LE DIRECT
Jean Renoir (15.09.1894-12.02.1979) en 1955
Épisode 1 :

Autopsie d'un film de propagande

27 min

Au début de l'année 1936, Jacques Duclos, en charge de la propagande du PCF, commande à Louis Aragon, alors jeune directeur de la Maison de la culture, "de réaliser rapidement un film de portée nationale qui serve à préparer les élections"

Annonce à propos du film "La vie est à nous" (1936)
Annonce à propos du film "La vie est à nous" (1936) Crédits : Ciné-Liberté (1936)

C'est un parti communiste français requinqué par sa victoire aux Municipales de 1935 qui souhaite réaliser un film de propagande en vue des élections législatives de mai 36. Pour cela, le camarade Duclos va demander à Louis Aragon de contacter celui qui vient de mettre en scène un patron véreux dans Le crime de M. Lange : Jean Renoir.

Premier épisode : Autopsie d'un film de propagande

En demandant à Jean Renoir de diriger ce film, il y avait la volonté du Parti Communiste de faire de ce film un film de propagande mais pas que. Et le fait que Jean Renoir soit là, ça donne une double caractéristique à ce film, à savoir une œuvre cinématographique artistique et aussi un œuvre cinématographique politique et militante. Maxime Grember

Le cinéaste, qui n'est pas encarté au Parti communiste mais dont la compagne, Marguerite Houllé est très engagée, accepte sans ciller la commande. Le scénario est écrit par Jean-Paul le Chanois, l'ancien surréaliste Pierre Unik mais aussi, grâce au dernier discours prononcé par Maurice Thorez, le numéro un du parti communiste. Jean Renoir s'attache également la collaboration d'Henri Cartier-Bresson, qui hésite alors entre le cinéma et la photographie, de Jacques Becker et d'une kyrielle d'acteurs et de techniciens désireux de participer à cette aventure collective, fidèle à l'esprit du Front populaire...

Jean Renoir, à bord du Siboney, en route pour Hollywood (31.12.1940)
Jean Renoir, à bord du Siboney, en route pour Hollywood (31.12.1940) Crédits : Bettmann / Contributeur - Getty

En un temps record, Renoir et son équipe signent La vie est à nous (62'). La première projection se déroule le 07 avril 1936, à deux semaines du premier tour des élections législatives...

Écouter
6 min
Archive INA : Entretien autour du "Groupe Octobre", sur France Culture (03.03.1984)

Intervenants

Un documentaire de Stéphane Bonnefoi réalisé par Vincent Decque. Archives INA, Véronique Jolivet. Avec la collaboration d'Annelise Signoret, de la Bibliothèque de Radio France et Elna Fraysse, stagiaire.

Portrait du réalisateur français Jean Renoir (1894-1979), assis sur un plateau de tournage, vers 1945 Photo par Hulton Archive / Getty Images
Portrait du réalisateur français Jean Renoir (1894-1979), assis sur un plateau de tournage, vers 1945 Photo par Hulton Archive / Getty Images Crédits : Photo par Hulton Archive / Getty Images - Getty

Bibliographie

Écouter
4 min
Archive INA : Cinéma et préoccupations sociales dans "La Tribune de Paris" (19.07.1946)
Image du film de Jean Renoir "La vie est à nous" (1936)
Image du film de Jean Renoir "La vie est à nous" (1936) Crédits : Ciné-Archives

Archives INA : Jean Renoir, Les archives sonores du cinéma français, 1974 (sur la critique sociale de ses films des années 30)

Extraits : La vie est à nous de Jean Renoir

Il y a la volonté d'essayer de s'adresser à un auditoire plus large que les ouvriers ou les paysans. Il y a cette course de vitesse vers les classes moyennes qu'il faut à tout prix conquérir et séduire. Est-ce que ça va être le fascisme ou le socialisme et le communisme qui va conquérir ces classes moyennes ? C'est vraiment l'enjeux des années 30 en France et en Europe. Et le cinéma est un art de masse qui permet aussi de séduire les foules. Tanguy Péron

Image du film de Jean Renoir "La vie est à nous" avec, ici, Maurice Thorez
Image du film de Jean Renoir "La vie est à nous" avec, ici, Maurice Thorez Crédits : Ciné-Archives

Pour aller plus loin

  • La vie est à nous et les films du Front populaire sont disponibles sur Ciné-Archives, le fonds audiovisuel du Parti communiste français et du mouvement ouvrier.
  • La notice de Jean Renoir proposée par le Maitron, dictionnaire biographique du mouvement ouvrier et social.
  • Rencontre avec Béatrice de Pastre, directrice adjointe du patrimoine cinématographique et directrice des collections du CNC, dans le cadre du festival Histoires de cinéma (2019) :

Demain, le second épisode : Après la victoire...

L'équipe
Coordination
Production déléguée
Réalisation
Avec la collaboration de
À venir dans ... secondes ...par......