LE DIRECT
Illustration du péché capital : la colère
Épisode 1 :

17 août 1893, le massacre des Italiens

28 min

Dans les rues d’Aigues-Mortes, une histoire restée muette ou presque, jusqu’à la fin des années 1970 reprend corps.

Illustration du péché capital : la colère
Illustration du péché capital : la colère Crédits : Radio France

A Aigues-Mortes, dans les marais salants qui entourent l’ancien port royal, des centaines d'ouvriers se côtoient en cette fin de XIXe siècle pour la récolte du sel. La Compagnie des salins du midi doit embaucher plus de mille saisonniers pour ce travail de forçat : le battage du sel, qui consiste à enlever à la pioche la croûte saline asséchée des marais et à la disposer en tas, et le levage, le transport du sel à l’aide de brouettes jusqu’aux lieux de stockage. 

Levage du sel : collection Luc Martin
Levage du sel : collection Luc Martin Crédits : François Teste - Radio France

1er épisode : 17 août 1893, le massacre des Italiens

Coup de feu du sel : le levage est rémunéré collectivement par équipe, au rendement, et une nombreuse main-d’œuvre piémontaise participe traditionnellement à cette opération. En cette période de crise, les saisonniers, trimards et ardéchois, ont également afflué en masse des régions limitrophes, espérant se faire embaucher. Tous ne le seront pas. La colère enfle et dégénère suite à une rixe entre ouvriers, embrasant la ville entière. C’est une véritable battue à mort des Italiens qui se produit alors, faisant 8 victimes, plusieurs dizaines de blessés et des disparus. L’Armée ayant tardé à intervenir, l’émeute durera deux longues journées...

Battage du sel : collection Luc Martin
Battage du sel : collection Luc Martin Crédits : François Teste - Radio France

Avec 

Gérard Noiriel, historien, 

Luc Martin, salinier aiguemortais, 

Virginie Aimone, comédienne, qui donne voix sur scène depuis 2010 au Massacre des Italiens. Vous pouvez retrouver ses spectacles : http://manifesterien.over-blog.com
A venir :
Le "collectif Manifeste Rien"présente "la domination masculine" d'après Pierre Bourdieu et Tassadit Yacine 

les 16 et 17 mai à 20H au théâtre Liberté scène Nationale Toulon, place de la Liberté

Le 18 mai à 20H au centre Paris Anim',2-4 rue des Lilas 75019  paris 

ET les 25 et 26 mai à 20H au Théâtre de l'oeuvre ,1 rue Mission de France 13001 Marseille

Adapté du livre éponyme par Gérard Noiriel et le metteur en scène Jérémy Beschon, le spectacle dont sont issues les lectures est une coproduction du collectif Manifeste rien et du collectif DAJA - Des acteurs culturels jusqu'aux chercheurs et aux artistes.

Merci au théâtre de l’Oeuvre à Marseille.

Un documentaire de Marie Chartron, réalisé par François Teste. Textes lus par Virginie Aimone. Archives INA : Annie Lauzzana.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Liens :

- Collectif Manifeste Rien

- Collectif DAJA

- Le théâtre de l’Oeuvre à Marseille

Bibliographie :

Gérard Noiriel, Le massacre des Italiens - Aigues-Mortes, 17 août 1893, Fayard, 2010

Luc Martin, Août 1893, L’été de la colère, Grau-mots, 2012

Annick Elias, Espérance et l’oubli, Editions DAJA, 2017

Enzo Barnabà, Mort aux Italiens !, Editalie, 2012

Catalogue de l’exposition Ciao Italia ! Un siècle d’immigration et de culture italiennes en France, Co-édition Musée national de l’histoire de l’immigration et Editions de La Martinière, 2017

L'équipe
Production
Coordination
Réalisation

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......