LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Couverture du livre "Une si jolie petite fille" de Gitta Sereny
Épisode 2 :

L’enquête et l’aveu

29 min

1980 : après 12 ans de détention, Mary Bell n'a pas trouvé la paix pour autant. Retour sur une enfance de maltraitance silencieuse.

Couverture du livre "Une si jolie petite fille" de Gitta Sereny
Couverture du livre "Une si jolie petite fille" de Gitta Sereny Crédits : Editions Plein Jour

L’histoire commence au printemps 1968, il y a tout juste 50 ans. 

A Newcastle-sur-Tyne, 235 km au Nord de Manchester. 193 km au sud d’Edimbourg. 

Le quartier de Scotswood, constitué de 2 grandes rues, très populaire, a tout du village : tout le monde se connaît, les enfants jouent dehors, sans surveillance, dans un vaste terrain vague surnommé le Tin Lizzie.

Billy et Betty, les parents de Mary Bell, vivent dans l’une de ces deux grandes artères. Betty se prostitue pour gagner sa vie et Billy vit de menus larcins. Mary naît le 26 mai 1957, immédiatement rejetée par Betty, qui a alors 17 ans. Mary est l’aînée, elle aura trois frères et sœurs. Son enfance est bouleversée au gré des violences infligées par sa mère.

2nd épisode : L’enquête et l’aveu

En 1980, après 12 ans de détention, Mary est libérée. Elle a 23 ans. On lui accorde un nouveau nom et l’anonymat nécessaire. Mary retourne vivre chez Betty, sa mère, avec qui les relations distendues par ces années d’incarcération, demeurent ambiguës, agressives.

A sa sortie, Mary rencontre un homme et choisit de devenir mère. Sa fille naît peu après. La maternité est une étape fondamentale de sa sortie. 

En 1994, Betty réclame de voir sa petite-fille qu’elle connaît peu. Mary accepte. Sa mère a 56 ans, elle est alcoolique et malade. Une forme d’apaisement semble toutes deux les gagner lors de cette rencontre. Betty mourra quelques jours plus tard, chez elle, d’une pneumonie. 

C’est à cette époque que Gitta Sereny fait la rencontre de Mary. Et lui propose de lui raconter son histoire dans un livre. 

Sept mois d’interviews. Le choc est puissant. 

De discussions en entretiens, les deux femmes s’éprouvent l’une l’autre dans une longue conversation qui va pousser Mary au fond d’elle-même et décomposera, étape après étape, les strates de son enfance terrifiante qui lui fit franchir la limite. 

Le refoulement fait son œuvre. Ce sont des années plus tard qu’elle a l’occasion de revenir là-dessus. Pendant toutes ces années, il y a d’une part le refoulement et l’oubli et d’autre part le déni. Elle ne veut pas savoir, elle nie qu’elle a tué. Ce déni, je pense que c’est ce qui lui a permis de survivre. - Caroline Eliacheff

Aux côtés Sereny, elle reviendra sur son premier centre d’incarcération, Red Bank, dont le souvenir est dominé par la personnalité lumineuse de M. Dixon. Longtemps seule fille parmi les garçons, elle sera transférée à sa majorité, en 1973, à la prison de Styal. Exclusivement entourée de femmes plus âgée qu’elle, un nouveau monde s’ouvre. 

Enfermée de longs mois dans la maison de Gitta Sereny, l’étau se resserre. Jusqu’à l’enfance de Mary. Nommer l’ineffable, à écrire l’immontrable. La petite enfance d’abord : les maltraitances infligées par sa mère, la prostitution forcée. Et l’aveu, pour la première fois, du meurtre de Martin. 

Cette rencontre de Mary Bell et Gitta Sereny produira l’un des livres les plus étonnants, complexes, subtils, dérangeants et total sur pareil sujet : Une si jolie petite fille a été publié en France pour la première fois en 2014. 

Avec Caroline Eliacheff, pédopsychiatre et psychanalyste, Florent Georgesco, ancien éditeur et journaliste, Sybille Grimbert, écrivain et éditrice, Philippe Jaenada, écrivain et Isabelle Spaak, écrivain et journaliste.

Un documentaire de Elsa Delachair. Réalisé par Anna Szmuc. Prises de son : Laurent Lucas, Yves Lehors, Delphine Baudet. Mixage : Stéphane Thouvenin. Archives INA : Gwen Michel. Lectures : Garance Bonotto et Doria Zenine. Collaboration Adèle Cailleteau.

Écouter
3 min
Archive INA : Nuits magnétiques sur France Culture, 07/12/1993, La punition.

Bibliographie sélective des intervenants :

Isabelle Spaak, Une allure folle, Ed : Le Livre de poche, et Ça ne se fait pas, Ed : Pocket

Philippe Jaenada, La Serpe, Ed : Julliard – Prix Femina 2017, et La Petite Femelle, Ed : Points 

Sibylle Grimbert, La Horde, Ed : Anne Carrière, et Avant les singes, Ed : 10/18

Caroline Eliacheff, La Famille dans tous ses états, Ed : Le Livre de poche et avec Nathalie Heinich, Mères-filles – Une relation à trois, Ed : Le Livre de poche

Bibliographie de Gitta Sereny :

Une si jolie petite fille : les crimes de Mary Bell, Points, 2016

Des enfants tuent un enfant (initialement paru sous le titre : La Balade des enfants meurtriers), Points, 2018

Dans l’ombre du Reich : enquête sur le traumatisme allemand (1938-2001), Points, 2017

Au fond des ténèbres : un bourreau parle : Franz Stangl, commandant de Treblinka, Taillandier, 2013

Albert Speer : son combat avec la vérité, Le Seuil, 1997

Meurtrière à 11 ans : le cas Mary Bell, Denoël, 1993

Votre prochaine Histoire...

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

... à découvrir les 2 et 3 juin 2018.

L'équipe
Production
Coordination
Réalisation
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......