LE DIRECT
Gare de Canfranc
Épisode 5 :

Canfranc Estacion International

58 min

Une gare internationale d'altitude, un fantôme caché au milieu des montagnes.

Gare de Canfranc
Gare de Canfranc Crédits : François Teste - Radio France

Quand on descend le versant espagnol du col du Somport, on tombe soudain sur cette gare immense, superbe, et incongrue dans ce décor montagnard. On se demande ce qu’elle fait là, à 1 195 mètres d’altitude, avec ses 240 mètres de long.

1er épisode : Il faut passer les Pyrénées.

Vue sur la gare de Canfranc
Vue sur la gare de Canfranc Crédits : Olivier Chaumelle - Radio France

Les liaisons ferroviaires entre l’Espagne et la France ont d’abord été établies le long des côtes : Cerbère côté Méditerranée, Irun côté Atlantique. Et puis le besoin s’est fait sentir d’en créer une en plus, à travers la montagne. Le seul projet abouti passe sous le col du Somport, reliant Saragosse à Pau.

Cette gare elle est assez exceptionnelle. Alors ça tient à deux facteurs : d’une part elle est perdue au milieu de la montagne, c’est une implantation quand même très particulière, nous sommes quasiment à 1200 mètres d’altitude, et elle est plantée au milieu de nulle part ! Régine Péhau-Gerbet

Il a été réalisé au prix d’ouvrages d’art considérables, viaducs et tunnels. Côté français, un tunnel hélicoïdal de 1 800 mètres de long permet de gagner 60 mètres d’altitude ; le tunnel international mesure près de 8 kilomètres et a demandé quatre ans de travaux. La main d’œuvre, à 90% espagnole sur le territoire français, travaillait et vivait dans des conditions très dures, voire déplorables.

Écouter
1 min
Archives INA, Le Pays d'ici, France Culture, Le Travail cantonnier, Accous épisode 4 : Oloron - Canfranc avec arrêts sur nature. Diffusion : 30 octobre 1992.

On inaugure la gare internationale de Canfranc dans le plus grand faste, le 18 juillet 1928, en présence du roi d’Espagne Alphonse XIII, du président de la République Gaston Doumergue. Louis Barthou, alors garde des Sceaux, député local, qui est pour beaucoup dans la réalisation de ce projet pharaonique, est là aussi. La population, elle, est tenue à l’écart.

Gare de Canfranc 2019
Gare de Canfranc 2019 Crédits : Olivier Chaumelle - Radio France

Le monde a évolué tellement vite, qu’ils n’ont pas été, on va dire, visionnaires dans le modernisme, ils ont été visionnaires d’une certaine conception de la chose oui. Il fallait une liaison franco-espagnole et à l’époque on ne voyait que par le train effectivement mais après on a jamais pensé que l’automobile allait dominer le monde. Jonathan Díaz

Le franchissement ferroviaire de la frontière franco-espagnole par la montagne joue de malchance. La guerre civile espagnole provoque la fermeture de la frontière, et le tunnel est muré. Pendant l’occupation de la France par l’Allemagne nazie, le trafic reprend (voir bonus son). Après la Libération, le régime franquiste ferme à nouveau le tunnel, le rouvre en 1948, et s’écoule par la gare de Canfranc un trafic résiduel.

Intérieur de la gare de Canfranc
Intérieur de la gare de Canfranc Crédits : François Teste - Radio France

2nd épisode : Que faire de cette gare et de la ligne qui ne la dessert pas ?

Au matin du 27 mars 1970, un train de marchandise, côté français, transportant du maïs à destination de l’Espagne, peine à monter vers le tunnel international, à cause du givre sur les voies. À la suite de plusieurs erreurs humaines, il dévale en arrière, et tombe dans le gave d’Aspe à grande vitesse, en détruisant le viaduc de l’Estanguet. C’en est fini de la liaison transpyrénéenne. La SNCF classe l’affaire et s’en lave les mains.

Entrée espagnole du tunnel ferroviaire international.
Entrée espagnole du tunnel ferroviaire international. Crédits : Olivier Chaumelle - Radio France

On a le sentiment que le décor est là, que les acteurs sont partis, et presque que les choses pourraient revenir, c’est ça qui peut-être fascine tant dans les lieux abandonnés, c’est l’idée que tout peut revenir. Pascal Desmichel

Gare de Canfranc, déserte.
Gare de Canfranc, déserte. Crédits : François Teste - Radio France

Cette gare, tout discrètement là-haut dans la montagne, elle s’est tout doucement éteinte. Dans la presse espagnole on lui a donné beaucoup de noms à cette gare, aujourd’hui on l’appelle "la Titanic des Pyrénées", mais à l’époque on l’a aussi appelée, y compris dans les articles de presse français "la belle au bois dormant" Victor Lopez

Derniers avatars de la ligne Pau-Canfranc : le percement d’un tunnel routier inauguré, lui, dans la plus stricte intimité, parallèle au tunnel ferroviaire, et qui engendre le passage de poids lourds pressés, le ras-le-bol des habitants de la vallée d’Aspe face à ces passages incessants de camions, et l’espoir qu’un jour, on fasse à nouveau, enfin, circuler des trains entre Oloron et Canfranc. Pendant ce temps-là, la gigantesque gare de Canfranc, la belle endormie, se morfond dans sa montagne.

