LE DIRECT
Catherine Deneuve avec Gérard Lebovici, une des rares photos du producteur 27 février 1982
Épisode 1 :

Une vie à l'ombre des projecteurs

29 min

Trente-trois ans après sa disparition, la vie de Gérard Lebovici reste une énigme et son assassinat constitue l'une des affaires les plus mystérieuses de ces dernières décennies.

Catherine Deneuve avec Gérard Lebovici, une des rares photos du producteur 27 février 1982
Catherine Deneuve avec Gérard Lebovici, une des rares photos du producteur 27 février 1982 Crédits : sans notation - AFP

Le fascinant business des agents de stars - article dans le magazine GQ

Écouter
5 min
Interview de Dominique Besnehard sur le métier d'agent. Archive INA Projection privée 04/07/2015

Après des études au cours Simon, le jeune Lebovici reprend la petite affaire de brosses de son père, avant de créer au début des années 60 ce qui deviendra la plus importante agence artistique européenne : Artmedia, puis la société de distribution AAA. Son ascension est d'autant plus vertigineuse qu'il est un acteur de l'ombre, refusant les interviews et les photographies. De tendance mendésiste, les événement de 68 et sa rencontre avec Guy Debord vont le faire évoluer radicalement... Il crée les éditions Champs Libre et, tout en finançant les films de Truffaut, Belmondo ou Resnais, investit à perte dans les films de Guy Debord. Et ce jusqu'à sa disparition tragique, dans le sous-sol d'un parking de l'avenue Foch le soir du 5 mars 1984...   

Catherine Deneuve, Jean-Paul Belmondo et François Truffaut janvier 1968
Catherine Deneuve, Jean-Paul Belmondo et François Truffaut janvier 1968 Crédits : sans notation - AFP

1er épisode : Une vie à l'ombre des projecteurs 

Une personnalité pas si pleine de zones d'ombre, mais pleine de zones de discrétion..."

Coup de projecteur sur la réussite extraordinaire d'un homme de l'ombre, porteur d'un des carnets d'adresses les plus puissants du Tout-Paris. Lebovici finance aussi bien les activités des éditions Champ Libre, qui publient des textes de critique sociale des différents courants de la gauche critique, que les grands films du cinéma populaire (Les morfalous, Les compères...) que ceux de François Truffaut ou d'Alain Resnais.  Faut-il voir dans ses multiples engagements une contradiction ou une forme de logique  Mais qui était donc l'homme le plus puissant et le plus secret du cinéma français des années 70 et 80 ?   

Avec : Marie-Christine de Montbrial, Jean-Louis Livi, Gérard Guégan, Raphaël Sorin et Jean-Marie Apostolidès

Un documentaire de Stéphane Bonnefoi, réalisé par Annabelle Brouard. Prise de son : Frédéric Cayrou Mixage : Claire Levasseur. Lectures de textes : Slimane Yefsah. Documentaliste : Annelise Signoret. 

Archives INA : Marine Decaens, 

  • Surpris par la nuit : "Gérard Lebovici" par Benoît Bourreau. Coordination : Alain Veinstein. Diffusion 18/02/2004 sur France Culture.
  • Profils perdus : "Gérard Lebovici : 1ère partie et seconde partie" par Cécile Hamsy diffusion 20 et 27/07/1995  sur France Culture

Documentaliste : Annelise Signoret. 

L'équipe

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......