LE DIRECT
« Sauvage : biographie de Marie-Angélique le Blanc, 1712-1775 » par Gaëlle Hersent, Aurélie Bevière et Jean-David Morvan
Épisode 2 :

Les mystères de la fille sauvage

29 min

Marie-Angélique est à la fois l’humanité pure et crue et barbare qui semble surgir d’un monde archaïque, et la sauvage lointaine.

« Sauvage : biographie de Marie-Angélique le Blanc, 1712-1775 » par Gaëlle Hersent, Aurélie Bevière et Jean-David Morvan
« Sauvage : biographie de Marie-Angélique le Blanc, 1712-1775 » par Gaëlle Hersent, Aurélie Bevière et Jean-David Morvan Crédits : Gaëlle Hersent, Aurélie Bevière et Jean-David Morvan, Editions Delcourt

L’acte de baptême de Marie-Angélique, rédigé le 16 juin 1732 et conservé aux archives de Châlons-en-Champagne, est manifestement falsifié. On y lit clairement, concernant son âge à sa capture : « dix-neuf ans. », raturé en « onze ans. » On peut s’interroger sur les intentions du faussaire. Il s’agit sans doute de raccourcir le temps de sa vie sauvage, afin que son entrée en religion, ce qu’elle a pu souhaiter, soit plus admissible.

2nd épisode : Où l’on élucide les mystères de la fille sauvage

La question était en tout cas : qu’avait été la vie de la fille sauvage avant sa capture en 1731 ?

Ultime vestige de l'écriture de Marie-Angélique
Ultime vestige de l'écriture de Marie-Angélique Crédits : Archives nationales de Paris

Elle est tout ça à la fois : elle est l’humanité pure et crue et barbare qui semble surgir d’un monde archaïque, et la sauvage lointaine. On cherche vraiment à ce moment-là, les frontières, on cherche où passe la limite entre l’humain et le non-humain, et bien sûr le langage est un point fondamental. - Déborah Lévy-Bertherat

Apprivoisée, Marie-Angélique apprend vite à parler, ce qui signifie qu’elle parlait avant : si un enfant n’acquiert pas le langage avant sept ans, c’est définitif.

Dès le XVIIIe, on a supposé l’origine exotique de Marie-Angélique. On la pensait venue de Norvège ou du pays des Esquimaux, via les Pays-Bas. Mais son récit restait lacunaire. N’y aurait-il pas un traumatisme indicible derrière cette amnésie ?

Au prix d’inlassables efforts, Serge Aroles, chercheur indépendant qui a mené un travail d’exploration considérable, a établi à la fin du siècle dernier une version parfaitement cohérente de l’incroyable périple qui a mené Marie-Angélique de la haute vallée du Mississippi aux bords de la Marne.

Statue de Marie-Angélique, la fille sauvage de Champagne
Statue de Marie-Angélique, la fille sauvage de Champagne Crédits : Olivier Chaumelle

L’optimisme vient du fait de penser que, sauf exception, un jeune être n’est jamais irrécupérable, il n’est jamais complètement perdu, pour l’éducation. En tout cas, on peut vouloir le croire, et Marie-Angélique nous permet de vouloir le penser. - Anne Richardot

Avec : Aurélie Bévière, co-scénariste de la BD Sauvage, aux éditions Delcourt ; Julia Douthwaite-Viglione, professeur émérite de l’Université Notre-Dame de l’Indiana ; Pierre Gandil et Isabelle Guyot, de la bibliothèque de Châlons-en-Champagne ; Déborah Lévy-Bertherat, maître de conférence à l’École Normale Supérieure ; Francis Passinhas, maire de Songy ; Éric Phélizon, habitant de Songy ; Anne Richardot, maître de conférence à l’Université de Lille ; Pascaline Watier, des archives municipales de Châlons-en-Champagne.

Textes lus par Céline Milliat-Baumgartner

Un documentaire d'Olivier Chaumelle. Réalisé par Julie Beressi. Prises de son : Pierre Quintard ; Mixage : Eric Boisset ; Archive INA : ; Documentation et recherche internet : Annelise Signoret. Avec la collaboration de Juliette Testa et Lucie Rebière.

Bibliographie :

Aurélie Bévière, Jean-David Morvan, Gaëlle Hersent : Sauvage : biographie de Marie-Angélique Le Blanc, 1712-1775. Delcourt 2015

Marie-Catherine Hecquet : Histoire d’une jeune fille sauvage trouvée dans les bois à l’âge de dix ans. Présenté par Anne Richardot. Folio Gallimard 2017

Déborah Lévy-Bertherat & Coll. : Enfants sauvages – Représentations et savoirs. Hermann 2017

Serge Aroles : Marie-Angélique (Haut-Mississippi, 1712 - Paris, 1775). Survie et résurrection d'une enfant perdue dix années en forêt. Terre Éditions 2004

Serge Aroles : L’énigme des enfants-loups. Publibooks 2007

Anne Cayre : La fille sauvage de Songy. L’Amourier 2013

Julia V. Douthwaite : The wild girl, natural man, and the monster. University of Chicago Press 2002

Franck Tinland : L’homme sauvage. Homo férus et Homo sylvestris : de l’animal à l’homme. L’Harmattan 2003

Lucien Malson : Les enfants sauvages : mythe et réalité. 10-18 2003

Lien Gallica vers Mme Hecquet : Histoire d'une jeune fille sauvage trouvée dans les bois à l'âge de dix ans. 1755. Texte de Marie-Catherine Hecquet, parfois attribué à l’explorateur Charles-Marie de la Condamine

Pour aller plus loin : 

Histoire d'une jeune fille sauvage, trouvée dans les bois à l'âge de dix ans, par Marie-Catherine Hecquet, éd. 1755. Ouvrage à lire sur Gallica, le site de la BnF.

Reportage de France 3 Champagne-Ardenne sur Marie-Angélique Le Blanc, mis en ligne sur YouTube en février 2017.

Blog créé à l’occasion de la parution de la bande dessinée Sauvage, de Morvan & Hersant, parue chez Delcourt en 2015.

La jeune fille sauvage mise à jour : Conférence de Julia Douthwaite lors du colloque Les enfants sauvages organisé par l’Ecole Normale Supérieure. Une vidéo disponible sur Savoirs.ens.fr.

Les enfants sauvages à la lumière des sciences cognitives. Intervention de Franck Ramus (ENS-CNRS) à ce même colloque. En ligne sur Savoir.ens.fr

L’Enfant sauvage : entre l’ange et la bête. De nouveaux récits d’enfance au 18e siècle. Thèse d’Erin Phyllis Fairweather, University of Victoria, 2010. 

Votre prochaine Histoire particulière...

... à écouter les samedi 18 et dimanche 19 mai à 13h30.

Intervenants
L'équipe
Coordination
Avec la collaboration de
Production déléguée
Réalisation
À venir dans ... secondes ...par......