LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Hamida Djandoubi sera le dernier guillotiné français (10.09.1977), condamné pour "assassinat après tortures et barbarie, viol et violences avec préméditation"
Épisode 2 :

Le verdict

29 min

"Tout le long du parcours, des couvertures brunes sont étalées sur le sol pour étouffer les pas...", Monique Mabelly lors de l'exécution de Hamida Djandoubi.

Hamida Djandoubi sera le dernier guillotiné français (10.09.1977), condamné pour "assassinat après tortures et barbarie, viol et violences avec préméditation"
Hamida Djandoubi sera le dernier guillotiné français (10.09.1977), condamné pour "assassinat après tortures et barbarie, viol et violences avec préméditation" Crédits : PHOTOPQR/LA PROVENCE/NC. MARSEILLE - Maxppp

Épisode 2 : Le verdict

L'avocat de Hamida Djandoubi, maître Jean Goudareau, n'est pas un pénaliste et se déclare même partisan de la peine de mort... Il ne se montrera pas à la hauteur de l'évènement et, le 15 février 1977, son client est condamné à la peine capitale par la cour d'assise des Bouches-du-Rhône.

Parmi les personnes qui assistent à son exécution le 10 septembre 1977, la magistrate Monique Mabelly, juge d'instruction à Marseille. Elle a été commise d'office en sa qualité de doyenne. Aussitôt après son retour de la prison des Baumettes où Djandoubi vient d'être décapité, elle se saisit d'un stylo et raconte dans le moindre détail les dernières minutes de la vie du condamné à mort :

Il est jeune. Les cheveux très noirs, bien coiffés. Le visage est assez beau mais le teint livide. Il n'a rien d'un débile, ni d'une brute

Elle dit ce temps que le condamné cherche à gagner, "comme un enfant qui refuserait d'aller au lit"

Le verre de rhum bu lentement, la dernière cigarette et celle, supplémentaire, qu'on lui refuse (le bourreau Chevalier : "On a déjà été très bienveillants avec lui, très humains, maintenant il faut en finir..."), ou encore le haut de la chemise que l'on découpe, la jambe de bois qu'on lui retire... :

Tout va très vite. Le corps est presque jeté à plat ventre. À ce moment-là, je me tourne par une sorte de pudeur (je ne trouve pas d'autre mot) viscérale. J'entends un bruit sourd. Je me retourne -du sang, beaucoup de sang, du sang très rouge-, le corps a basculé dans le panier. En une seconde, une vie a été tranchée.

Il est 4h40.

Hamida Djandoubi, le dernier condamné à mort de l'histoire de France, vient d'être exécuté.

Écouter
2 min
Archive INA : Paul Boulet, professeur à la Faculté de médecine et député-maire de Montpellier, favorable à une loi pour l'abolition de la peine de mort

Intervenants

  • Éliane Perasso, avocate du Barreau de Marseille (partie civile)
  • Jean-Jacques Anglade, avocat (Barreau d'Aix-en-Provence) d'Annie et Hamaria
  • Jean-Yves le Naour, historien, auteur de Le Dernier guillotiné (First éditions, 2011)
  • Denis Salas, magistrat, président de l'Association française pour l'histoire de la justice (AFHJ)

Merci à Gwenaëlle de Kergommeaux

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Un documentaire de Stéphane Bonnefoi, réalisé par Yvon Croizier. Archives Ina, Manuela Debussy, Camille Vignaux et Viviane Lefevre. Avec la collaboration d'Annelise Signoret de la Bibliothèque de Radio France. Page web, Sylvia Favre.

Extrait du film Le dernier raccourci de Peter Dourountzis (19 mn. Production Année zéro, 2015)

Lecture du texte Exécution capitale de Djandoubi, sujet tunisien de Monique Mabelly par la comédienne Anne Cressent

Le frère d'Hamida Djandoubi est pris d'un malaise, suite à l'annonce du verdict aux Assises d'Aix-en-Provence (24 février 1977)
Le frère d'Hamida Djandoubi est pris d'un malaise, suite à l'annonce du verdict aux Assises d'Aix-en-Provence (24 février 1977) Crédits : GERARD FOUET / AFP - AFP

Archives Ina :

  • Journal télévisé de 13h, TF1, 10 septembre 1977
  • Journal télévisé (soir), FR3 Marseille, 9 octobre 2006 (interview de Jean Goudareau)
  • Inter Actualités, France Inter, 10 septembre 1977
  • Inter Actualités, France Inter, 17 septembre 1981 (discours de Robert Badinter)
Écouter
1 min
Archive INA : Le Docteur Soubiran expose, à Germaine Bartoli, une brève histoire de la guillotine

Bibliographie

Actualité de Peter Dourountzis :  Son premier long métrage, Vaurien, est sorti en salle le 08 septembre.

Pour aller plus loin

  • Le texte intégrale de la magistrate Monique Mabelly
  • Le texte de Monique Mabelly légué à l'École Nationale de la Magistrature (ENM)
  • Sur le site de Jean-Yves Le Naour, la page de son ouvrage Le dernier guillotiné (éditions First) qui a inspiré le documentaire de Cédric Condon et Jean-Yves Le Naour, produit par Emmanuel Migeot (Kilaohm productions, 52 min, 2011)
  • Le site de l'avocat Jean-Jacques Anglade
  • Le site de l'AFHJ (Association Française pour l'Histoire de la Justice)
  • Discours de Robert Badinter sur l'abolition de la peine de mort prononcé à l’Assemblée nationale le 17 septembre 1981. À revoir sur le site de l’Ina (partie 1 - partie 2)
L'équipe
Coordination
Avec la collaboration de
Production déléguée
Réalisation
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......