LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Londres, la nuit
Épisode 3 :

Retour à Whitechapel

59 min

Un dédale de ruelles malfamées et surpeuplées. Voici le décor du district de Whitechapel dans l’East End Londonien en 1888.

Londres, la nuit
Londres, la nuit Crédits : François Teste - Radio France

Whitechapel fait partie du quartier londonien de Tower Hamlets. Il est situé à 5,5 kilomètres à l’est de Charing Cross et est en gros limité par Bishopsgate à l’ouest, Hanbury Street au nord, Brady Street et Cavell Street à l’est et Commercial Road au sud. Le cœur de Whitechapel est la Whitechapel Road même, qui tire son nom d’une petite chapelle de proximité consacrée à Sainte Marie.

Plan de Whitechapel
Plan de Whitechapel Crédits : François Teste - Radio France

Whitechapel est aussi le quartier où sévissait le fameux tueur en série : Jack l'éventreur. Il vécut à Londres à la fin du XIXe siècle, et son  identité n'a jamais pu être établie... 1888 fut l'année de la terreur que fit régner celui qu'on considère comme le premier serial-killer des temps modernes.

1er épisode : Retour à Whitechapel

Y cohabitent des réfugiés russes, juifs réchappés des pogroms d’Europe de l’Est, des immigrants irlandais et la classe ouvrière londonienne. Alcoolisme, vols, violence sont le quotidien de ce sous-prolétariat qui se révolte notamment en novembre 1887. Un an plus tard, entre août et novembre 1888, cinq meurtres ensanglantent le quartier. Les victimes sont des femmes. Aujourd’hui, plus de 130 ans après les faits,  le quartier de Whitechapel s’est transformé :  pubs, restaurants et boutiques à la mode ont remplacé les taudis du passé. Mais les touristes de plus en plus nombreux parcourent les rues à la recherche du fantôme d’un tueur jamais identifié ou d’un passé complètement révolu.

Le marché de Whitechapel
Le marché de Whitechapel Crédits : François Teste - Radio France
Écouter
3 min
Jack l'éventreur démasqué : Sophie Herfort par François Angelier - La malle des Indes. Diffusion : 01/09/2007

2nd épisode : Gros plan sur les victimes.

Le nombre élevé d'agressions contre des femmes dans l'East End à cette période ne permet pas d'établir avec certitude combien de personnes furent assassinées par un seul tueur. Onze meurtres, commis du 3 avril 1888 au 13 février 1891 ont fait l'objet d'une enquête de la police qui les regroupe dans un dossier appelé « Whitechapel murders ». 

The Illustrated Police News, 22 septembre 1888
The Illustrated Police News, 22 septembre 1888 Crédits : Musée Jack the Ripper

Les meurtres de Mary Ann Nichols, Annie Chapman, Elizabeth Stride, Catherine Eddowes et Mary Jane Kelly forment un groupe de cinq victimes appelées aussi « victimes canoniques ». Des victimes tuées sur le même modus operandi. Qui étaient ces femmes ? Étaient-elles vraiment des prostituées ? Seraient-elles aussi victimes des préjugés machistes de l’époque ?

"Jack l'Éventreur agresse une femme"
"Jack l'Éventreur agresse une femme" Crédits : Vue d'artiste parue dans le journal Police Gazette en 1888

Avec le photographe Louis Berk, le blogueur Karl Coppack et Ruby Vitorino, membre de la Whitechapel Society ; le syndicaliste Austin Harney ; Lindsay Siviter membre de la Whitechapel Society et l’historienne Hallie Rubenhold, auteur du livre « The Five » consacré à une nouvelle enquête sur les victimes canoniques de Jack l'Éventreur.

Un documentaire de Michel Pomarède, réalisé par François Teste. Archives INA : Annie Lauzzana. Recherche et documentation Internet : Annelise Signoret. Collaboration : Lily Cornaert et Thibaut Téranian. (1ère diffusion : 09-10/02/2019)

Écouter
1 min
Jack l'Eventreur démasqué, really : Russel Edwards par Sarah Ghibaudo - Dans le prétoire. Diffusion : 15/01/2016

Bibliographie

Stéphane Bourgoin : Le livre rouge de Jack l’Eventreur

Michel Moatti : Retour à Whitechapel : La véritable histoire de Jack l'éventreur

Didier Chauvet : Mary Jane Kelly, la dernière victime

Sophie Herfort : Jack l’Eventreur démasqué : l’enquête définitive

Patricia Cornwell : Jack l’Eventreur. Affaire classée

Robert Desnos : Jack l’Eventreur

Dominique Kalifa : Les bas-fonds, histoire d’un imaginaire

Hallie Rubenhold : The Five, the untold lives of the victims of Jack the Ripper

Pour aller plus loin : 

Letters from Whitechapel : un jeu de déduction et de bluff qui se déroule en 1888 dans le Londres de Jack l’Eventreur.

Y-a-t-il une chapelle blanche dans le quartier de Whitechapel ? Eléments de réponse sur le site Londonist.com.

Site du musée consacré à Jack l’Eventreur, situé sur Cable Street, dans le quartier de Whitechapel.

Le mythe de Jack, blog dédié à Jack l’Eventreur.

Portrait de Jack l’Eventreur brossé par le site consacré aux Tueurs en série.

La véritable histoire de Jack l’Eventreur, sur le blog de FranceTV Info : Déjà vu, animé par Jean-Christophe Piot.

Prochaine étape de la collection été 2019 d'Une Histoire particulière ...

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

... à écouter dimanche 28 juillet à 16h.

L'équipe
Production déléguée
Réalisation
Coordination
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......