jacques Dextreit. Nuits magnétiques 29/06/1994 France Culture

Avant même le début du match, la paranoïa règne dans les deux camps. Il faut dire qu’en pleine Guerre Froide, l’enjeu est de taille. Ce qui va se jouer sur l’échiquier est l’incarnation sublimée de la guerre que se livrent les deux empires, aussi bien au Vietnam que dans l’espace.

Avec Emilia Robin, historienne de la Guerre Froide, David Edmonds, philosophe, journaliste à la BBC, Darko Anić, Grand Maître International et psychologue, Axel Delorme, Grand Maître International et enseignant, Jan Timman, Grand Maître International, ancien champion des Pays-Bas.

Un documentaire d'Olivier Ciechelski, réalisé par Vincent Decque. Prises de son, Olivier Dupré. Documentation et recherche internet, Annelise Signoret. Archives INA, Gwen Michel. Collaboration Thibaut Téranian.

Bibliographie

Bobby Fischer goes to war, David Edmonds & John Eidinow, éd. HarperCollins

Fin de partie, Frank Brady, éd. Aux Forges de Vulcain

Le Roi, la Reine et les empires, Daniel Johnson, éd. Héloïse d’Ormesson

Bobby Fischer World champion !, Jan Timman & Max Euwe, éd. New in Chess

Fields of force: Fischer and Spassky at Reykjavik, George Steiner, éd. Viking Ad

Écouter
3 min
Archive INA : La violence chez les joueurs d’échecs par Paul Braffort. Nuits magnétiques 29/06/1994 France Culture
L'équipe
Production
Coordination
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......