LE DIRECT
Nadine Rog, étudiante, s’entraîne à taper à la machine, à Roanne, chez elle, 1974.

Les secrets d'une secrétaire

58 min

L’évolution d’un métier peu valorisé, le secrétariat, qui compte 800 000 secrétaires en France, dont 98% sont des femmes. Nadine, sténodactylo puis secrétaire, et finalement assistante de direction, nous brosse le tableau d'un parcours parsemé d'embuches où elle trouvera la force dans la lecture.

Nadine Rog, étudiante, s’entraîne à taper à la machine, à Roanne, chez elle, 1974.
Nadine Rog, étudiante, s’entraîne à taper à la machine, à Roanne, chez elle, 1974. Crédits : Photo privée

Rediffusion des samedi 02 et dimanche 03 juin 2018

Une vie de travail au service des hommes et d’un lieu, auxquels elle apprend et s’adapte sans cesse. De la sténodactylo à la secrétaire, puis à l’assistante de direction, Nadine a vécu l’évolution d’un métier peu valorisé. Érigeant la "féminité" en qualité professionnelle de service, avec tous les stéréotypes qui lui sont associés – séduction, soumission - la secrétaire est sous-représentée en littérature, caricaturée au cinéma et dans la société. Pourtant, comme en témoigne Nadine, la secrétaire cache bien son jeu.  

Elle sait tout sur son patron ou sur sa patronne, elle sait tout sur ses collègues, elle sait tout sur la vie du bureau et le système dans lequel elle est, mais elle est tenue au secret professionnel. Vous savez tout sans savoir. Nadine Rog

Partout où elle passe, Nadine est une "bouffée d’air" pour ses collègues et dans chacune de ses histoires de travail, même les plus difficiles, elle a trouvé le moyen salutaire de rester libre.  

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

1er épisode : Nadine et ses 97 CDD et 3 CDI

N’étant pas brillante à l’école, je n’avais pas d’autres rêves professionnels, j’étais prédestinée à ce métier. Je me sentais utile et le métier a été facilité par l'arrivée de l'ordinateur, ce qui permettait un intérêt certain à ce métier tant décrié. Nadine Rog

De ses 20 ans à ses 24 ans, Nadine signe deux CDI qu’elle quitte pour des raisons personnelles.

Nadine Rog, secrétaire de l’entreprise Manceaux, son 1er CDI, Roanne, 1978
Nadine Rog, secrétaire de l’entreprise Manceaux, son 1er CDI, Roanne, 1978 Crédits : Photo privée

J’ai eu à préparer le café, des boissons froides, des boissons chaudes. Il m’est arrivé d’acheter des fleurs pour décorer une salle parce qu’on recevait des clients. On m’a eu demandé aussi, une ou deux fois, d’être bien habillée, d’être en tailleur. J’ai servi un peu de pot de fleurs, j’ai fait un peu potiche. Nadine Rog

Puis, pendant 24 ans, elle enchaîne 97 CDD. Dans cette immense période de précarité, elle échappe malgré tout au statut d’asservissement de la secrétaire par l’apprentissage et l’adaptation. Son métier, elle le sublime et préfère considérer sa précarité comme un outil de perfectionnement.  

Écouter
3 min
Archive INA : Nuits magnétiques : Les secrétaires - France Culture 10/01/1990

Le plus dur a été la période subie de 1985 à 2001 soit 16 ans de missions et de recherches permanentes pour rester dans le monde de l'emploi et dans mon métier au vu d'une conjoncture économique catastrophique. Et pour ce faire,  assiduité, sérieux, vivre avec des procédures méthodiques que je m'imposais pour m'adapter et restée performante. Quand on arrive dans une entreprise, il faut des semaines voire des mois ou des années pour intégrer la coordination des services, et quand on termine une mission, c'est le moment où on commence à être à l'aise sans suivre de procédures et on recommence ailleurs. Nadine Rog

À 43 ans, elle trouve enfin un CDI en 2001, chez Bel Maille, usine de textile : Fleuron de la maille en France, on l’appelait même la perle de l’Europe. Elle y travaille pendant 14 ans.

Nadine Rog, secrétaire de l’entreprise "Bel Maille" (Roanne, 2014)
Nadine Rog, secrétaire de l’entreprise "Bel Maille" (Roanne, 2014) Crédits : Photo privée

Épisode 2 : Nadine, la lecture pour survivre

Humiliée, ignorée, manipulée au travail, Nadine a survécu psychiquement grâce aux livres.

Nadine Rog termine sa carrière avec des maux qu’elle surmontera. Surcharge de travail, ignorance du patron, manipulation, problèmes de santé, déclin de l’entreprise. Elle n’est jamais dupe ni faible. Elle résiste toujours, même dans les moments d’inactivité désolants. Elle sera licenciée en 2014. Nadine lit, sans cesse : 

J'ai "survécu psychiquement" grâce à la lecture. Au moment de la liquidation de son entreprise, subissant angoisses de l’avenir à 57 ans et ambiance délétère, lire était "une façon de me concentrer sur une histoire, de la vivre, de m'oublier un peu. La lecture d'un roman, d'une biographie, d'un livre de peinture, d'un livre ethnographie, même la poésie parfois. (…) L'apaisement est là, la reconstruction a fait son chemin. Je ne suis pas trop abîmée. Avec la lecture, la vie. Avec la lecture, l'envie. Avec la lecture, apprendre. Avec la lecture, humilité et humanité. 

Écouter
4 min
Archive INA : "Quinzaine de la lecture", "explorateur du lecteur : dans la zone d'ombre" (France Culture, 06.12.1967)

Nadine s’affranchit en s’identifiant aux récits de Marguerite Duras, Violette Leduc ou Geneviève Brisac, qu’elle rêve de rencontrer.  

Le rêve va devenir réalité.

Un documentaire de Charlotte Pouch, réalisé par Anna Szmuc. Prises de son, Mathieu Pérot et Andréas Jaffre. Mixage, Bruno Mourlan. Archives INA, Gwen Michel. Avec la collaboration d'Annelise Signoret de la Bibliothèque de Radio France et Adèle Cailleteau. Nouvelle page web, Sylvia Favre.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Intervenants

Bibliographie :

Filmographie : 

Populaire, réalisé par Régis Roinsard (Les productions du Trésor, Mars distribution, 2012)

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Pour aller plus loin

Le week-end prochain, retrouvez les documentaires :

  • Giono et Welles dans l'affaire Dominici de Stéphane Bonnefoi, réalisé par Jean-Philippe Navarre (samedi 31 juillet)
  • L'affaire Vrain-Lucas d'Olivier Chaumelle, réalisé par Rafik Zenine (dimanche 1er août) 
L'équipe
Coordination
Production déléguée
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......