Écouter
1 min
Archives INA, Le pays d'ici, France Culture, Pau-Terminus-Lacq. Diffusion : 23 décembre 1988.

Avec : Maryse Bona, guide-conférencière, Alain Cazenave-Piarrot, géographe, président du CRELOC, Pascal Desmichel, géographe, maître de conférences à l’université de Clermont-Auvergne, Jonathan Díaz, ancien cheminot, explorateur de la gare de Canfranc, Victor Lopez, ancien maire de Canfranc, Jaime Ortíz, de la gare de Canfranc, Régine Péhau-Gerbet, historienne

Écouter
7 min
Jonathan Díaz, découvreur d’un gros trafic d’or par la gare de Canfranc en 1942-43

Un documentaire d'Olivier Chaumelle. Réalisé par François Teste. Archive INA : Sophie Henocq, Documentation : Catherine Ferrari et Laila Fernbach ; Documentation et recherche internet : Annelise Signoret. Avec la collaboration de Juliette Testa, Lucie Rebière et Thibaut Téranian. (1ère diffusion : 25-26/05/2019)

Bibliographie :

Régine Péhau-Gerbet : Le transpyrénéen en vallée d’Aspe : une construction et des hommes. Monhélios 2013

Revue Le Festin n° 108, nov 2018 : Sauvons nos patrimoines.

Bruno Nunez : Héros d’un jour : Pau-Canfranc. Cairn 2016

Michel Baglin : Lettre de Canfranc. Rhubarbe 2005

Ramon-Javier Campo : Canfranc et l’or des nazis. Atlantica 2010

Rosario Raro : Dernier train pour Canfranc. Kero 2017

Santiago Mendieta : L’or de Canfranc. Privat 2008

En espagnol : 

Alfonso Marco : El Canfranc : Historia de un tren de leyenda. Doce Robles 2017

Jonathan Díaz : Los papeles de la vergüenza : Canfranc 1942-43. Soledad Campo 2011

Fernando Martinez De Banos Carrillo : Canfranc en la encrucijada 2015

Pour aller plus loin : 

CRELOC : Comité pour la réouverture de la ligne Oloron-Canfranc

Histoire de la ligne Pau-Oloron-Canfranc

Le passage international du Somport : le grand rêve des transpyrénéens. Article de Philippe Delas paru dans la Revue géographique des Pyrénées et du Sud-Ouest, tome 45, fascicule 3, 1974.

L'aménagement de nouvelles liaisons transpyrénéennes, un enjeu européen ? Article de Robert Marconis paru dans la Revue Géographique de l'Est (1989). Travail de diplôme de Jürg Suter de l’Université de Berne (Suisse) sur la ligne de chemin de fer internationale Pau-Canfranc-Saragosse.

TER Pau-Canfranc : Somport et pas sans reproche. Un reportage de l’édition bordelaise de Rue89.

Reportage sur Eric Pétetin, écologiste, avant son expulsion par la gendarmerie en juin 2014 avec les derniers occupants de l'ancienne gare de Lescun-Cette-Eygun dans la vallée d'Aspe. A voir sur TV Izard (via YouTube)

Portrait d’Eric Pétetin, le doyen des zadistes : un sujet du Quatre Heures, site d’information multimédia..

La nouvelle gare internationale de Canfranc : le train présidentiel arrive aux Forges d'Abel : [photographie de presse] / Agence Meurisse juillet 1928.

Le Projet Canfranc : un travail photographique de Matthias Maas

Rapport de la commission du Sénat sur la convention entre la France et l’Espagne relative au fonctionnement de la gare internationale de Canfranc. 18 décembre 1931.

M. Garau : Les transpyrénéens. La pénétration de la voie d'écartement européen en Espagne. Article publié en 1933 dans la Revue géographique des Pyrénées et du Sud-Ouest.

Site consacré au transpyrénéen du Somport Pau-Canfranc-Saragosse. Avec notamment cet article sur l’accident du train de marchandise du 27 mars 1970

La gare monumentale de Canfranc à l’épreuve des temps. Grandeur et décadence d’un patrimoine ferroviaire de la montagne aragonaise. Article de Pascal Desmichel, paru dans Cybergéo, revue européenne de géographie, 2008.

Prochaine étape de la collection été 2019 d'Une Histoire particulière ... 

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

... à écouter le dimanche 11 août à 16h00.

L'équipe
Production déléguée
Réalisation
Coordination

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......