LE DIRECT
Bobby Fischer (right), an eight-time U.S. chess champion, ponders his next move against world champion Boris Spassky in the sixth round of the 19th chess Olympiad Sept. 20. Fischer lost to Spassky.
Épisode 2 :

Le match

29 min

Le démarrage de Fischer est désastreux. Après avoir perdu la première partie à la suite d’une erreur qui entraîne les conjectures les plus folles, il demande le retrait des caméras de télévision, les organisateurs refusent, et Fischer ne se présente pas à la deuxième partie...

L'américain Robert James Fischer, alias Bobby Fischer et le russe Boris Spassky, en 1972 à Reykjavik lors des championnats du monde.
L'américain Robert James Fischer, alias Bobby Fischer et le russe Boris Spassky, en 1972 à Reykjavik lors des championnats du monde. Crédits : AFP - AFP

On pense alors que Fischer va quitter l’Islande. C’est Kissinger lui-même qui fait jouer la fibre patriotique et le persuade de rester. Fischer exige alors que la troisième partie se joue à huis-clos. Fair-play, Spassky accepte, ce que beaucoup considèrent comme une énorme erreur psychologique.

De fait, Fischer remporte la partie et le rouleau compresseur américain se met en marche, tandis qu’en coulisses les péripéties se multiplient. Les Russes accusent la CIA d’espionner leurs séances d’analyse. Spassky perd pied. Les Russes lui reprochent d’être mal préparé et idéologiquement « immature ». Soupçonné de vouloir faire défection, il est surveillé par ses propres compatriotes.

Boris Spassky, février 1969
Boris Spassky, février 1969 Crédits : Wiki commons

Après plusieurs parties épiques que les joueurs du monde entier analysent encore aujourd’hui, Fischer finit par l’emporter. Il est le premier champion du monde américain. Et aussi le dernier.

Avec Emilia Robin, historienne de la Guerre Froide, David Edmonds, philosophe, journaliste à la BBC, Darko Anić, Grand Maître International et psychologue, Axel Delorme, Grand Maître International et enseignant, Jan Timman, Grand Maître International, ancien champion des Pays-Bas.

Un documentaire d'Olivier Ciechelski, réalisé par Vincent Decque. Prises de son, Olivier Dupré. Documentation et recherche internet, Annelise Signoret. Archives INA, Gwen Michel. Collaboration Thibaut Téranian.

Bibliographie

Bobby Fischer goes to war, David Edmonds & John Eidinow, éd. HarperCollins

Fin de partie, Frank Brady, éd. Aux Forges de Vulcain

Le Roi, la Reine et les empires, Daniel Johnson, éd. Héloïse d’Ormesson

Bobby Fischer World champion !, Jan Timman & Max Euwe, éd. New in Chess

Fields of force: Fischer and Spassky at Reykjavik, George Steiner, éd. Viking Adult

Écouter
1 min
Archive INA : Inter Actualité : Frederic Pottecher parle de l'attitude de Bobby Fisher lors du championnat de Reykjavik. 01/09/1992

Votre prochaine Histoire particulière...

... à écouter les samedi 7 et dimanche 8 septembre à 13h30.

Intervenants
L'équipe
Production
Coordination
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......