LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Paquebot Afrique de la compagnie Maritime des chargeurs réunis, vers 1918. Roland Mornet "La tragédie du paquebot Afrique", Geste éditions
Épisode 1 :

Dans les eaux sombres

28 min

Son épave dort par 47 mètres de fond… Récit embarqué de la pire catastrophe civile maritime française – et la plus oubliée, survenue pourtant à quelques milles des côtes vendéennes, le 12 janvier 1920.

Carte postale montrant le paquebot L'Afrique
Carte postale montrant le paquebot L'Afrique Crédits : François Teste

La Méduse, le Joola, le Titanic, le Costa Concordia, des années après avoir occupé le devant de la scène, ces noms continuent de hanter les esprits. C’est que le naufrage fascine, avant d’effrayer. Comme une mise en scène spectaculaire de la lutte entre l’homme et la nature, porté par le récit de ses rescapés, il interroge, dans l’ombre des disparus, notre rapport à la fatalité. Au panthéon de ces drames figure une tombe sans nom, un naufrage oublié ou presque, sans mémoire collective. On est à Bordeaux en 1920, et on embarque à bord du paquebot Afrique parmi quelques 600 autres passagers, pour la pire catastrophe civile de la marine française.    

Premier épisode : Dans les eaux sombres

À bord de ce navire mixte, à destination de Dakar et des ports des colonies ouest-africaines, c’est une France coloniale en miniature qui embarque : équipage, colons, missionnaires, commerçants, militaires partis faire fortune ou trouver un nouvel eldorado, ainsi que près de deux-cents tirailleurs sénégalais, qui tout simplement rentraient chez eux, deux ans après la guerre. Dès le début du périple, sous un temps menaçant, le navire va d’avarie en avarie et finit par dériver dans l’obscurité de la nuit jusqu'au funeste plateau de Rochebonne... Trois jours après son départ, seuls 34 rescapés parviennent à rejoindre les côtes. Mais que s'est-il donc passé ?

Écouter
2 min
Archive INA: En 1957, des combattants des colonies témoignent lors du centenaire de leur mobilisation pour la métropole.

À 3h du matin, l’Afrique était encore à flot. Et à 3h15 il avait disparu. Roland Mornet 

Manomètre retrouvé sur le paquebot L'Afrique
Manomètre retrouvé sur le paquebot L'Afrique Crédits : François Teste

Intervenants

Le bateau doit tourner. Les premières et les secondes classes sont toutes utilisées et les passagers s’étonnent qu’il n’y ait personne dans les troisièmes classes. Ils vont vite avoir une explication puisqu’ils voient sur le quai environ deux cents tirailleurs sénégalais qui arrivent pour embarquer. Des tirailleurs sénégalais qu’on avait oubliés. Luc Corlouër

Remerciements

À Nicolas Michel, Anne-Marie Cattelain-Le Dû, Julien Fargettas, Julie d'Andurain, Marc Michel, Virginie Enriquez pour les Archives de Bordeaux Métropole, Romain de Becdelièvre, Thierry Beauchamp, aux plongeurs du bar Le Flash aux Sables d'Olonne.

Monseigneur Jalabert et seize des missionnaires, Pères ou Frères du Saint-Esprit, qui ont péri avec lui, lors du naufrage du paquebot L'Afrique
Monseigneur Jalabert et seize des missionnaires, Pères ou Frères du Saint-Esprit, qui ont péri avec lui, lors du naufrage du paquebot L'Afrique Crédits : François Teste

Un documentaire de Clémence Mary réalisé par François Teste. Archives INA, Véronique de Saint Pastou et Isabelle Fort Rendu. Avec la collaboration d'Annelise Signoret de la Bibliothèque de Radio France.

Bibliographie

Pour aller plus loin

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Extrait du poème Naufrage du paquebot Afrique (03.02.1925) de Paul-Emile Pajot :

"Rochebonne ! Hécatombe ! Caveau de nos marins.

Rochers épouvantables, effroi du genre humain,
Combien de malheureux en franchissant tes crêtes
Disparurent à jamais, vaincus par les tempêtes !

On croirait dans la nuit, quand on le voit briser,
Que des nuées de démons semblent vouloir hurler,
A la mort toute proche, quand passent les navires,
C'est la voix d'Orcanie ! La gueuse qui délire ! "...

Demain, le second épisode La mémoire retrouvée

Bibliographie

Couverture de l'ouvrage

La tragédie du paquebot "Afrique"La Geste éditions, 2006

L'équipe
Coordination
Production déléguée
Réalisation
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......