LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Le Commando Kieffer

Les 177 visages du Commando Kieffer, ces héros français qui ont débarqué le 6 juin 1944

59 min

Le Commando Kieffer est le seul bataillon français du jour du Débarquement. De nombreux mystères entourent ces résistants. Ce documentaire retrace le destin de certains d'entre eux.

Le Commando Kieffer
Le Commando Kieffer

Le 6 juin 1944, 177 soldats français débarquent avec la première vague d’assaut sur Sword Beach, à Colleville Montgomery. Leur objectif est de reprendre le Casino d’Ouistreham, transformé en véritable forteresse par les Allemands, et de rejoindre les troupes de la 6e division aéroportée à Bénouville. Dirigés par Philippe Kieffer, ces hommes seront les seuls soldats français à débarquer en France le Jour J.

La mystique nécessaire pour passionner les hommes, c'est l'idée de liberté, d'honneur et de fidélité.

Philippe Kieffer, matricule 113 FNFL 40 de la France Libre, commandant le 1er Bataillon, c’est l’homme sur la photo qui a entrainé près de 177 hommes pour le débarquement. Cette année, Jean-Christophe Rouxel et le chercheur Richard Ravalet ont réussi à mettre un nom et un visage sur ces 177 soldats de l'ombre sur la photo datée de 1944 (en recoupant sources et nombreuses autres photos). Entre le numéro 14, 1m 70 et le numéro 16, 1m 72, le numéro 15 est resté longtemps anonyme… Il mesure 1m62 sur la photo, on ne distingue pas assez le visage pour savoir s’il s’agit de Roppert ou de Richard ? Tel autre homme avait un nom de guerre Abel Lardennois. Sa veuve n’a jamais entendu parler de ses actes héroïques. Sur les traces de ces hommes aux vies multiples restés "discrets" dans les commandos marines. Nous retraçons les vies des plus mystérieux d’entre eux. Ces récits sont ponctués des souvenirs des derniers résistants du Commando Kieffer en vie : ils n’étaient plus que 6 au mois d’août et 5 en novembre 2016.

Le commandant Philippe Kieffer
Le commandant Philippe Kieffer

Premier épisode – Une légende au pied d’argile

Insigne du 1er Bataillon de Fusiliers Marins
Insigne du 1er Bataillon de Fusiliers Marins

Le Commando Kieffer est le seul bataillon français du jour du débarquement. Cela suffit presque à fabriquer une légende en soi. Cette unité porte le fameux béret vert, ils sont jeunes, ils ont rejoints la France libre et ont été formés dans un camp d’entrainement en Ecosse pour mener des actions coup de poing. Le commando Kieffer fait œuvre de compensation et lave la honte de Vichy. Le courage de ses hommes est rendu célèbre dans le film le Jour le plus long avec John Wayne en 1962. Enfin, un hommage public, un peu de notoriété, diront certains ! Car du côté de l’État français et de l’armée, l’histoire du Commando Kieffer nous dévoile un oubli bien français. Journaux intimes et archives familiales font enfin parler la grande muette mal à l’aise avec ces hommes, la plupart engagés volontaires dans la France libre, non militaires de carrière, parfois indisciplinés, engagés sous le sceau du secret à défendre la nation.

Second épisode – Établir une liste, les trouver tous sans exception

"Ce sont des victimes de guerre. Ces gens ont été laissés à eux-mêmes. "

Les vétérans 06 juin 2014
Les vétérans 06 juin 2014 Crédits : AFP

Celui, ci est mort dans un grand dénuement à Marseille, le troisième a fait la Campagne d’Italie, le débarquement de Hollande puis l’Algérie et l’Indochine, et pourtant, il est resté sans grade dans l’armée. Tel autre a disparu aux yeux de tous, avant d’être retrouvé par recoupement grâce au travail minutieux de Jean-Christophe Rouxel. Tel autre fut considéré comme un homme ayant fui ses obligations et sa famille, la peur au ventre, alors qu’il s’engageait vaillamment dans la France libre. En 1945, les traumatismes des hommes en armes n’étaient pas une préoccupation première, ni leur réinsertion. Il faut attendre 2004 pour que la Légion d’honneur leur soit décernée à tous. Comment ces hommes à l’étoffe de héros nationaux ont-ils pu disparaître des écrans radars ?

Avec :

  • Benjamin Massieu, historien et auteur. Page facebook consacrée au Commandant Philippe Kieffer
  • Léon Gautier, vétéran
  • Jean-Pascal Hattu, documentariste et auteur, Site de Jean-Pascal Hattu, fils de Guy Hattu, membre des 177
  • Jean-Christophe Rouxel, webmaster du site "Parcours d'officiers dans la Royale".
  • Jean-Dominique Merchet , journaliste à l'opinion, blog " Secret Défense".
  • Richard Ravalet, historien au Service historique de la Défense à Vincennes.
Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Site sur les 177

Blog sur le Commando Kieffer

Page facebook du Musée des Fusiliers marins et commandos

Blog de Jean-Dominique Merchet

Histoire des français libres ordinaires

Page facebook hommage au Commandant Kieffer

Site du Service Historique de la Défense

Un documentaire de Nedjma Bouakra. Réalisé par Julie Beressi. Prises de son : François Rivalan, Frédéric Cayrou et Catherine Derethe. Mixage : Tahar Boukhlifa et Jehan-Richard Dufour. Avec la voix de Benoit Marchand.

Chroniques

Bibliographie

Livre de Guy Hattu

Un matin à OuistrehamEd : Taillandier, 2016

L'équipe
Coordination
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......