LE DIRECT
 Tombe de Abélard et Heloïse au cimetière du Père-Lachaise à Paris.
Épisode 1 :

Les voluptés charnelles

28 min

Il y a 900 ans naissait pour ne jamais mourir un amour torride, immoral et douloureux entre Abélard, théologien bientôt abbé, et Héloïse, étudiante bientôt abbesse.

Tombeau d'Héloïse et Abélard, au cimetière du Père Lachaise
Tombeau d'Héloïse et Abélard, au cimetière du Père Lachaise Crédits : Wojtek Laski - Getty

Au début du XIIème siècle sur l’île de la Cité, on se bouscule aux leçons d’un grand théologien, un homme très séduisant qu’on appelle Abélard. Il faut dire qu’il a le temps de s’adonner à la lecture : son statut de clerc ne l’oblige pas à être chaste, mais la morale le lui ordonne.

Portrait d'Abélard d'un artiste anonyme paru en 1830 dans les "Biographical Illustrations", d'Alfred Howard.
Portrait d'Abélard d'un artiste anonyme paru en 1830 dans les "Biographical Illustrations", d'Alfred Howard. Crédits : Hulton Archive - Getty

1er Épisode : Les voluptés charnelles

Avec quel bonheur le chanoine Fulbert apprend-il qu’Abélard sera le professeur particulier de sa jeune nièce Héloïse ! Elle est belle et les leçons ont vite fait de tourner aux turpitudes : Héloïse est folle amoureuse d’Abélard, lui est obsédé par Héloïse. Ils font l’amour, souvent, secrètement, violemment, tournant parfois à la relation sadomasochiste. 

Les livres étaient ouverts, mais il se mêlait, dans les leçons, plus de paroles d’amour que de philosophie, plus de baisers que d’explications ; mes mains revenaient plus souvent à son sein qu’à nos livres. Pour mieux éloigner les soupçons, j’allais parfois jusqu’à la frapper : coups donnés par l’amour, non par la colère, par la tendresse, non par la haine, et plus doux que tous les baumes.Abélard, Histoire de mes malheurs, 1132

Et Héloïse la passionnée, évidemment, tombe enceinte d’Abélard l’orgueilleux…

Estampe représentant Abélard et Héloïse dans des médaillons, édités par Le Campion
Estampe représentant Abélard et Héloïse dans des médaillons, édités par Le Campion Crédits : Le Campion

La gloire d’Abélard est en danger. La solution : un mariage secret. Le mariage est contracté, l’enfant est confié à la famille d’Abélard mais l’oncle Fulbert, déshonoré, rumine sa vengeance. Et un matin, accompagné de châtreurs de porcs, il s’introduit dans la chambre d’Abélard et le castre. C’en est fini de la gloire du philosophe. Aux voluptés charnelles succède le temps du douloureux éloignement…  

Avec Annie Cazenave, historienne ; Sylvain Piron, historien ; Martine et Charles-François Walckenaer, propriétaires de l’abbaye du Paraclet ; Amandine Postec, historienne.

Lectures : Pauline Ziadé, Cécile Arnaud, Jean-Laurent Bourel et Eric Herson-Macarel.

Un documentaire de Romain Weber, réalisé par Laurent Paulré. Prises de son : Yves Le Hors et Thomas Robine. Mixage : Bernard Lagnel. Archives INA : Véronique de Saint Pastou. Documentation et recherche internet : Annelise Signoret. Collaboration : Maud Jussaume et Lena Bilonozhko.

Merci à Alice Thomine-Berrada et aux Beaux-Arts de Paris, à Jean Guerreschi et à Claude Castaing Maudinet.

Bibliographie :

-          Lettres des deux amants (attribuées à Héloïse et Abélard), Traduction du latin de Sylvain Piron

-          Héloïse et Abélard, l’amour souverain, Annie Cazenave

-          Héloïse et Abélard, Etienne Gilson

-          Héloïse, ouille !, Jean Teulé

-          Héloïse et Abélard, Correspondance, Traduction du latin de Roland Denise Oberson

Pour aller plus loin...

L’histoire d’Héloise et d’Abélard, en images d’Epinal.

Épître d'Héloïse a Abélard. Traduite d’Alexander Pope, et mise en vers par M. Feutry. Seconde édition, 1758. En ligne sur Gallica.

Sylvain Piron : L’éducation sentimentale d’Héloïse‪, in Clio. Femmes, Genre, Histoire, n°47, 2018.

Intervenants
L'équipe
Coordination
Avec la collaboration de
Production déléguée
Réalisation

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......