LE DIRECT
 Le professeur Alexandre Lacassagne
Épisode 2 :

Le manipulateur manipulé ou le manipulé manipulateur

29 min

Un beau duel en prison. Le médecin et la bugne. Le premier tente de construire un nouveau corpus scientifique sur la criminalité : la prison est son laboratoire, les prisonniers ses cobayes. Le second, le tueur de femmes, a un grand cahier et son écriture pour défendre sa vie.

 Le professeur Alexandre Lacassagne
Le professeur Alexandre Lacassagne Crédits : BM Lyon, Fonds Lacassagne, Portrait Lacassagne

Le docteur Lacassagne, hygiéniste, défend la thèse de l’acquis par « le milieu » : « Le microbe, c’est le criminel, un élément qui n’a d’importance que le jour où il trouve le bouillon qui le fait fermenter ». Il initie des ateliers d’écriture en prison auprès de criminels en 1888 et bouleverse les usages. 

Les prisonniers eux-mêmes sont décontenancés, l’un d’eux témoigne : « Mais quel est donc l'esprit malin qui m'a mis la plume à la main ? Ce soir je ne peux plus m'arrêter ; voilà trois fois que je me lève pour me mettre au lit et trois fois que je me rassieds pour écrire. Mais laissons la faire, cette plume, elle s'arrêtera bien quand son guide sera fatigué. Elle se ralentit, elle hésite, voilà cette fois ça y est et ça y est bien ».   

Mais l’écriture de soi peut-elle avoir la véracité d’un diagnostic ?    

Les cahiers Henri Vidal
Les cahiers Henri Vidal Crédits : Nedjma Bouakra - Radio France

2nd épisode : Le manipulateur manipulé ou le manipulé manipulateur.

Pour comprendre son propre monstre, Henri Vidal se trouve face à des compétiteurs de poids, aliénistes, policiers, journalistes, mais qui mieux que lui-même peut connaître les détails de sa biographie ?  Henri Vidal emprisonné, sous la houlette du docteur Lacassagne rédige ses « mémoires ». Il souhaite liquider « le tueur des femmes » et éclairer sa vie par l’écriture. Cette nouvelle « vie de papier » participe à sa reconstruction. Il ne sera ni englouti sous l’imaginaire collectif, ni effacé de sa propre histoire.  Sa nouvelle existence fait face à ses actes criminels. Mais qu’est-ce que l’écriture lui permet d’entrevoir ? Pris entre la tentative de fabriquer une conscience « rétroactive »,  et d’échapper à son monstre, le prisonnier noircit fébrilement des centaines de pages. Le docteur Lacassagne dans une relation faite de bienveillance et d’intérêt a trouvé un cobaye idéal, un objet d’étude consentant.  L’objet se prend au jeu, et livre ses lumières à la science. Une bugne argumente du fond de sa geôle. Du fond de cette nuit émerge un piètre assassin et une silhouette fragile minée par les fièvres en cellule et le mépris d'une mère sans affection. Il meurt au bagne de Cayenne en 1906.   

Un documentaire de Nedjma Bouakra réalisé par Manoushak Fashahi. Mixage : Claude Niort. Archives INA : Amélie Briand Le Jeune. Documentation et recherche internet : Annelise Signoret. Collaboration : Suzanne Saint-Cast.

Voix du docteur Lacassagne : Alain Lenglet

Voix de la bugne Henri Vidal : Jacques Bonnaffé

Écouter
2 min
Archive INA : Edmond Locard, professeur de médecine légale et fondateur du premier laboratoire de police scientifique au monde, évoque le professeur Lacassagne avec qui il a collaboré 01/04/1961

Exposition : Archives Nationales : du 14 septembre 2019 au 18 janvier 2020 en partenariat avec France Culture

La science à la poursuite du crime 

Alphonse Bertillon (1853-1914), pionnier des experts policiers tient une place essentielle dans l'histoire des savoirs sur le crime. Établir avec certitude « qui est qui », photographier et cartographier méthodiquement les scènes de crime, collecter et analyser les moindres traces laissées par les malfaiteurs là où ils commettent leurs forfaits… Sherlock Holmes ainsi que les nombreux enquêteurs des séries policières et autres polars lui doivent beaucoup. Rien ne semble échapper à ce fin limier qui, entre la fin du XIXe et le début du XXeŒ siècle, révolutionne les méthodes d'identification et influence les pratiques policières à travers le monde entier.

Reconstitution d'une scène de crime par Norbert Fleury et Joël Machecler (service régional de l'identité judiciaire de la préfecture de Police).

Archives nationales, 59, rue Guynemer 93383 Pierrefitte-sur-Seine Métro : Saint-Denis-Université

Bibliographie

Écouter
4 min
Archive INA : Jacques-Bernard Herzog, procureur de Paris, sur le deuxième congrès international de criminologie – 18/09/1950

Pour aller plus loin ...

Votre prochaine Histoire particulière...

... A écouter les 14 et 15 septembre 2019 à 13h30.

Intervenants
  • Historien, directeur de recherches au CNRS
  • Historien, professeur d'histoire contemporaine à l'Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne
  • historien , auteur, spécialiste du Docteur Lacassagne
  • conservateur des bibliothèques, responsable du fonds ancien de la Bibliothèque municipale de Lyon .
  • historienne du fait colonial , du genre et de l’éducation à l'Université Claude Bernard Lyon 1
L'équipe
Coordination
Avec la collaboration de
Production déléguée
Réalisation

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......